Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
previews
Call of Duty: Vanguard

Trois choses à savoir sur le très attendu Call of Duty: Vanguard

On nous promet un énorme jeu avec monde absolument époustouflant capable de rivaliser avec Battlefield 2042...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

On n'oubliera jamais l'annonce de Call of Duty 4: Modern Warfare en 2007 ; la bande-annonce annonçait clairement l'arrivée d'un jeu qui ferait de la déjà très populaire série un incontournable, avec des graphismes et décors incroyables, ou encore une histoire captivante. On était tout aussi excités lorsqu'on nous a parlé d'Infinity Ward, du système de progression comme dans un RPG en multijoueur, qu'on nous a révélé que certaines balles pourraient passer à travers certaines surfaces et toutes les autres choses qui nous ont fait adorer le jeu à sa sortie.

Depuis, il y a eu quelques annonces intéressantes à propos des jeux Call of Duty, mais très peu étaient à la hauteur de celles-ci. On est donc ravi que Call of Duty: Vanguard ait été annoncé car ça nous a rappelé ce que nous avions ressenti il y a quatorze ans. On vous explique pourquoi.

Call of Duty: Vanguard

Une nouvelle avancée côté graphismes
Pour être tout à fait honnête, la présentation à laquelle on a eu la chance d'assister était, sous plusieurs aspects, très similaire à ce qu'on nous raconte chaque année : des recherches approfondies, un travail incroyable sur la bande sonore et un gameplay de première qualité. Mais certains éléments de Call of Duty: Vanguard nous ont donné l'espoir qu'il s'agirait de la plus grosse avancée de la série qu'on ait eu depuis un certain moment.

Ceci est une annonce:

La première chose qui nous a coupé le souffle, ce sont les graphismes. On était loin d'être les seuls qui croyaient que la première séquence de la campagne était une cinématique et non pas véritablement du gameplay. Les modèles des personnages, les animations, le détail des textures, les jeux de lumière nous ont époustouflés. Il suffit de voir la séquence avec le moulin à vent qui brûle dans la bande-annonce ! Les flammes illuminent les alentours pour percer à travers la fumée et le brouillard créant ainsi une scène saisissante. On est certain que beaucoup d'entre vous ne manqueront pas de faire une capture d'écran. Et bien ça, c'est vraiment du gameplay.

À cela s'ajoutent des visuels incroyables grâce à la technologie d'éclairage et de rendu des nuages volumétriques, des environnements gigantesques regorgeant de personnages, d'objets et de feuillage et quelques améliorations vraiment intéressantes de la physique. Il nous paraît évident que Call of Duty: Vanguard est une avancée technique incroyable en termes de graphisme que nous attendions sur la nouvelle génération de consoles. Un coup dur pour Battlefield qui se targuait de mieux faire que CoD sur cet aspect !

Call of Duty: VanguardCall of Duty: Vanguard

Un environnement destructible
Ce n'est pas forcément complètement nouveau pour la série car ça fait maintenant quelques années que les développeurs introduisent des éléments destructibles avec notamment des portes interactives. Dans Vanguard, en revanche, on va encore plus loin. Dans cet aperçu du jeu, on a pu voir notre personnage et nos ennemis exploser le plancher, les fenêtres, les portes, les étagères, les tables et plein d'autres choses. Rien à voir donc avec les jeux précédents. On n'est toujours pas au niveau de Red Faction: Guerrilla ou d'autres jeux qui permettent de détruire des bâtiments entiers mais on se rapproche.

Ceci est une annonce:

Et ça ne semble pas uniquement esthétique puisque ça affecte aussi le gameplay. Faire sauter des murs permettra de prendre les ennemis complètement au dépourvu mais vous devrez également rester vous aussi sur votre garde car les abris sont potentiellement éphémères. On espère vraiment que ce sera aussi visible dans toute la campagne, le mode multijoueur et le mode avec les zombies, car il s'agit vraiment d'une nouveauté qu'on attend avec impatience.

Call of Duty: VanguardCall of Duty: Vanguard

Modes multijoueur et Zombies
On n'a pas encore le droit de vous parler en détail des modes multijoueur et Zombies (conçu par Treyarch) pour le moment mais on peut néanmoins vous dire que ça semble mieux pensé qu'au moment du lancement de Black Ops Cold War. Dans Vanguard, il y aura 20 cartes, dont 16 en six contre six. Les quatre autres sont en deux contre deux. Il existe aussi un nouveau mode (Champion Hill en anglais) qui combine deux des modes préférés des joueurs dans la franchise. On vous en parlera plus tard plus en détail.

Tout ça sera accompagné de graphismes à couper le souffle, d'un environnement interactif et d'une bande sonore incroyable composé par Bear McCreary. On a également appris qu'il y aurait quelques ajustements dans Gunsmith, des projectiles personnalisés, de nouveaux modes et que les joueurs auraient la possibilité de tirer à l'aveugle tout en restant à couvert. On nous promet bien plus encore dont on aura l'occasion de vous parler bientôt.

Ceci est une annonce:

Avant de partir, il faut quand même qu'on partage avec vous quelques-unes de nos inquiétudes. Les développeurs ont énormément parlé des cinématiques dans la campagne et on a peur que ça manque de gameplay. En effet, dans les quelques minutes de gameplay qu'on a pu voir, c'était principalement des petits événements ponctuels et des moments où le joueur ne peut apparemment pas contrôler son personnage. Personnellement, on préfère rester aux commandes en permanence. On craint de voir notre personnage forcé dans un bâtiment, de devoir s'abriter ou contraint de chercher des munitions dans un camion. Ce sera moyennement amusant si ça s'avère aussi fréquent que dans la mission qu'on nous a présentée.

Call of Duty: VanguardCall of Duty: Vanguard

C'est à peu près tout. On est hyper impatients d'en voir plus maintenant qu'on a eu un aperçu des superbes graphismes, de la sublime bande sonore, de l'environnement interactif, de la nouvelle physique brutale et du concept intrigant (avec un récit fictionnel mais inspiré par des événements et des personnes réels de la Seconde Guerre mondiale). On attend donc avec impatience le mois de novembre.

Call of Duty: Vanguard

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant