Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
articlesler
Gone Home

Gone Home - L'heureuse surprise de la décennie

L'aventure émouvante que nous a proposée Fullbright est l'une de nos expériences préférées de la dernière décennie.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Le genre provisoirement appelé 'walking simulator' (même si certains n'approuvent pas ce terme) a vu naître énormément de jeux sur cette décennie. De Firewatch à Dear Esther, beaucoup de jeux ont troqué leur traditionnelle mécanique de jeu pour un style se basant sur l'exploration et la narration, et un des jeux qui incarnent parfaitement cet esprit reste Gone Home par Fullbright.

Alerte spoiler : si vous n'avez pas joué au jeu, vous ne devez pas forcément poursuivre cette lecture...

Gone Home

Le public a pu découvrir ce jeu en 2013 lors de sa sortie sur PC. Gone Home était un bol d'air frais dans le sens que personne ne s'attendait à un gameplay de ce genre. Evidemment, les jeux narratifs à la première personne existaient, mais pas comme celui-ci qui était vraiment unique, chaque critique positive encense la façon dont est abordée l'histoire.

Le jeu commence tranquillement, au moment où vous rentrez chez vous après un long voyage. Vous incarnez Katie, même si elle n'est qu'un réceptacle vous permettant de suivre l'histoire - mais on y revient plus tard. Vous découvrez alors que personne n'est à la maison, et vous êtes forcé d'utiliser une clé cachée pour entrer, et c'est ici que l'histoire commence vraiment.

On ne va rien spoiler ici, mais on doit dire que Fullbright fait un excellent travail afin de forcer le joueur à se poser un tas de questions. Marcher dans ce salon vide, dans cette grande maison est limite une expérience de jeu d'horreur; le silence de la nuit est uniquement perturbé par quelques bruits ponctuels. Qu'est-ce qui se cache dans les ténèbres ? Le suspens de cette mystérieuse disparition pèse sur cette maison tout à fait banale.

Gone Home

L'histoire n'est pas vraiment centrée sur Katie ou sur ses parents, mais bien sûr sa soeur Samantha. Lors de votre exploration de la maison, vous découvrirez des notes évoquant les difficultés qu'a eu Samantha à supporter le départ de Katie, mais aussi qu'elle a une amie qui s'appelle Lonnie. Ceci est l'histoire que le jeu nous propose, et c'est aussi elle qui nous tient en haleine et qui nous donne envie d'en apprendre toujours plus sur la vie tourmentée de Samantha.

Au fur et à mesure de votre exploration, vous allez découvrir des secrets qui ouvriront la voie à des zones cachées, et même si vous êtes dans une maison tout à fait normale, Fullbright s'arrange pour vous faire découvrir son monde qui est en fait tout aussi banal. Dans ce but, vous êtes gentiment guidé à travers la maison grâce à des mots de passe et des clés, afin de vous faire découvrir le scénario dans le bon ordre.

A mesure que l'intrigue avance, le voile effrayant laisse place à un doux conte familial d'amour, de jeunesse, et de perte, un conte qui nous a vraiment touché. Toutes ces intrigues s'achèvent dans le grenier, dans une scène finale satisfaisante et qui valait bien la peine de traverser tous ces moments un peu effrayants.

Gone Home

Le coup de génie de Gone Home réside dans son scénario, au final assez... banal. C'est une maison d'une famille normale qui a des problèmes : un père qui n'arrive pas à vendre son livre, une soeur qui a des problèmes pour s'adapter à sa nouvelle vie, et c'est de cette banalité que jaillit cet éclat de beauté. Tout le monde peut s'identifier aux problèmes présents dans ce jeu, surtout au fait que la vie d'adolescent peut-être compliquée.

Gone Home est un jeu qui fonctionne extrêmement bien lors d'un premier run, mais il possède assez de ressources et de détails pour être joué à plusieurs reprises. C'est un conte assez humain, qui nous est décrit depuis l'oeil d'une personne sans histoire, et même malgré l'absence de présence humaine, c'est sûrement l'un des jeux les plus vivants auxquels on a pu jouer.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet

Gone HomeScore

Gone Home

TEST. Written by Sam Bishop

Nous avons revisité la maison où tout a commencé pour Fullbright. Cette fois-ci sur Switch



Chargez le contenu suivant