Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
articlesler
Scarlet Nexus

Kenji Anabuki nous parle de Scarlet Nexus et de son futur Brainpunk

Bandai Namco exploite la créativité du cerveau humain pour nous permettre d'assurer un futur heureux à l'espèce humaine.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Microsoft a présenté beaucoup de nouveaux titres pendant la stream Inside Xbox du mois de mai. L'un des ces jeux ayant le plus piqué notre intérêt fut Scarlet Nexus, développé par Bandai Namco. Ce dernier est un action RPG nerveux se déroulant dans un monde futuriste attaqué par une menace étrange dans lequel certaines personnes affrontent ces mystérieux ennemis grâce à leurs pouvoirs psychiques.

Des pouvoirs qui existent car dans ce future lointain, on a découvert la présence d'une hormone psionique dans le cerveau humain. D'après le directeur du jeu, Kenji Anabuki (qui a lui même déjà travaillé sur Tales of Vesperia, sorti en 2008), cet dimension surnaturelle se retrouvera dans chaque aspect du jeu. Nous avons eu la chance de discuter avec lui pour lui poser quelques questions à propos de cet étrange monde. Même si le gros des infos concernant le scénario sera révélé plus tard, voilà le premier aperçu :

"Dans l'histoire, l'Homme vit une vie plus ou moins similaire à la notre mais les technologies qu'il utilise sont toutes dépendantes de son cerveau. De plus, "Les Autres", qui cherchent des cerveaux humains développés, et l'OSF, qui exploitent leurs pouvoirs cérébraux pour les affronter, sont tous liés."

Scarlet NexusScarlet Nexus

Nous n'avons pas réussi à arracher plus d'informations à Anabuki, qui voulait garder quelques cartes dans sa manche. En revanche, nous avons pu glaner quelques éléments sur les deux factions du conflit. D'un côté se trouvent des êtres dangereux appelés "Les Autres" qui, d'après ce que nous avons compris, viennent du paradis. Les armes ordinaires ne leur font aucun effet, d'où l'intervention de notre protagoniste, Yuito Sumeragi, membre de l'OSF, "Other Suppression Force" ou "Force de Suppression des Autres" en français.

"L'OSF est une organisation composée de personnes avec des pouvoirs. Elle protège l'Homme des Autres, des entités terrifiantes qui dévorent les cerveaux" a ajouté le directeur.

Nous aurions aimé en savoir plus sur ces Autres mais le développeur nous a expliqué qu'un reveal plus exhaustif aurait lieu plus tard. En revanche, nous avons pu développer sur le design de ces créatures. Bien qu'hésitant au début, Kenji Anabuki a fini par s'ouvrir sur ce que nous devions nous attendre à ressentir face à ces êtres.

"Mettre des éléments en rapport avec la nature dans le design des Autres n'a aucun lien avec leur nature à eux. La raison pour laquelle ils sont tels qu'ils sont sera expliquée dans l'histoire. Mais malheureusement, je ne peux pas vous donner plus de détails là-dessus pour le moment. Il faudra jouer au jeu !"

"Ceci dit, pour approfondir un peu, nous avons utilisé des éléments "naturels" dans leur création pour montrer que ce ne sont pas des entités communes que l'on rencontrerait dans la vie de tous les jours. Nous avons mélangé des composants organiques et mécaniques pour qu'ils donnent l'impression d'être anormales. Le but était de créer quelque chose d'aussi peu harmonieux que possible. Leurs éléments naturels représentent simplement leur côté organique."

Scarlet NexusScarlet Nexus

"Grâce à cette dimension anormale, leurs actions seront imprévisibles, ce qui suscitera de la crainte et de la prudence chez les joueurs. Mais si nous les avions créé avec des matériaux qui n'existent pas, ils auraient été bien moins menaçants. C'est pour cela que nous nous sommes rattachés à des choses plus actuels et moins futuristes (par exemple les "pattes vases" des ennemis qui sont un mélange de, ben de vases et jambes humanoïdes)."

Après avoir compris pourquoi il faudrait se méfier de ces ennemis, nous avons parlé de nos moyens de défenses. Scarlet Nexus est, dans certains aspects, similaire à d'autre jeux du même genre mais contrairement à, disons Bayonetta, l'environnement y joue un rôle très important et peut donner l'avantage. De plus, Yuito semble capable de donner consistance à ses pensées pour combattre les ennemis. Un système qui sonne bien compliqué, voici ce que le directeur du jeu avait à nous dire là-dessus :

"Dans les combats, les joueurs peuvent interagir directement avec les objets éparpillés autour d'eux en les faisant interférer avec les ennemis, en leur jetant dessus par exemple", nous a-t-il expliqué. "Étant donné que ces objets ont tous un poids et une taille différente, ils ont un effet différent sur les Autres. Non seulement vous infligerez des dégâts mais vous pourrez aussi infliger des contrôles de foules ou des coups critiques si votre timing est bon."

"Par example, vous pouvez utiliser des barres de métal en les pliants et en attaquant les ennemis avec. Le mouvement de la barre sera synchronisé avec celui de votre joystick pour proposer une expérience aussi réaliste que possible. De plus, en annulant cette attaque pour permuter vers la psychokinésie, vous pouvez lancer des attaques spéciales. Mais faites attention aux attaques ennemies entre vos actions ! Les combinaisons de pouvoirs sont l'élément le plus important pour vaincre et avancer dans Scarlet Nexus."

Scarlet NexusScarlet Nexus

Toujours sur le sujet du combat, le producteur du jeu n'est autre que Keita Iizuka, ayant travaillé sur Code Vein. Un "Dark Souls anime" dans lequel les joueurs devaient prendre des décisions de combat très rapides. D'après les explications de Mr. Anabuki, Scarlet Nexus devrait proposer un système aussi dynamique mais plus axé stratégie.

"Dans Code Vein, le but était de proposer une expérience de combat palpitante. Pour Scarlet Nexus (bien que développé en tant qu'action RPG), l'objectif n'est pas le même. Nous voulons que les joueurs vivent une expérience basée sur le lien entre les personnages, leur existence et leur développement en explorant le monde."

"Scarlet Nexus sera un Action RPG dans lequel le joueur pourra vivre des combats mais aussi une histoire."

Kenji Anabuki et son équipe ayant déjà travaillé sur nombres d'opus "Tales of...", nous souhaitions savoir quel impact cette expérience dans le développement de tels jeux pourrait avoir sur Scarlet Nexus.

"Ces jeux sont tous des RPG avec une composante action, ce qui nous a permis d'exploiter l'expérience accumulée à travailler sur des Tales of dans Scarlet Nexus.", nous a-t-il répondu. "Par exemple, cela a un impact sur notre vision du système de combat, sur le développement des personnages, sur la progression ou encore sur l'équilibre entre scénario et gameplay."

Scarlet NexusScarlet Nexus

Scarlet Nexus sortira également sur la nouvelle génération de console et pour conclure notre discussion, nous souhaitions connaitre quels seraient les avantages à jouer au jeu sur ces systèmes derniers cri. En plus de la résolution et du framerate, le directeur a mentionné une troisième raison :

"Grâce à la vitesse de traitement des systèmes nouvelles générations, le jeu aura un framerate plus élevé tout en tournant à très haute résolution. De plus, les temps de chargements seront très courts, ce qui aidera à proposer une expérience plus immersives."

"Scarlet Nexus ne sera pas un open-world mais un vrai action RPG. La progression sera axée sur l'histoire et les combats."

Nous remercions Mr Anabuki et Bandai de nous avoir accordé cette interview et avons hâte d'en savoir plus sur Scarlet Nexus.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant