Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
articlesler
Hearthstone: Heroes of Warcraft

Ce qu'il faut savoir sur Hearthstone : L'Académie de Scholomance

Blizzard nous a présenté les points importants de la prochaine extension de son jeu de cartes.

Hearthstone: Heroes of Warcraft

Voilà, la prochaine extension de Hearthstone, seconde de l'année du Phénix, s'appelle L'Académie de Scholomance. Quelques temps avant la reveal, nous avons pu discuter avec deux des développeurs du jeu, Dave Kosak, designer narratif et Alec Dawson, chef designer du set. Avant l'interview, ils ont chacun donné leur avis sur l'Académie Scholomance, d'abord d'un point de vue conceptuel, puis mécanique.

"Si vous avez joué à World of Warcraft, vous vous souvenez surement de Scholomance comme d'une école hantée et brisée. Un donjon rempli de morts-vivants, paradis des nécromanciens. Mais pour Hearthstone, nous avons voulu imaginer ce à quoi l'école ressemblait dans son âge d'or d'académie de magie d'Azeroth. Ce que cela aurait donné si les 10 classes du jeu avaient étudié là-bas. Donc nous avons pensé les mécaniques de cette façon en les reliants aux professeurs, et évidemment, aux Principal Kel'thuzad avant qu'il ne devienne une Liche." nous explique Dave Kosak.

"Scholomance est une école de magie, donc vous lancerez beaucoup de sorts," a renchérit son collègue Alec Dawson. "Donc nous avons créé un nouveau mot-clé, Salve. Lorsque vous jouez un serviteur ou une arme avec Salve, un effet spécial se déclenchera la prochaine fois que vous lancez un sort. Une autre nouveauté notable sont les cartes bi-classes qui seront disponibles pour deux classes au lieu d'une seule. Cela signifie que chaque classe aura accès à plus de cartes que d'habitude : 14 cartes et 3 légendaires. Enfin, nous avons un nouveau type de sort, les Études qui coûtent un cristal de mana et permet de découvrir quelque chose tout en faisant baisser le coût du prochain sort de sa famille d'un cristal."

Alec Dawson a également évoqué l'importance, pour les équipes, de sauvegarder l'identité des classes malgré l'introduction des cartes bi-classes. D'après le développeur, elles exploitent ce que les classes ont en commun, sans retirer ou ajouter quoique ce soit qui irait contre l'identité desdites classes. David Kosak a d'ailleurs ajouté que l'extension contiendrait 40 cartes bi-classes, ce qui ajoute "beaucoup de variété".

Hearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of Warcraft

L'une des cartes les plus intrigantes révélée à l'heure actuelle est un serviteur, l'Étudiant en Échange, de stats 2/2 et coûtant 2 cristaux de mana dont l'effet change selon le plateau. Une mécanique qui serait apparemment en travaux depuis un petit moment, permettant de déclencher un effet selon l'extension que le plateau représente. Par exemple, sur le plateau Scholomance, il découvrira une carte bi-classe. "Il faut en permanence chercher à étendre les possibilités, et cette carte représente ce que Hearthstone est et peut être."

Si les cartes bi-classes ont l'air d'être une idée intéressante, elles risquent aussi d'être un véritable cauchemar d'équilibrage. Étant donné la façon dont les extensions précédentes ont souffert de classes bien trop puissantes - notamment l'Éveil de Galakrond - nous avons interrogé Dawson sur ses premières impressions concernant l'équilibrage dans l'Académie de Scholomance.
"Cette année, on a opté pour une approche pro-active. Si quelque chose n'est pas sain pour le jeu, on se met dessus tout de suite pour le régler. Les cartes bi-classes subiront le même traitement si elles créent une mauvaise méta ou un environnement néfaste pour le jeu."

Il se trouve que développer un jeu de carte en ligne comme Hearthstone est aussi amusant que d'y jouer. Dave Kosak nous a expliqué avoir particulièrement aimé réfléchir à ce à quoi l'Académie ressemblerait dans le passé, à quoi ressemblerait les zones spécifiques à chaque classes. "Un campus sur lequel on a vraiment envie d'aller" nous dit-il (et nous sommes d'accord). Le développeur nous a aussi dit d'ouvrir l'œil pour trouver secrets et Easter Eggs dans les arènes et les cartes, qui teaseront la corruption inévitable de Kel'thuzad et de l'école.

Hearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of Warcraft

Concernant les mécaniques, Dawson nous a expliqué comment Salve changerait la donne en prenant l'exemple du Preneur de Notes Appliqué, un serviteur de stats 2/3 coûtant 3 cristaux dont la Salve est globalement de renvoyer le prochain sort que vous lancez dans votre main. Un deck contrôle pourra donc l'utiliser pour recycler un sort important pour le late-game et un deck plus agressif pourra s'en servir pour bombarder son adversaire ou sur-buffer ses serviteurs. D'après le développeur, les joueurs incluront beaucoup plus de sorts à leurs decks grâce à cette mécanique, mais il nous a assuré qu'il y aurait de nombreux moyens de contrer des decks axés sur les sorts.

Nous avons également demandé à David Kosak si Hearthstone comptait rattraper la trame narrative de World of Warcraft et le chef designer narratif a partager un fait curieux avec nous. Il semble que l'équipe Hearthstone ait peur de travailler sur du contenu actuel de WoW par peur de spoiler, et il semble que cela ait déjà failli arriver. Spoiler WoW: lors de l'extension des Jeux de Rastakhan, WoW proposait aussi beaucoup de contenu sur les trolls et l'une des cartes de l'extension se nommait Reine Talanji. Mais, dans WoW, Talanji débute en tant que princesse et elle ne devient Reine qu'une fois que les joueurs terminent sa quête, l'équipe a donc du changer la carte juste avant la sortie.

Concernant la campagne, Kosak a ré-affirmé que l'Année du Phénix ne proposerait aucun contenu payant mais qu'une annonce serait faite plus tard.

Nous avons également demandé si les développeurs continuaient d'être surpris par les decks et tactiques des joueurs et il semble que ce soit toujours le cas, car il y a énormément de possibilités dans le jeu. "Ça fait partie de l'excitation de travailler sur Hearthstone et de sortir des extensions régulièrement. Certains joueurs font des trucs complètement fous." a conclu Alec Dawson.

Préparez-vous donc à rentrer à l'Académie de Scholomance dans la prochaine extension du foisonnant jeu de carte de Blizzard.

Cette interview a eu lieu en ligne et a été légèrement éditée pour être plus lisible.

Hearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of Warcraft
Hearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of Warcraft
Hearthstone: Heroes of WarcraftHearthstone: Heroes of Warcraft

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant