Français
previews
Call of Duty: Black Ops Cold War

Notre premier aperçu de Call of Duty : Black Ops Cold War !

Voici tout ce que l'on sait de la suite du tout premier Black Ops, attendue sur consoles et PC le 13 novembre prochain.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Les rumeurs se multipliaient, les sources le confirmaient : l'annonce officielle a enfin eu lieu ! Le prochain opus de Call of Duty développé par Treyarch et Raven sera bien intitulé Cold War, et nous avons d'ores et déjà beaucoup d'informations à vous partager à son sujet.

Call of Duty : Black Ops Cold War sortira sur PC, PS4 et Xbox One le 13 novembre prochain. Les dates de sortie des versions PS5 et Series X restant encore définir pour la simple et bonne raison que nous ignorons encore quand les deux consoles seront commercialisées. Nous avons eu la chance d'assister à une présentation d'une petite heure et demie sur ce nouvel opus la semaine dernière, et voici ce qu'il en ressort.

Commençons par l'information principale qui suscite le plus d'intérêt : la série revient à l'époque de la Guerre Froide. La campagne se déroulera principalement en 1981, ce qui signifie qu'Alex Mason, Frank Woods et Jason Hudson sont toujours en vie et prêt à en découdre.

Call of Duty: Black Ops Cold War

Mais l'action ne sera pas la seule composante de ce mode solo puisque, pour la première fois dans Call of Duty, les joueurs seront bien plus libres et auront de vrais choix à faire (dans les dialogues ou les façons d'aborder une mission). Par exemple, décider si vous préférez empoisonner une cible pour récupérer des informations ou bien vous déguiser et la forcer à vous donner l'info à son insu. Vous serez en mesure de personnaliser entièrement votre personnage (sexe, couleur de peau, background) pour une expérience authentique.

Ne vous attendez pas non plus à ce que vos choix influent le gameplay comme ils le feraient dans des titres dont ils sont au centre. Il y aura certes plusieurs fins, mais Dan Vondrak, directeur créatif chez Raven s'est évertué à répéter que seulement certaines missions proposeraient des choix dont les conséquences auront de réelles répercussions. L'élément illustrant le mieux cela réside dans deux missions annexes qui se débloqueront uniquement après que vous ayez trouvé des objets précis dans la campagne principale.

Le gameplay règne toujours en maître et les attentes sont élevées. Sans vouloir à tout prix faire des comparatifs, ce que nous avons vu nous a rappelé CoD 4 : Modern Warfare ou même Black Ops premier du nom. Surtout en ce concerne la variété de l'expérience. Là où une des missions nous a plongé dans les fusillades arrosées de napalm du Vietnam de 1964, une seconde exigeait une approche bien plus discrète alors que le joueur y suit Woods dans l'infiltration d'une base ennemie au début des années 80, avant de montrer du pur espionnage dans le quartier général du KGB.

Call of Duty: Black Ops Cold War

C'est là qu'intervient cette nouvelle dimension de liberté. Une carte affichant toutes les manières de terminer la mission est proposée : soudoyer quelqu'un, empoisonner quelqu'un, voler ou bien faire chanter. Un dernier extrait illustrait que Black Ops Cold War réussira à jouer des tours à notre esprit en manipulant la physique et via d'autres procédés que je ne spoilerai pas ici pour ne pas gâcher la surprise.

Pour résumer, la campagne de Call of Duty : Black Ops Cold War revient aux fondamentaux et à la formule qui a fait son succès, tout en ajoutant quelques touches de nouveautés et des mécaniques inédites prometteuses.

Malheureusement, les statistiques de trophées et succès montrent que seule une poignée de joueurs terminent ce mode campagne pourtant plaisant afin de se précipiter sur les modes zombies et multijoueur. Nous ne les blâmeront pas non plus puisque ces deux modes sont encore plus appréciales, d'autant plus que les changements opérés par Treyarch et Raven pour cet opus ont énormément de potentiel. Malheureusement, je ne peux vous en parler sans que les développeurs ne me retrouvent et n'effacent toute trace de mon existencei. Vous en apprendrez plus le xx/xx. Pour l'instant, retenez simplement que la campagne proposera beaucoup de choses et reviendra aux bases qui ont fait de Black Ops le mastodonte du FPS qu'il est devenu.

Call of Duty: Black Ops Cold War

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.