Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Crash Bandicoot 4: It's About Time

On a joué à Crash Bandicoot 4: It's About Time

Le retour de Crash suscite surprise et... une certaine inquiétude.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Crash Bandicoot 4 : It's About Time nous faisait envie, vraiment envie, lorsqu'il a été officiellement révélé le mois dernier. Mais pour un jeu du genre, c'est le gameplay qui compte le plus, d'où notre enthousiasme modéré jusque aujourd'hui. Il était néanmoins très prometteur : suite direct de Crash 3, platforming exigeant, amélioré via l'ajout de différentes nouvelles compétences rendant les niveaux plus divers et remettant l'univers au gout du jour. Activision et Toys for Bob nous ont laissé joué aux trois premiers niveaux du titre, voici ce qu'il en sort.

Il est beau
La première chose qui a détonné, et qui avait déjà détonné lorsque les premières bandes-annonces étaient sorties, est le style visuel. Les trailers étaient beaux mais le jeu l'est encore plus. Que vous exploriez le village de pêcheurs enneigés de la 11e Dimension où que vous soyez en train de vous faire poursuivre par un dinosaure dans la Dimension "Eggipus" - le jeu est beau. Beaucoup de titres ont tenté de restituer ce style inspiré des dessins animés Looney Tunes mais peu ont aussi bien réussi que Crash 4. Chaque monde est rempli de détails amusants et les réactions faciales de Crash face à telle ou telle situations sont exagérées et donc parfaites. Les ennemis meurent avec des animations drôles, ce qui devrait rendre le meurtre par projection dans un lac de lave plus léger aux yeux des plus jeunes. Pour résumer, visuellement, c'est réussi.

Crash Bandicoot 4: It's About Time

Des niveaux variés et intéressants
Continuons sur les niveaux. Le cœur de l'expérience reste très proche de ce que Crash proposait auparavant, les trois niveaux que nous avons testé montraient la façon dont les nouvelles consolez, plus puissantes, rendent ces niveaux plus grands, plus complexes et plus variés. Prenons l'exemple de Dino Dash. Le niveau débute et vous suivez Crash par derrière, comme d'habitude, mais très vite, il bascule vers une phase de plateformes en 2D avant changer à nouveau pour une phase de poursuite dans laquelle un dinosaure vous court après. Ces changements de perspectives aident à rendre le tout frais, mais ils ne sont rien comparés aux changements apportés au gameplay.

Crash Bandicoot 4: It's About Time

Crash et Coco
Pendant son absence, le duo n'a pas simplement appris a glisser sur des rampes ou à escalader du lierre. Ils ont également appris à utiliser de nouvelles sortes de masque. J'ai eu l'occasion de tester deux d'entre eux : Kupuna-Wa, le masque qui permet de ralentir le temps, extrêmement pratique pour sauter sur des pans de falaises ou de murs sur le point de s'effondrer ou bien pour attraper des caisses qui disparaissent après un certain temps. Le second masque, Lani-Loli, permet d'effacer ou d'ajouter certains objets à la réalité pour retirer des obstacles ou faciliter le parcours. Par ailleurs, il faut savoir que leurs utilisations ne sont pas limitées comme l'étaient celles de Aku Aku. Les masques sont utilisables sur une section précise des niveaux. Mais ce n'est pas tout.

La revanche
J'ai aussi eu la possibilité d'incarner Neo Cortex, et son aventure est bien différente de celle des Bandicoot. Le double saut n'étant pas de mise, vous devrez à la place recourir à des dashs pour traverser des trous. Pas évident à prendre en main car celui-ci va vite et, au début, on ignore jusqu'où il se projette mais très vite, on a l'impression d'avoir fait ça toute sa vie. La même chose s'applique à son arme qui permet de tirer un rayon qui transforme les ennemis en blocs (solides ou gélatineux), très intéressants en ce qui concerne la créativité. Par exemple, dans une zone gardée par des oiseaux, vous pourrez, disons, transformer l'un d'entre eux en bloc solide, sauter dessus et zapper le second en bloc gélatineux qui vous permettra de rebondir pour atteindre une autre section contenant des gemmes et autres caisses cachées.

Crash Bandicoot 4: It's About TimeCrash Bandicoot 4: It's About TimeCrash Bandicoot 4: It's About Time

Le temps n'attend personne
Mais tous les ajouts ne fonctionnent pas forcément. Pinaillons un peu. L'idée de voir la perspective de Neo Cortex pour nous montrer pourquoi les niveaux Crash et Coco sont comme ils sont est bonne. Mais les versions du level "Snow Way Out" laissaient énormément à désirer. La version de Neo était très courte et il se trouve que vous y incarnez Crash après avoir atteint la partie dans laquelle les actions de Neo Cortex ont des conséquences. Ce qui veut dire que vous rejouez plus ou moins la dernière partie du niveau que vous avez déjà faite avec Crash , à quelques obstacles près. Première remarque : pourquoi changer la perspective de cette façon et me faire traverser un niveau que je viens de faire ? Ensuite : comment est-il possible que de nouveaux obstacles soient apparus si la timeline est la même ? Alors certes le niveau change légèrement mais rend malgré tout l'ensemble trop similaire et confus, surtout si vous êtes comme moi, à trop réfléchir à la logique et aux conséquences des voyages temporels.

Les contrôles
Parlons maintenant des contrôles, on aimera ou détestera; Crash Bandicoot 4 : It's About Time restitue le feeling des jeux Crash classiques, qui donneront donc l'impression d'être erratiques à certains. Un marqueur visuel indiquant la profondeur est bienvenu, mais il est peu utile lorsque vous n'avez pas assez de temps pour réagir à une mauvaise commande et que vous tombez. Attention, il s'agit là plus d'un avertissement pour ceux qui n'ont pas aimé Nsane Trilogy qu'un reproche, les habitués retrouveront vite leurs marques et pourront réaliser des mouvements complexes grâce aux nouveaux outils que It's About Time propose.

Pour faire simple : à en juger par cette version inachevée du jeu, Crash Bandicoot 4 semble être une suite digne du nom mélangeant ce qui a fait le succès de la licence et des améliorations la rehaussant aux standards actuels pour potentiellement attirer de nouveaux joueurs. Mais le doute subsiste quant à la structure de certains niveaux et entache mon enthousiasme pour ce nouvel opus tant attendu qui sortira sur PS4 et Xbox One le 2 octobre prochain.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant