Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Diablo Immortal

Diablo Immortal - On y a joué durant la Blizzcon

Diablo sur mobiles, c'est désormais une réalité. Reste à savoir s'il s'agira d'un rêve éveillé pour les amateurs de la saga...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Les préjugés envers les jeux mobiles ont la dent dure. Pourtant, les chiffres sont sans équivoque, et ce sont des millions de joueurs de toutes les générations qui sont concernés. Les "vrais" gamers sont ceux qui pratiquent leur passion sur PC et sur consoles, tandis que le support mobile reste considéré comme une simple distraction.

On se souvient que lorsque Blizzard a annoncé Diablo Immortal, la réaction a été plutôt mitigée l'an dernier. Et c'est un euphémisme. Cette annonce devait alors constituer la cerise sur le gâteau d'une BlizzCon plutôt pauvre. Seul hic : les joueurs attendaient Diablo IV, sur consoles et PC, et non un divertissement mobile secondaire. Vous vous souvenez peut-être de ce fan qui s'est levé et a demandé aux développeurs si l'annonce de Diablo Immortal était "un poisson d'avril hors saison". Un fiasco pour l'éditeur américain, qui aura longtemps fait office de mème.

La BlizzCon 2019, quant à elle, a été définie par les annonces de Diablo IV et Overwatch 2 qui ont contribué à faire de cette édition l'une des meilleures de tous les temps. Mais ce n'est pas tout : Diablo Immortal n'a jamais été cité nommément lors de la première représentation. Lorsque nous avons déménagé dans la zone réservée aux journalistes, le jeu était presque caché. Seulement trois tablettes étaient en effet disponibles. Derrière nous, nombre de journalistes enthousiastes préféraient jouer à Diablo IV, sans relâche. Devant nous, la solitude d'une tablette avec une batterie morte. Nous nous sommes assis, face à un mur blanc et à une pancarte nous rappelant de ne prendre aucune photo. Plutôt déprimant comme prise en mains...

Même s'il est facile de comprendre les raisons pour lesquelles tant de gens émettent des réserves sur Diablo Immortal, nous ne comprenons pas pour autant pourquoi Blizzard n'a pas essayé de promouvoir davantage le jeu et de lui donner plus d'espace lors de cette BlizzCon 2019. Pourquoi ? Parce que Diablo Immortal a un potentiel certain, peu importe son support et son annonce biaisée.

Diablo Immortal
Diablo ImmortalDiablo Immortal

Pour commencer, on a observé de nombreuses similitudes avec Diablo III. ils partagent le même style visuel et certains des mêmes éléments de jeu. Par exemple, dans Diablo Immortal, nous avons noté des potions de santé avec un temps de recharge et des « globes cicatrisants ». De manière générale, nous avons clairement le sentiment qu'il s'agit d'une version alternative du troisième chapitre de la saga. Immortal manque donc d'un certain sens d'indépendance et d'originalité.

La version du jeu présentée à la BlizzCon 2019 était axée sur un seul joueur et nous y avons rencontré le même sentiment que dans le chapitre le plus récent de la série. Il y avait des quêtes secondaires à accepter, il y avait des personnages à qui parler, et tout était plongé dans la même atmosphère sombre.

Les développeurs semblent avoir fait du bon travail en ce qui concerne l'optimisation des contrôles pour les appareils mobiles. Il ne faut que quelques instants pour s'habituer aux commandes tactiles, qui sont très réactives et capables de résister au rythme imposé par les combats. En effet, les affrontements se sont avérés beaucoup plus frénétiques que nous ne le pensions. Cette accessibilité est toutefois rendue possible par la simplification de certaines mécaniques de jeu. Les talents, par exemple, sont moins nombreux que prévu. De manière générale, l'optimisation des personnages semble offrir un degré de personnalisation moins élevé. Cependant, pour le moment, nous parlons d'une version de démonstration dont le contenu a peut-être été extrêmement limité. Nous devrons donc attendre de voir ce que la version finale apporte.

Diablo Immortal
Diablo ImmortalDiablo ImmortalDiablo Immortal

En ce qui concerne le contenu, la BlizzCon 2019 a confirmé la classe de chasseurs de démons, qui rejoint les groupes déjà confirmés de Barbarian, Monk et Wizard. La démo nous a emmenés dans la ville de Wortham (comme dans Diablo III) à bord d'un radeau. Nous avons immédiatement été obligés de vaincre une poignée d'ennemis morts-vivants dans une séquence qui nous rappelait bon nombre de souvenirs. En ce qui concerne le multijoueur, nous savons que ce sera l'une des parties les plus importantes du jeu et qu'elle s'accompagnera de la présence de guildes et de donjons spécifiquement dédiés à des groupes de joueurs. Néanmoins, on nous dit que l'expérience en mode solo sera suffisamment robuste pour satisfaire ceux qui n'aiment pas vraiment jouer à Diablo en équipe.

Ainsi, un an après sa « malheureuse » annonce, nous pouvons dire que Diablo Immortal n'est certainement pas une "blague du poisson d'avril hors saison", mais plutôt un jeu qui devrait susciter beaucoup d'intérêt et pourrait devenir un succès à part entière. Bien sûr, avec Diablo IV à l'horizon, l'attention des fans inconditionnels sera ailleurs, mais un public potentiellement énorme attend et Diablo Immortal se prépare à l'accueillir.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant