LIVE

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
logo hd live | Overcooked 2: Suns Out, Buns Out
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
previews
Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 - Aperçu du jeu

Quatre heures de jeu sur le premier titre de CDPR après The Witcher 3 : il ne déçoit sur aucun point.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Bip. Quelque chose se prépare en Pologne, la foule est aux aguets.

Un visage familier arrive sur la scène en criant : « Vous êtes époustouflants ! ». Cette déclaration restera dans l'histoire.

Via l'annonce de son prochain titre à l'E3 2019, CD Projekt Red a déjà réussi à planter sa graine nommée Cyberpunk 2077 dans les esprits, alors que le jeu n'est prévu que pour novembre prochain. Si cela reste un exploit en soi, ça reste moins étonnant pour le studio polonais. Le succès de la saga The Witcher, et notamment son troisième opus, a démontré le savoir-faire des développeurs d'un point de vue technique et narratif. Après une telle popularité, les fans nourrissent une attente grandissante et ne demandent qu'à être, à nouveau, bluffés. Mais cela est-il faisable ? Ou même juste possible ?

Lors d'une session de quatre heures, Cyberpunk 2077 s'est dévoilé à la rédaction. Pour commencer, les différentes démos jouables et visibles aux salons précédents (Gamescom ou E3) montrent le gameplay proposé aujourd'hui. En revanche, le titre est bien plus saisissant après y avoir déjà joué. Le jeu surprend à chaque instant, et de la meilleure manière possible.

Le jeu a surpris lors de la création du personnage, lorsqu'il a fallu créer V dans son intégralité : sa voix, ses cheveux, sa peau, ses caractéristiques ainsi que son histoire et son passé. Le jeu surprend par l'immersion au jeu si forte que l'on s'attache aux personnages en quatre heures de jeu. Le jeu surprend par la qualité et la quantité des détails affichés par Night City : sa population, les rues, les environnements ou encore la manière dont le jour et la nuit influencent la passants.

Si plusieurs choix peuvent être effectués au début du jeu, il a été décidé ici d'être quelqu'un d'intelligent et de malin, pouvant se sortir de situations compliquées grâce à son éloquence et sa ruse. Une fois l'aspect physique décidé, le joueur doit attribuer différents points à des statistiques : Réflexe, Intelligence, Agilité et Physiques. Elle se divisent ensuite dans des arbres de talents dont un appelé « Mentale ». Les habitués de RPG sauront que cela sert au charme, à l'intelligence et à la magie, très souvent. Dans Cyberpunk 2077, cela permet de hacker - qui est la base du jeu . Donc ok, c'est cool de pouvoir hacker n'importe quoi, mais derrière les combats furent compliqués : V n'ayant pas reçu les points adéquats, elle (mais pourrait être un homme) n'arrive pas toujours à s'en sortir grâce à ses discours puisque certains ennemis n'y sont simplement pas sensibles.

Il existe, a minima, trois prologues possibles pour V. Celui choisi ici fait commencer le joueur en tant que Street Kid, les vagabonds de Night City. V se retrouve dans un bar où le barman, Pepe, est un proche du protagoniste. Il se plaint de la dette qu'il doit rembourser, et comme V est un bon samaritain, elle se propose de l'aider. Il suffira de voler une voiture dans un garage, dont les systèmes de sécurités sont déverouillables grâce à la clé donnée par Pepe. Le joueur est accompagné par Padre au garage : ce dernier fera l'objet d'une altercation avec un membre d'un gang adverse, sans conséquences pour la suite. Cette première mission pose les bases des relations entre les personnages, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, et franchement ça donne envie de faire attention à son environnement.

Le plan se déroule comme prévu jusqu'à ce que Jackie, personnage déjà présent sur les sessions précédentes, fasse irruption de manière pas super amicale. S'enchaîne une séquence avec la police de Night City qui attend V de pied ferme à la sortie du garage, sûrement à cause de la puce de Kirk qui a déclenché l'alarme. Si V n'entretient pas forcément des rapports amicaux avec les forces de l'ordre, elles ne le jettent pas en prison à la première bévue (ce qui est sympathique). En tout cas, cette première mission nous apprend que le prologue choisi pour V a une influence sur la relation entretenue avec Jackie, et donc peut-être avec les autres personnages.

Une fois sorti du caniveau, Jackie est prêt pour aller graille un coup et s'ensuit la séquence de jeu révélé en août 2018. V et Jackie rendent visite au docteur scarificateur pour différentes opérations, que ce soit changer d'œil, modifier la paume de la main ou nettoyer les ramifications du cœur. S'ensuit un trajet en voiture bluffant, mettant en scène les différentes lumières de Night City ou encore la fumée du cigare se propageant seconde par seconde à travers la voiture. Afin de récupérer un robot, V se voit aller à la All Foods Factory, non sans mal : le médecin à la gâchette facile et il faut choisir entre dégainer son flingue avant lui ou lui donner un pourboire très généreux.

Night City propose l'une des villes les plus impressionnantes à explorer, et il difficile de ne pas errer dans la cité en plein milieu d'une mission. Certaines d'entre-elles ne se passent que la nuit (avec la possibilité d'accélérer le temps) mais il n'est pas nécessaire d'utiliser cette fonctionnalité tant les passants ont de choses à raconter. Par exemple, il est possible de discuter avec des complotistes - qui racontent que le gouvernement se sert des modifications transhumanistes pour espionner - et d'en savoir plus sur eux via différentes options de dialogues.

L'exploration se facilite, d'autant plus qu'il est possible d'appeler la voiture à l'endroit où se situe le joueur pour rejoindre des points de voyage rapide. Cela dit, Night City regorge de coins à découvrir qu'il est normal de s'y perdre : par endroits, différents gangs errent et il arrive que le joueur tombe en territoire ennemi. À la manière de The Witcher 3, la carte affiche les points de voyage rapide, les magasins et les quêtes disponibles, à la différence près que la carte de Cyberpunk est en 3D : difficile autrement de pouvoir se repérer dans une ville qui s'étend aussi bien sur les côtés qu'en hauteur.

Exploration mise de côté, Cyberpunk 2077 comprend une grosse dose de combat, même si le jeu est finissable sans tuer personne. Il dépendra surtout des qualités attribuées au personnage en début de partie. Pour quelqu'un dont les points sont majoritairement situés côté intelligence, il faut avoir l'œil sur tout un tas de paramètres : les ennemis potentiels, les routes de sorties ... Bien sûr, faire ça en mode assassin discret est aussi possible (et même recommandé pour ceux n'ayant pas les capacités physiques).

Un tutoriel est disponible pour y tester différentes mécaniques, même si celles de base restent simples pour des habitués du genre. En revanche, les possibilités se multiplient lorsque V hacke. Cela permet de ralentir le temps mais draine de l'énergie et demande une projection suffisante pour ne pas se faire dépasser par les ennemis. Cela requiert du temps avant de prendre le coup, et s'avère utile de différentes manières : en attaque, en défense, et permet aussi de neutraliser les adversaires sans les tuer. Par ailleurs, il existe des armes qui sont classées en trois catégories : Puissance, Intelligent, Technologie, ou si vous préférez : grande puissance de feu, arme utilisant la technologie comme les têtes chercheuses ou encore la manipulation de l'électricité.

Excepté le tutoriel, cette session de quatre heure a dévoilé un concept inédit jusqu'alors : le « braindance ». Cela permet de vivre une expérience de pleine conscience détaché du corps. V peut traverser différents souvenirs (via des scénarios cryptés) à l'aide d'un casque spécial. Dès lors, le joueur incarne un autre personnage et lui permet de ressentir les sensations que ce dernier a ressenti lors de différents souvenirs. Le but des missions est souvent de récupérer des informations, en regardant les scènes en 3D, voir les profils de températures etc.

Globalement, l'impression laissée par Cyberpunk 2077 est excellente. Night City est vivante et permet au joueurs de se connecter avec tout ce qui l'entoure. C'est nerveux, drôle, lourd et varié. Malgré certaines choses à corriger d'ici la sortie du titre en novembre, CD Projekt Red saura convaincre n'importe quel joueur et même les plus exigeants. En un mot ? C'est époustouflant, et même Keanu Reeves le dit.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077
Cyberpunk 2077

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant