Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Outriders

Outriders : aperçu du Pyromancien et de l'Illusionniste

Des bases prometteuses mais trop de questions laissées sans réponse.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Depuis la nuit des temps vidéoludique, l'amnésie est souvent utilisée comme outil pour l'intrigue. Tout joueur incarne, un jour ou l'autre, un personnage victime d'une mémoire effacée dû à des circonstances troubles ou un accident. C'est un excellent moyen pour les développeurs d'assurer le lien entre le protagoniste et le joueur, afin qu'ils soient égaux devant les événements proposés par l'histoire. Pour contourner ce problème d'amnésie, Outriders l'a remplacé par du cryosommeil ce qui rappelle le décor de The Outer Worlds. Ici, le personnage se réveille des années après dans un monde alien étrange, ravagé par le conflit.

C'est, grosso modo, le décor de Outriders, le jeu d'aventure sci-fi à la troisième personne développé par People Can Fly (Bulletstorm), qui espère rivaliser avec Destiny ou Warframe. Afin d'estimer s'il est à la hauteur de ses concurrents, il nous a été offert une version d'essai du titre.

Tout d'abord, dans cette démo, le joueur a le choix entre deux classes au début du jeu. Le premier choix de la rédaction fut celui du Pyromancien (probablement lié au temps passé en Chasseur sur Destiny), même si finalement, la deuxième classe - l'Illusionniste - put faire l'objet de test.

Comme son nom l'indique, il a plusieurs atouts dans sa manche. C'est un habitant de la planète Enoch (lieu où se situe le titre), qui reçut ses pouvoirs de l'anomalie qui y réside. Dès lors, l'Illusionniste peut contrôler le temps et l'espace : il peut donc ralentir le temps de ses ennemis, les rendant vulnérables aux tirs à long porté. Alors oui, les joueurs aguerris auront tout de suite imaginé cette possibilité. Mais l'exigence de la classe, combiné au manque d'expérience, a rendu la première partie fastidieuse.

Outriders

Néanmoins, une fois les commandes apprises, la deuxième partie de la démo fut plus divertissante. Mais il apparait que la classe de Pyromancien est moins exigeante grâce à ses sorts de dégâts qui complètent l'arme principale. Celle donnée au début était si utile qu'elle resta dans nos mains tout le long de la démo.

Au cours de la session, un panel d'armes a pu être essayé, voyant la rédaction changeait entre des pistolets à main et des fusil d'assaut. La longue portée est moins efficace due à la faible visibilité, même s'il était difficile de juger du manque d'optimisation requis ou à cause du logiciel de streaming de la démo. Toutefois, ce qui resort des différents combats porte à croire que Outriders n'est pas fait pour de la longue portée.

Comme mentionné précédemment, la démo offerte par le studio proposait des personnages déjà avancé en niveau et dans l'histoire. Par consequent, il a fallu dépenser des points de talents dans des arborescences afin de bénéficier de capacités passives ou actives uniques (à la manière de World of Warcraft par exemple). C'est dans cet aspect que le titre développé par People Can Fly vole de ses propres ailes.

Outriders

Les différentes capacités variant dans leurs formes, mais leur thème orbite autour de celui de la classe. Par exemple, le Pyromancien, envoie des vagues de flame sur les ennemis tandis que l'Illusionniste lance des épées temporelles, ralentissant l'ennemi tout en lui infligeant des dégâts. C'est dans l'utilisation de celles-ci que se révèle tout l'aspect tactique d'Outriders, puisqu'il ne suffit pas de courir à travers monts et vaux, mais d'utiliser de manière pertinentes les capacités, qui souffrent de temps de recharge.

OutridersOutriders

Néanmoins, Outriders risque de se heurter à la concurrence sur un point : celui du scénario. Le ton sinistre proposé par le jeu ainsi que l'intrigue qui voit les personnages se dotent de pouvoirs d'une manière mystérieuse rappelle trop l'un de ses concurrents directs : Destiny. Cependant, l'univers alien dont est témoin le protagoniste, sorti d'un cryosommeil après de nombreuses années a de quoi intriguer. C'est là que People Can Fly verra si son titre convainc le marché déjà en place.

Cela sera-t-il suffisant ? Outriders est prévu pour PC, PS4, PS5, Xbox One, et Xbox Series X et donc à une période très prometteuse : les acquéreurs de consoles nouvelles générations vont vouloir voir du nouveau, des jeux originaux et gourmands qui tournent sur leurs nouvelles machines. Cela devrait aider le titre à embarquer un certain nombre de partisans mais il va falloir assumer un certain nombre de responsabilité pour s'ériger en tant que franchise incontournable. Quelles sont les projets sur le long-terme ? Comment se déroule l'histoire ? Les quatre classes sont-elles équilibrées et offrent-elles les bonnes sensations ? Selon les réponses proposées par People Can Fly, Outriders peut se révéler comme le jeu de l'année.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant