Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Control

Plongée rapide dans "The Oldest House" : notre aperçu final de Control

Nous avons pu tester le jeu de Remedy qui est enfin passé gold.

On connait Remedy Entertainment pour sa passion des années 90, injectant cette ambiance particulière dans des jeux de qualité comme Death Rally. Bien après, ce sont des noms tels que Max Payne ou Alan Wake qui se sont imposées comme de réelles icônes du jeu vidéo.

Néanmoins, le très bon Quantum Break n'a pas satisfait les attentes de Microsoft : le contrat d'exclusivité n'étant pas renouvelé, Control s'installera aussi sur la PS4 de Sony.

Durant notre troisième visite des studios, nous avons eu la chance de pouvoir mettre les mains sur la version gold du jeu - c'est-à-dire avec le code final, prêt à rejoindre les distributeurs.

Ces quelques heures ont été intenses. Néanmoins, elles nous ont permis d'en apprendre plus sur "The Oldest House" (décor du jeu), sur Jesse Faden (protagoniste principale) et sur les différents secrets cachés sous les murs du Bureau. Univers fascinant s'il en est, mais réussira-t-il à vous scotcher à votre chaise ?

D'un point de vue uniquement graphique, l'architecture brutale correspond bien au nouveau genre scénaristique : elle vous engloutit peu à peu ... L'aventure démarre sans demander son reste et ne tourne pas autour du pot. Vous vous retrouvez vite les mains dans le camboui, prêt à révéler les mystères de "The Oldest House".

ControlControlControlControl

Les côtés complètement What The F*** du jeu ne sont pas difficiles à suivre, et sont mêmes envoûtants : les explications ne se font jamais tarder et vous avez hâte de voir où cela va vous mener. Je dirai que l'aventure de Jesse dans le Bureau de Control s'est inspiré du scientifique Dingo de Portal et du mystère permanent autour du Projet Dharma de la série Lost, plutôt que la folie de David Lynch (que lui-même a avoué).

La philosophie - simple et efficace - de Remedy à travers Control est de laisser le joueur avancer à son propre rythme : The Oldest House est une vaste demeure, qui ne demande qu'à être explorer. Par ailleurs, le combat suit aussi cette logique puisque le joueur n'est pas cantonné à un seul manière de se défendre : l'arme spécial de Jesse peut évoluer selon vos souhaits.

Vous recevez cette arme très tôt dans la partie. Il est possible de le changer fusil à pompe, une puissante arme à énergie ou bien en fidèle arme de poing. Mélanger toutes ces possibilités sera par ailleurs l'une des clés de votre succès : il ne faudra pas attendre longtemps avant que de costauds gaillards se mettent en travers de votre route.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Au fur et à mesure de la campagne, les dons surnaturels de Jesse seront améliorés. Par exemple, la télékinésie vous permettra de transformer des objets de la vie de tous les jours (comme ... un extincteur par exemple) en arme léthale.

Dans le feu de l'action (et des explosions), vous serez témoins d'effets visuels à couper le souffle : les décors réagissent de manière impressionnante durant les combats, si bien qu'on a dû ramasser notre mâchoire plusieurs fois.

L'aventure progresse d'un étage à un autre grâce aux capacités que le joueur débloque au fur et à mesure. Cela permet, avec efficacité, de coller au genre narratif que le jeu propose. Penser à un Zelda classique et vous ne serez pas loin de la vérité.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
ControlControl

Durant la session accordée par Remedy, nous avions pu voir à quel point le studio excellait dans l'animation des personnages. Leurs technologies détaillèrent les plus petites nuances de faciès durant les conversations de manière très crédible. Par ailleurs, le côté audiovisuel du jeu est aussi à saluer : ce sera probablement la première fois que vous entendrez une chanson de pop finlandaise dans un jeu de ce calibre.

Néanmoins, tout n'est pas parfait. La fluidité prend un certain coup durant les combats chargés, nous amenant parfois à ramer (nous avons joué sur PS4 Pro). On espère que le patch à la sortie du jeu corrigera cela puisque Remedy nous a confirmé qu'ils travaillaient actuellement dessus.

Après ces quelques heures, le jeu est vraiment convaincant. Le scénario écrit par Remedy tient en haleine dès le début. La question est la suivante : combien de temps cela va tenir ?
Réponse le 27 août sur PC, PS4 et Xbox One.

ControlControl

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet

ControlScore

Control

TEST. Written by Lisa Dahlgren

Remedy Entertainment est de retour à travers un voyage d'horreur inter-dimensionnel - et il en vaut le détour.

Chargez le contenu suivant