Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Company of Crime

On jette un œil à Company of Crime

Un nouveau jeu de tactique basé sur le thème du crime prépare sa sortie...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Nous avons commencé le test de Company of Crimes sans trop savoir à quoi nous attendre, mis à part le fait que c'est un jeu de stratégie sur la vie criminelle à Londres lors d'une époque maintenant révolue. Ce qu'on a découvert, c'est un jeu de stratégie au tour par tour à la XCOM qui prend place dans le Londres des années 60 avec des familles influentes comme les Krays ou les Richardsons. Le joueur doit alors prendre le contrôle d'un monde souterrain tout en faisant taire la police.

On a déjà vu ce genre de jeu par le passé avec notamment Phantom Doctrine, mais Company of Crime possède ses spécificités. Il y a plein d'armes disponibles mais on nous a averti lors de la présentation, que si on commence à tirer n'importe où et n'importe comment, il ne faudra pas longtemps à la loi pour vous rattraper. Ceci étant dit, il est plus efficace de se battre contre vos ennemis aux poings afin de faire en sorte qu'ils vous craignent, vous et votre équipe.

Par exemple, lors les premières missions, il vous faudra terroriser le gérant d'un café, mais en y allant un peu "tranquille". Utiliser la force brute lors de cette mission peut vite entraîner l'arrivée de forces spéciales qui vous maîtriseront en un clin d'œil. Il vaut mieux donc y aller en finesse en le terrorisant avec vos poings.

Company of CrimeCompany of Crime

Dans ce jeu, il existe un "indice de recherche" un peu comme dans GTA, où un niveau élevé, indique une forte présence des forces de l'ordre. Cet indice peut aussi se cumuler, dans le sens où si vous jouez un style trop rentre dedans, les missions de fin de partie seront beaucoup plus compliquées car les policiers seront déjà prêts.

Si vous ne souhaitez pas que cela arrive, vous devez être sûr de ne laisser aucune preuve, surtout si vous êtes violent ou que vous commettez un meurtre. Pour faire cela, vous pouvez jeter de la drogue dans les toilettes, par exemple. C'est simple, mais les développeurs veulent que vous jouiez intelligemment, mais surtout comme un gangster gentleman. Vous n'allez par exemple pas tuer quelqu'un si vous n'y êtes pas obligé. Pour s'assurer que ce soit possible, les Devs se sont assurés que l'IA ne sorte son arme que dans des situations désespérées.

Les missions en elles-mêmes sont assez XCOM dans le style, dans le sens où c'est un tour par tour où vous devez bouger vos unités. Une énorme différence se situe dans le fait qu'ici, vous allez chercher à vous rapprocher au contact de vos ennemis. Pour s'assurer que cela soit le plus dynamique possible, les développeurs ont ajouté une "zone de contrôle". Cela veut simplement dire que vous pouvez choisir dans quelle direction regarde votre personnage en fonction de vos ennemis. Il vaut mieux frapper vos ennemis sur leur flanc qu'en face. Étant donné que les unités bougent un peu partout sur le terrain, il y a un aspect RPG qui se dégage du jeu ce qui rend le placement de vos unités vraiment important.

Company of Crime

Il y a deux types de barre de vie : la barre verte pour les combats impliquant des armes à feu, et la stamina pour les combats au corps à corps. La barre verte est assez simple : vous mourrez lorsqu'elle tombe à zéro. Alors que pour la stamina, lorsque cette jauge tombe à zéro, l'unité tombe inconsciente. Vous pouvez alors la laisser là, ou si vous souhaitez, vous pouvez la battre à mort (tomber à -10 de stamina équivaut à la mort). Mais il vaut mieux éviter de faire ce genre de choses si vous ne voulez pas que votre indice de recherche n'augmente.

Il existe ici différentes classes et le joueur devra composer son équipe parmi toutes celles disponibles afin de faire le groupe le plus optimisé possible. Les videurs sont forts et seront au front pour absorber les attaques ennemis. Les tortionnaires peuvent infliger de lourds dégâts aux ennemis. Les cerveaux sont les plus intelligents et se jouent comme une classe de support, et même s'ils ne sont pas très forts au combat, ils peuvent tout de même être utiles comme en insultant les ennemis par exemple. Les contrebandiers sont peut-être moins robustes que la classe de tank mais ils font d'excellents combattants.

On nous a prévenu qu'il y aurait 78 endroits différents où exécuter ces missions. Les cartes en elles-mêmes ne sont pas générées aléatoirement mais le placement des unités, lui, l'est. Chaque lieu peut avoir différentes entrées, il faut donc choisir sa composition d'équipe en conséquence pour optimiser la chose au mieux. On a eu l'occasion de voir différentes missions comme notamment le braquage d'une bijouterie, et pendant la démo, on a aussi découvert l'existence de capacités spéciales, comme le "préparez-vous" qui permet à vos unités de réduire les dégâts encaissés provenant d'ennemis puissants. Il est important de ne pas prendre trop de dégâts car une fois qu'une unité est trop endommagée, elle est désorientée et ne peut plus utiliser toutes ses capacités.

Quand on en vient aux phases de tirs, le jeu ressemble beaucoup à XCOM, mais la direction vers laquelle se positionne les unités reste un petit plus. Même durant les batailles avec des armes à feu, le combat au corps à corps peut avoir son importance.

Company of Crime

En plus de la partie tactique, le jeu possède une partie stratégique. Ici, l'argent et l'influence seront vos ressources principales. L'influence semble cependant être la plus importante car elle vous permet de recruter des unités depuis les prisons, ou lorsque vous prenez le contrôle d'une partie de Londres.

Le but du jeu est d'extorquer l'argent des personnes, afin de débloquer une couverture légale pour votre empire criminel, afin d'agrandir vos forces (afin d'avoir plus d'unités sur le terrain), et vous obtenez tout cela en prenant le contrôle des différentes parties de la ville.

Comme on l'a mentionné avant, vous ne devez pas forcément jouer les criminels des années 60. Vous pouvez aussi jouer la police, bien que cette partie du jeu soit un peu plus mouvementée que l'autre étant donné que vous devez répondre aux différentes attaques. Les chefs de police peuvent envoyer des patrouilles afin de récolter des informations sur qui contrôle quoi, trouvant ainsi des preuves pour vous permettre d'arrêter les individus. Ces preuves sont très importantes car c'est grâce à cette ressource que vous pourrez organiser une descente dans un endroit que vous jugez être le repère de criminels.

Company of CrimeCompany of Crime

Pour combattre les barons du crime, vous disposez de plusieurs outils à votre disposition, comme la légendaire unité volante en civil que vous pouvez envoyer lors de raids. Les détectives d'homicides sont la classe de tank et excellents dans le combat au corps à corps. Les enquêteurs médicaux-légaux sont des supports qui peuvent endormir vos ennemis avec du chloroforme. Les interrogateurs ont accès à des attaques qui altèrent le statut. Ils sont assez similaires aux tortionnaires dans leur fonctionnement.

Le jeu ne porte pas uniquement sur l'histoire d'un criminel, mais c'est aussi sur la ville de Londres. On nous a aussi dit qu'une fin héroïque attendait les joueurs - même les criminels - avec une troisième faction secrète que les deux camps initiaux voudront abattre à tout prix afin de protéger la Reine d'une menace extérieure.
Cette faction s'appelle L'Ordre. Son but est de détruire le gouvernement en utilisant des moyens encore plus douteux que vous.

Visuellement le jeu reste assez basique, notamment à cause des modèles de personnages et des coupes de cheveux qui font très "lego". Mis à part cela, le jeu n'est pas encore terminé et on espère que certains passages seront améliorés. Il faudra attendre de voir comment évoluent les choses et on ne peut que s'en remettre à la compétence des développeurs qui, on l'espère, arriveront à produire un jeu de qualité et à nous transmettre les frissons des combats au corps à corps, surtout quand on regarde le scénario qui possède de très bonnes qualités. Ce jeu nous a beaucoup intrigué et on espère pouvoir enquêter plus longuement sur le sujet à l'avenir.

Company of CrimeCompany of CrimeCompany of Crime

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant