Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
previews
Battletoads

Battletoads

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Lorsque l'on retrace l'immense bibliothèque de franchises qui ont influencé l'industrie du jeu vidéo, quelques séries viennent immédiatement à l'esprit. The Legend of Zelda, Super Mario et Halo sont autant d'exemples significatifs. Il existe pourtant un jeu d'arcade qui est également considéré comme un "classique": Battletoads. Une série développée à l'origine par Rare, studio réputé à qui l'on doit notamment Sea of Thieves ou le mythique GoldenEye. Mais comment Battletoads résiste-t-il à cet océan de titres déjà débordé ?

Avant de plonger directement dans le contenu que nous avons pu tester lors de notre participation à Battletoads 2019, il est impératif de noter que Rare n'est pas le développeur principal - cette tâche cruciale a plutôt été confiée à Dlala Studios.

Pour ceux qui ne connaissent pas la franchise, Battletoads est un beat 'em up des années 90 avec une coopération à trois joueurs et des personnages étranges. Bien qu'il soit assez simple, tant par sa nature que son cadre, le jeu s'est avéré être un succès auprès de sa communauté et il jouit encore à ce jour d'une certaine popularité. Malgré cet héritage, peu de personnes soupçonnaient Microsoft de vouloir intégrer la franchise à sa liste de titres exclusifs.

BattletoadsBattletoads

Durant la dernière Gamescom, nous avons eu droit à trente minutes d'essai, tout juste le temps de se lancer à travers deux modes distincts. L'un était le nouveau «Eternity Run», qui rappelle Temple Run (et le trop plein d'autres titres similaires). Le second était le mode remanié basé sur l'original.

Après seulement quelques minutes sur "Eternity Run", nous sommes rapidement passé à autre chose. Un mode qui ne parvient pas à remplir la fonction fun promise, loin de là. En tant que party game, nous pourrions voir l'attrait, mais il en existe déjà beaucoup qui offrent plus de variations et d'innovations dans ce genre.

Les décors étaient également sans intérêt, avec des contextes industriels simples. Le paysage a finalement un peu changé après une dizaine de minutes de jeu et, heureusement, il a mis en valeur une zone plus dynamique et plus intéressante. Le changement n'a que très peu modifié notre perception initiale, mais il a tout de même démontré ce qui pourrait potentiellement devenir intéressant. En bref, Battletoads ne fait rien pour vraiment pimenter le genre runner. Heureusement, cet aspect n'est pas le cœur de Battletoads et nous avions hâte de passer à autre chose et d'essayer le vrai fond du jeu.

Battletoads

Avant de nous lancer dans la version remaniée de l'original, une petite introduction fait son apparition. L'élément essentiel devait résider dans les conversations entre personnages dans la campagne, Dlala visant une expérience ponctuée de passages humoristiques. Durant notre bref passage sur le mode, nous n'avons pas suffisamment dialogué pour pouvoir dire s'ils sont capables de tenir réellement cette promesse. Au lieu de cela, nous avons eu beaucoup de temps à passer dans le mode coopératif à trois joueurs.

La première chose qui a retenu notre attention a été la confusion du gameplay lorsque trois joueurs jouaient ensemble, en même temps. Chaque personnage ne semble pas très différent des autres, nous avons donc passé notre temps à nous tromper avec les crapauds de nos coéquipiers. Cela posait encore plus problème lorsque l'écran se remplissait de vagues d'ennemis.

S'opposer à ses ennemis était heureusement accessible grâce à un schéma de contrôles simple. Par conséquent, les commandes pendant la bataille, bien que parfois un peu déroutantes, n'étaient pas trop difficiles à prendre en main et nous avons rapidement compris comment effectuer des mouvements spéciaux et des attaques de base. Comme beaucoup d'autres jeux du genre action, X et Y ont été associés à nos attaques. Quelques mouvements spéciaux pourraient être effectués, mais les développeurs ont dit que la démo ne faisait qu'effleurer la surface de ce qui était possible. En bref, l'intuitivité du gameplay a partiellement compensé l'interface parfois déroutante. Par rapport à la course sans fin et en dépit de cette confusion occasionnelle, cette partie de la démo était beaucoup plus amusante, surtout quand elle était jouée avec d'autres.

BattletoadsBattletoadsBattletoadsBattletoads

Sur le plan visuel, les graphiques version cartoon étaient corrects et ont permis de revitaliser l'esthétique de la franchise. Ce nouveau Battletoads n'est pas un jeu particulièrement "beau", il convient plutôt aux fans du style old school. La section du jeu que nous avons jouée était basée sur un environnement urbain et, comme dans le cas d'Eternity Run, ce n'était pas l'un des domaines les plus intéressants et les plus vivants qui soient si uniques à la franchise. Cela dit, presque tous les aspects du jeu ont le potentiel d'être quelque chose de spécial, et nous sommes impatients de voir comment Battletoads sera lorsqu'il sortira enfin sur Xbox One.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Related texts

Chargez le contenu suivant