Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Halo Infinite

Un petit aperçu de Halo Infinite

Les fans l'attendaient depuis un moment, et ils n'ont (presque) pas été déçus lors du dernier Xbox Games Showcase qui nous en a dévoilé plus sur Halo Infinite...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

L'attente autour d'Halo Infinite n'a fait que croître au fil des ans auprès des fans de la franchise. On savait à l'avance que le jeu serait créé sur les bases d'un tout nouveau moteur graphique (le "Slipspace Engine) et que l'histoire serait axée sur Master Chief. Mais à part ça, on naviguait dans le flou le plus total entre les rumeurs et les supputations.

Avant le récent Xbox Games Showcase, Microsoft s'est fait plaisir et a fait monter la sauce grâce à des visuels ou des teasers, créant ainsi un large intérêt pour Halo Infinite. Et on n'a pas été déçu (quoique), mais ne commençons pas par là. Halo Infinite a officiellement été qualifié de 'reboot spirituel' par les développeurs. Cependant, ils ont tenu à ajouter qu'il ne s'agit en aucun cas de détruire ou de remanier le lore de Halo ; ce n'est que la continuation de l'histoire du Master Chief mais, surtout, le commencement de quelque chose de nouveau.

Ce que Microsoft nous a montré il y a quelques jours se passe sur l'anneau morcelé que nous avons aperçu dans le trailer. Ce nouvel anneau est contrôlé par les brutes et son chef Escharum, et un groupe qui se fait appeler 'les Bannis' (ou Banished en anglais), qu'on a déjà combattu dans Halo Wars 2. Cette faction peut être assez facilement décrite. Il s'agit d'un groupe qui s'est détaché de l'influence des Covenants. C'est un groupe qui se sent trahi, avec des brutes furieuses à sa tête et non pas des prophètes fragiles comme dans la trilogie originale.

Après avoir vu la courte présentation lors du Xbox Games Showcase, on a pu observer un petit extra des développeurs de 343 Industries, pendant lequel on nous a prévenu que l'histoire montrée se produit à mi-chemin de la trame principale, ce qui fait sens puisque dans le trailer on comprend bien qu'il s'est passé pas mal de choses avant. Le jeu devrait être plus grand que les campagnes de Halo 4 et Halo 5 : Guardians combinés. Et quand on se souvient de la longueur de ces jeux, cela fait de Infinite le plus gros jeu Halo de tous les temps (on peut dire qu'il porte bien son nom).

Halo Infinite

Le gameplay commence avec le Master Chief et un pilote-pas-encore-nommé se crashant sur la surface de l'anneau. 343 Industries a tenu à présenter le pilote comme un contrepoids au Chef car, lui, possède de réelles émotions et ne va pas tout risquer pour être un héros. Selon le studio, il devrait aussi avoir un rôle important dans cette aventure. On pense que ce pilote remplacera Cortana lors de cette aventure et qu'il sera un peu l'acolyte de Master Chief. Apparement, l'histoire se produit assez longtemps après Guardians et une partie de l'intrigue se basera sur la reconstitution des événements passés.

Quelque chose m'a frappé directement lorsque Master Chief sort pour la première fois du vaisseau qui vient tout juste de se crasher, et c'est l'ambiance du tout premier jeu Halo : Combat Evolved que 343 Industries a essayé de recréer. Notre héros regarde une fois encore tout autour de lui comme au cours de la première fois, les couleurs sont plus chaudes et encore une fois l'anneau a cet aspect mystique - et n'attend qu'à être exploré. Les développeurs ont vite clarifié les choses, c'est leur intention. Le but est de ressusciter la magie autour de Halo et d'en faire un jeu complet.

Au début de la démo, Master Chief conduit un Warthog, qui nous semble un peu moins irréaliste que les précédents, notamment grâce à une bonne physique. Quoi de plus ? Le Chef semble avoir de nouveaux outils à sa disposition. Cela inclut le mur qu'on a vu dans la présentation, et par dessus tout un grappin. Il peut être utilisé à la fois pour se rapprocher des ennemis mais aussi pour escalader des parois. Vous pourrez donc trouver des endroits secrets mais surtout contourner les ennemis pour les attaquer par surprise. Si on en croit les développeurs, ils se sont inspirés de Halo 3 pour créer ces petits bijoux. Il semble aussi y avoir de toutes nouvelles armes et grenades, et 343 Industries nous a aussi prévenu que certaines des armes favorites des fans n'ont pas encore été montrées.

Halo Infinite

On retrouve dans Halo Infinite beaucoup d'éléments qui font de lui un bon jeu Halo (éléments qui peuvent être résumés facilement, les Halo proposés par Bungie). Cependant, même s'il y a plein de bonnes choses, cela ne veut pas dire que tout ce qu'on a vu était excellent.
Malheureusement, Halo Infinite ne nous a pas émerveillé par son aspect technique, notamment à cause de nombreuses choses : l'éclairage nous a semblé plat et plus de détails devraient être ajoutés dans le futur, cela a sûrement à voir avec la pandémie. Et par dessus cela, la qualité des personnages laisse à désirer surtout quand on se rapproche du chef des brutes Escharum. C'est difficile d'être impressionné surtout quand on considère ce que Naughty Dog et des studios rattachés à Microsoft sont capables de faire. Il ne faut pas oublier que la démo tournait sur un PC qui avait les caractéristiques de la Xbox Series X.

En terme de design, cela reste tout de même largement mieux. L'anneau gargantuesque a son cycle jour/nuit et on pourra l'explorer à notre rythme. Vous avez une carte à votre disposition vous montrant ce que vous devez faire, et surtout, le monde vit et respire différemment des titres précédents. Par exemple, il existe des animaux dans ce monde qui ne sont pas forcément hostiles. A l'image de Metroidvana, vous ne pouvez pas tout faire d'un coup, il vous faudra retourner en arrière afin de recevoir de nouveaux outils pour pouvoir poursuivre.

Halo Infinite

Comment parler d'un jeu Halo sans mentionner ses musiques, avec des bandes-sons et des thèmes composés par Martin'O'Donnell mais également par Martin Salvatori. 343 Industries aura eu du mal à trouver un bon remplaçant pour ces deux légendes, mais pour Infinite, c'est Gareth Coker qui commande, et si ce nom vous semble familier c'est parce que vous avez joué à Ori and the Will of the Wisp et son prédécesseur. De ce qu'on a pu entendre la musique semble partir dans la bonne direction pour le moment.

Pour résumer la chose, Halo Infinite n'a pas été à la hauteur de nos attentes, et cela est surtout en majorité dû aux graphismes. Lors d'un changement de génération de consoles et surtout pour une série importante comme Halo, on aurait aimé plus. Cependant, si on écarte les graphismes et qu'on se concentre sur le gameplay, Infinite semble être au rendez-vous, tout fait très Halo, et un anneau n'attend que vous pour être exploré, que demander de plus ? (à part de meilleurs graphismes peut-être). Surtout qu'on ne nous a pas encore montré le multijoueur.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Halo InfiniteHalo InfiniteHalo Infinite

Sur le même sujet

Un petit aperçu de Halo Infinite

Un petit aperçu de Halo Infinite

PREVIEW. Written by Jonas Mäki

Les fans l'attendaient depuis un moment, et ils n'ont (presque) pas été déçus lors du dernier Xbox Games Showcase qui nous en a dévoilé plus sur Halo Infinite...



Chargez le contenu suivant