Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
previews
Dauntless

Dauntless, nos premières impressions

Nous avons défoncé quelques mastodontes en essayant la bêta fermée.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

L'un des stands les plus spacieux du PAX East (Penny Arcade Expo) de cette année, qui a eu lieu à Boston, proposait des démos jouables de Dauntless : le futur chasseur de boss de Phoenix Labs. Il fait immédiatement penser à Monster Hunter, mais avec quelques différences clés qu'il est important de notifier. Le jeu est entièrement axé sur la mise à mort des boss et des colosses dont l'apparence et le comportement varient. La traque de ces mastodontes est simple : prendre un dirigeable pour les repérer depuis les airs, leur tomber dessus et les tuer. Il y a un peu de place laisser à la récolte d'objet et à l'exploration : la principale chose que vous devez faire c'est abattre ces géants.

« Être comparé à Monster Hunter nous fait honneur, nous sommes tous des grands fans » a déclaré Jordan Dodds de Phoenix Labs, lorsque nous lui avons parlé à la PAX East. « Dauntless est un peu plus concentré sur le combat cependant, presque à la manière d'un Souls. Vous avez des esquives très calculés, des combos très calculés, vous devez savoir quand ça passe et quand ça casse. »

Le cadre est celui d'un monde imaginaire appelé les îles brisées. Un archipel d'îles qui, pour une raison quelconque, flottent dans le ciel et où les humains se déplacent en dirigeables. Il y a une source de pouvoir appelée Éther qui maintient l'équilibre de cet univers et qui est pris pour cible par des monstres qui cherchent à s'en nourrir, menaçant ainsi de détruire le monde. C'est là que vous, un aspirant chasseur, entrez en jeu (seul ou à plusieurs).

Dauntless

Les développeurs étaient désireux de mettre en évidence les similitudes avec les titres Souls, ce qui est, il faut le préciser : un élément clé. Vous devrez gérer votre endurance, lorsque vous effectuez une roulade pour vous déplacer et échapper à la zone de tir par exemple. Cela dit, le jeu n'est pas aussi impitoyable qu'un Bloodborn ou un Dark Souls. Nous sommes persuadés que des rencontres plus difficile sont à prévoir néanmoins, plus que celles auxquelles nous avons participées durant la démonstration en tout cas.

Vous serez en mesure de fabriquer différents équipements, potions et consommable à emporter avec vous. Bien qu'il n'y ait pas de classes, ce n'est pas une mauvaise idée d'amener un ou deux amis avec des capacités de soutien ou des objets du même genre. L'arme que nous avons utilisée offrait une aura de guérison, et nous avions aussi des potions de santé et de buff de dégâts temporaires. C'est l'arme que vous portez qui dictera votre style de jeu, c'est en tout cas l'impression que nous avons eu. Lors de notre chasse, il est intéressant de noter que les deux monstres que nous avons abattus étaient sensibles aux dégâts. Le critère le plus important à prendre en compte pour bien réussir sa traque étant principalement la vitesse d'attaque et la capacité de tir.

DauntlessDauntless