Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
previews
Spellbreak

Spellbreak

Un battle royale qui sort du lot, comme par magie.

Spellbreak

Battle royale - une formulation qu'on a bien trop entendue ces dernières années. La montée en puissance de PlayerUnknown's Battleground (nous savons que ce n'est pas le premier, ne vous en faites pas) et de ses concurrents comme Fortnite ou Apex Legends, de plus en plus d'options sont disponibles. Quel est le point commun entre tout ces jeux ? Ils proposent tous des armes modernes voire futuristes aux joueurs.

Spellbreak tente quelque chose de nouveau puisqu'il s'agit d'un jeu de Battle royale magique actuellement en alpha test sur le store Epic Games. Nous y avons joué et au premiers abords, le jeu n'est pas si loin d'un PUBG ou même du mode Blackout de Call of Duty : Black Ops 4. Vous errez dans une très grande carte alors qu'elle se fait de plus en plus petite tout en cherchant de l'équipement pour affronter les autres survivants.

Nous commencerons par dire qu'un tutoriel aurait été agréable, à la manière d'Apex Legends. Cela aurait pris une dizaine de minutes mais aurait été d'une grande aide pour présenter les fonctionnalités de bases. Bien qu'il y ait un mode entrainement, les éléments qui font de Spellbreak un titre unique ne sont pas vraiment expliqués en détail, voire du tout. Pour le jeu comme pour le joueur, une phase d'introduction serait très bénéfique.

Spellbreak

Vous avez deux emplacements de gantelet, une rune, amulette, ceinture et botes. Vous trouverez également quatre emplacement supplémentaires pour des items en plus comme des potions de soin. En appuyant sur Tab il est possible de voir les effets de ces items et une partie de la courbe d'apprentissage de Spellbreak consiste à apprendre quels items affectent quoi et donc lesquels d'entre eux vous voudrez garder.

Les gantelets sont les éléments les plus important, et de loin puisqu'ils déterminent le genre d'attaques que vous pouvez utiliser. Le clic gauche est associé au gant gauche et le droit au gant droit. Les attaques varient en fonction des gantelets élémentaires que vous équipez. Ils correspondent également à des attaques associées aux touches A et E, qui ont un délai de récupération et sont un petit peu plus puissantes. Le gant de feu fut notre favori puisqu'il peut émettre un mur de flammes qui vous permet de mieux gérer l'espace mais il y a beaucoup d'autres éléments à tester. Il est même possible de combiner des effets, une mécanique que nous avons découverte après plusieurs heures.

Vos runes vous permettent d'avoir encore plus de capacités mais celles-ci sont moins agressives et plus situationnelles. Parmi elles on trouve l'invisibilité ou la possibilité de voler quelques secondes Mais notre favorite reste celle qui permet de se téléporter, qui nous a aider à nous sortir de mauvaises passes plus d'une fois. L'entièreté de votre équipement est la clé de la victoire et il y a beaucoup de possibilités dans Spellbreak.

Spellbreak

L'élément le plus surprenant du jeu reste cependant le système de RPG qui vous permet de faire monter les classes en niveau. Il y a deux classes et vous en choisissez une au début d'une partie. Les montées en niveau déverrouillent de nouvelles capacités pendant la partie. Surprenant car il s'agit là du plus grand écart à la formule battle royale et que cela ajoute plus de profondeur à la mentalité run-and-loot normalement associée au genre.

La carte est sans doute la plus grande faiblesse de Spellbreak à l'heure qu'il est. Les larges châteaux et le style coloré nous a rappelé plus d'une fois The Legend of Zelda : Breath of the Wild mais le tout est trop ressemblant et la carte manque de personnalité. Comparé à d'autres jeux du genre, il s'agit d'un élément très important, même si il reste encore beaucoup de temps au titre pour ajouter ce qu'il faudra pour rendre le tout plus intéressant.

Mécaniquement, le jeu se joue comme on pourrait s'y attendre mais il faut du temps pour se faire à la visée et au tir des sorts qui sont assez lents comparés aux armes à feu que l'on connait si bien. Vous pouvez jouer seul, à deux ou en escouade et même si les parties ne sont que rarement remplies, il y a assez d'éléments pour créer une réelle tension lorsque la carte se met à rétrécir.

Spellbreak est un drôle de spécimen parce que d'un côté, il es très proche de ce que l'on connait déjà : vous êtes parachuté sur une carte qui rétrécit au fur et à mesure que le temps passe jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un seul joueur. Mais les éléments de RPG et la présence de magie le démarque totalement du lot. Il es très tôt pour le dire et le jeu manque encore de personnalité (surtout la carte) mais nous pensons qu'une vraie communauté peut se former autour de cette formule pour le moins originale.

SpellbreakSpellbreakSpellbreakSpellbreak