Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Monster Hunter: World

Monster Hunter World - Iceborne : une extension rafraîchissante

Les monstres ont brisé la glace (et nos tronches en passant).

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Première et dernière extension majeure de Monster Hunter : World, Iceborn va poser ses griffes sur consoles dès le 6 septembre. Elle introduit une nouvelle difficulté, des ajouts par rapport au jeu de base tel que des combos en plus ou de nouveaux monstres, ainsi qu'une intrigue inédite.

À travers une démo jouable présente à la Gamescom, trois quêtes sont proposées, offrant trois niveaux de difficulté différents. La première emmène le joueur affronter un Banbaro, une puissante wyvern de terre.

Monster Hunter: World

C'est sa première apparition dans la licence, et honore avec talent son introduction. À coups de charge de taureau et de projection de missiles, le Banbaro fait office de proie facile à chasser. De fait, après avoir balancé des troncs d'arbres et des boules de neige géantes à notre encontre, la wyvern accuse un gros délai, nous permettant de lui enlever un bon pourcentage de sa vie. Par ailleurs, un brachydios - wyvern de terre présente sur la jaquette de MH 3 Ultimate - est venu à notre secours et a fait office d'allié inattendu.

Un cran au-dessus, la deuxième quête nous demandait de venir à bout d'un Tigrex, bien connu des joueurs de la licence pour son apparition dans MH Generation et MH Stories. La présence de la créature à rayures jaunes et bleues surprend : sa peau écailleuse n'est pas épaisse et ne la protège pas du froid mordant de l'hiver. Pour autant, cela ne l'a pas gêné pour nous mettre la pâtée. Ses mouvements sont rapides et difficiles à prévoir, balançant sa queue pour nous la rentrer en pleine poire.

Enfin, la dernière quête - et de loin la plus dure - présentait le Velkhana, ancien dragon de glace présent sur la jaquette du jeu. De loin l'une des créatures les plus belles de la licence, elle n'en est pas moins l'une des plus redoutables. Elle transforme l'air en glace pour nous geler sur place, et nous balance des stalactites par milliers. À elle seule, elle justifie que c'est elle la reine de l'extension, tant on a du mal à considérer qu'il y ait des monstres plus indomptables que ce dragon : nous nous sommes faits battre à pleine couture. Pour notre défense, nous étions tout seul et n'avions que 20 minutes d'accordées - alors qu'il en faudrait environ 50.

Monster Hunter: World

Principale nouveauté apportée par Iceborne, l'environnement gelé est maîtrisé à merveille. Il est possible d'admirer, en HD, des mammouths avec leur fourrure, et entre autres, des caves remplies de stalactites. Par ailleurs, le gameplay va être affecté par cet environnement. Par exemple, votre santé et votre endurance s'envoleront si vous n'avez pas pensé à prendre des boissons chaudes. D'autre part, les joueurs pourront se retrouver au 7e ciel si geyser rentre en éruption sous leurs pieds. Une autre raison de regarder où l'on marche est celle que la glace, ça se casse et qu'il va falloir courir si vous ne voulez pas mourir bêtement.

Néanmoins, toutes ces nouveautés ne seront réservées qu'à une partie de la cast des joueurs de MH World. De fait, Iceborne est uniquement jouable pour les joueurs ayant atteint le Rang de Chasseur 16 ainsi que d'avoir complété l'histoire principale. Malgré l'absence du nouveau rang de quête, Iceborne se présente comme plus punitif mais toujours autant addictif. Le nouveau cadre s'intègre très bien à la présence de nouveaux monstres et émerveille le joueur, facilitant son exploration. L'absence du contenu narratif de la démo ne nous a que plus donné envie d'y jouer.

Monster Hunter World - Iceborne sera disponible le 6 septembre sur PS4 et Xbox One, et arrivera au plus tard en janvier 2020 sur PC.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant