Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
previews
Total War: Three Kingdoms

Total War: Three Kingdoms

The Creative Assembly pose son regard sur l'ère des Trois Royaumes de Chine pour l'un des jeux Total War les plus ambitieux.

Il y a deux manières de faire la campagne du jeu Total War : Three Kingdom. D'un côté, le mode Record, qui est simplement la façon normale d'aborder un jeu Total War, et de l'autre le mode Romance, un élément perfectionné au cours des nombreuses années d'existence de la saga. Dans ce mode, les personnages clés de l'époque légendaire des Trois Royaumes de Chine bénéficient de pouvoirs surhumains. Pas de la Fantasy certes, mais étant donné que l'autre moitié du studio travaille sur le reste depuis 5 ans, vous comprenez pourquoi cette époque a été choisie.

L'autre raison pour laquelle The Creative Assembly a élu domicile en Chine autour de 190 est que l'endroit était à l'époque un bazar absolu ou se mélangeaient des seigneurs de guerres affamés de pouvoir et le chaos politique. Se déroulant juste après la Révolution des Turbans Jaunes et la chute de l'empire Han, le paysage est fragmenté. Incarnant l'un des personnages clés de cette période, vous devrez unifier la Chine et pourquoi pas devenir Empereur.

Les jeux Total War les plus récents nous ont proposé plus de personnages et des thèmes narratifs plus forts, Three Kingdoms poursuit sur cette voie. Des visages célèbres de l'époque comme Liu Bei forment le cœur de cette campagne, et seront d'autant plus importants si vous essayer le mode Romance par la suite. Le mot "souple" a été utilisé plus d'un fois pour décrire les personnages dans les moments du jeu les plus proches de l'Histoire. A vous de voir si vous voulez voir la personnalité de votre personnage transpirer à travers vos actions ou bien si vous souhaitez garder les choses plus naturelles. En ce qui nous concerne, lorsque le jeu sortira en mars, nous foncerons en mode Romance.

Total War: Three KingdomsTotal War: Three Kingdoms

L'évolution des jeux Total War poursuit son cours, CA revoit çà et là certains éléments mais malgré les efforts du studio pour rationaliser les changements et les fonctionnalités de leurs jeux, les premières heures sur ce nouvel opus seront lourdement tutorialisées via une tête dans le coin de votre écran vous aidant. L'interface est très chargée et avec tant de boutons sur lesquels appuyer et de leviers à tirer, même les joueurs les plus familiers devront prendre le temps de se faire à ce nouveau Total War.

Ceci dit, aussi chargé que cela puisse paraitre par moment (et nous n'avons même pas fait la démo en 30 tours), le jeu arrive à se donner un air chic. Le style "peinture" de l'interface couplé aux artworks du jeu vendent l'époque et l'équipe artistique à de quoi être fière d'elle. Certains éléments sont vraiment sympathiques comme l'animation des troupes qui brûlent - un détail qui attire l'œil que nous avons apprécié. Notre prix revient à l'arbre de compétence au design le plus élégant que nous ayons pu voir.

Total War: Three Kingdoms
Total War: Three Kingdoms
Total War: Three Kingdoms
Total War: Three Kingdoms
Total War: Three Kingdoms
Total War: Three Kingdoms