Français
Gamereactor
previews
Age of Empires IV

Un aperçu d'Age of Empires IV

Un premier avis sur la suite tant attendue.

Nous savons depuis déjà un petit moment que la série Age of Empires allait avoir droit à un tout nouvel opus. Les anciens jeux ont eu droit à leurs Definitive Edition mais il s'agira là du premier nouveau Age of Empires depuis AoE III sorti en 2005 ! En prévision de l'évènement d'aujourd'hui, Microsoft nous a invité a une session de preview pour en apprendre plus.

La bande-annonce du jeu montrait que Age of Empires IV (AoE IV) renverra les joueurs au Moyen-Âge. Philippe Boule, narrative lead chez Relic Entertainment a expliqué ce choix via la "multitude de civilisations" pas forcément connues du grand public que la période propose. Quinn Duffy, Game Director, a également ajouté que "Age of Empires IV est la suite spirituelle de Age of Empires II." Mais ce ne sera pas un simple remake, il sera "familier et surprenant à la fois", nous y reviendrons.

Premièrement, il saute immédiatement aux yeux que les développeurs de Age of Empires IV souhaitent apprendre des petits bouts d'Histoire à leurs joueurs. Il y aura huit civilisations et quatre campagnes au lancement du jeu, chacune se concentrant sur l'avènement d'une civilisation spécifique. L'une d'entre elle sera par exemple sur la conquête Normande de l'Angleterre, qui a lancé l'invasion de William le Conquérant et mené à la bataille de Hasings en 1066. La campagne ne suivra pas que William mais également sa descendance jusqu'à la signature de la Magna Carta en 1215.

Adam Isgreen, Franchise Creative Director, nous a expliqué que cela aidait les créateurs à raconter une "histoire humanisée". Il a également détaillé que "pendant les campagnes, un narrateur donnera du contexte sur les histoires auxquelles vous jouerez." Entre les missions, des petites cinématiques présenteront les lieux, infrastructures et personnages importants. J'ai pu voir quelques extraits de ces passages in-game mais au total, d'après les développeurs, c'est "environ trois heures de documentaires et d'images historiques" qui se trouvent dans le jeu.

Avec toute la période Médiévale à leur disposition, les choix de civilisations sont nombreux. Après ce premier évènement, nous en connaissons quatre : les Anglais, les Mongols, les Chinois et le Sultanat de Dehli. Ce dernier n'ayant pas du tout été montré, nous savons simplement qu'il proposera un style architectural sud-asiatique ainsi que des troupes éléphants puissantes. Ce choix de civilisations est expliqué par Quin Duffy : "Nous avons tenté de prendre des civilisations qui ont laissé une empreinte dans l'histoire, qui ont passé l'épreuve du temps."

Ce qui nous amène à l'aspect "familier mais surprenant à la fois". Parce que les civilisations seront beaucoup plus asymétriques. D'après Adam Isgreen, "la faction anglaise ressemblera beaucoup aux Bretons de Age of Empires II, mais nous repoussons ces limites avec les Mongols." En effet, les Mongols seront par exemple capables de remballer et déplacer leurs bâtiments sans oublier qu'ils auront accès à des enclos pour moutons ce qui ne les rend plus dépendant des baies au début d'une partie. Et chaque civilisation devra prioriser une des quatre ressources de base du jeu de la même façon.

Age of Empires IV

En revanche, ce qui permettra aux habitués de retrouver leurs marques est la composition des armées d'unités génériques et d'autres troupes spécifiques à chaque civilisation. Cependant, il semble que les unités de base aient des skins spéciaux en fonction d'où ils viennent, par exemple les lanciers mongols sont vêtus de leurs armures lamellaires alors que ceux de Dehli sont coiffés de turbans. Le triangle classique Archers, Cavaliers et Piquiers reste aussi inchangé.

Le système de progression via des Âges est également toujours présent. On débute à l'Âge Sombre pour aller vers l'Âge Impérial. Ils fonctionnent de la même façon que dans Age of Empires III. Chaque passage vous force à choisir une spécialisation. J'ignore encore la façon dont cela sera mis en place dans AoE IV mais j'imagine qu'il faudra choisir entre des avantages économiques ou militaires qui vous donneront certains avantages.

Le studio nous a aussi présenté un nouvel élément de gameplay : la mécanique d'embuscade. Cependant, a son existence à part, nous n'en savons rien. Les sièges ont aussi été revues. Dans Age of Empires IV, les murs et portes de villes peuvent être équipées pour tirer des flèches. De plus, il est possible d'y placer des unités comme des archers.

Une autre nouveauté pour la série sont les unités héroïques ayant des capacités spéciales limitées. Par exemple, un Khan mongol sera capable de tirer une flèche de feu d'artifices qui boostera les autres unités. Elles ne deviendront pas des "unités terminator" mais pourront légèrement améliorer les autres pendant le combat. Dans les campagnes, ces unités héroïques seront plus présentes. Certains extraits de gameplay montrent les pouvoirs, dont une capacité conversion massive depuis une structure Mongol. Cependant, on ne sait toujours pas si ces pouvoirs seront aussi dans le multijoueur.

En regardant les troupes de plus près, on remarque que le style visuel est beaucoup plus "dessin animé" qu'auparavant. Zach Schläppi, directeur artistique, nous a expliqué que ce style moins proche de la réalité a pour but de "rendre le jeu plus lisible et compréhensible pour les joueurs. C'est un équilibre entre l'histoire, le gameplay et l'ADN de la franchise." J'espère simplement que ce côté cartoon ne sera pas poussé trop loin ou bien l'aspect historique risque de s'en retrouver endommagé. Cette inquiétude à part, le jeu est fluide et exploite un moteur amélioré que Relie utilisait déjà sur ces anciennes productions.

Enfin, je tiens à parler d'un élément qui m'a beaucoup plu étant donné l'immersion historique est le fait que chaque civilisation pourra utiliser des provocations uniques. Elles changeront même d'âge en âge. Les développeurs ont expliqué avoir envoyé des équipes en Tunisie ou encore en Mongolie pour enregistrer des voix authentiques. Chaque civilisations aura également sa propre bande-son et architecture.

Pour conclure, Age of Empires IV promet grâce à ses huit civilisations et quatre campagnes incluant des documentaires historiques. Le gameplay, familier mais avec ses propres subtilités est également un aspect plein de potentiel. Ma seule vraie inquiétude pour le moment est la direction artistique qui détonne pun peu et qui risque de déplaire aux fans d'Histoire (comme moi) par rapport au style plus réaliste que les jeux Age of Empires avaient jusque là.

Age of Empires IVAge of Empires IVAge of Empires IV

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.