Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
articlesler
Battlefield V

Battlefield V : Firestorm

Battlefield est le dernier poids lourd à se lancer dans le genre Battle Royale, mais sera-t-il pour autant meilleur que ses précurseurs ?

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous n'avez que l'embarras du choix si vous êtes fans de Battle Royale. Dans de nombreux cas d'ailleurs, vous pouvez jouer sans débourser un centime, comme Fortnite ou Apex Legends. Cela dit, d'autres n'offrent pas ces modes populaires gratuitement : est-ce un obstacle ? Demandez simplement à Treyarch après le lancement de Blackout sur Call of Duty : Black Ops 4, ce fut un succès. Désormais, EA, DICE et Criterion tentent le même exploit avec Firestorm, le nouveau mode multijoueur de Battlefield V.

Arrivé sur les serveurs hier, nous n'avons pas pu résister à ce nouveau concurrent dans le genre Battle Royale, alors nous avons plongé sur le champ de bataille et nous avons regardé de plus près.

Il faut le dire, Firestorm ("tempête de feu" en anglais) est un nom qui convient parfaitement. Le cercle de flammes qui entoure la carte au début de chaque tour est impressionnant. On dirait vraiment que la fin du monde vous poursuit, surtout lorsque vous êtes obligés de sprinter hors de cette vague de chaleur insoutenable.

Toutefois, malgré le feu, il s'agit d'une interprétation très directe du genre : Firestorm se prend au sérieux, comme en témoignent le positionnement réaliste des décors et la conception du niveau en général. En parlant de la carte, cette dernière n'a pas trop de surprises dans sa manche. Halvøy est, d'une certaine manière, la plus grande carte de l'histoire de Battlefield et constitue un environnement avec un degré de variété assez élevé. D'un côté vous avez de vaste plan d'eau et de l'autre une zone montagneuse reliée par un mélange de plateaux herbeux et de colline enneigées. Les bâtiments sont variés, éparpillés avec des zones plus denses où il est possible d'explorer les structures.

Pas de zombie, de grappin ou quoique ce soit d'étrange ici. Les développeurs ont axé le jeu sur les compétences en supprimant toutes les capacités de la classe pour créer des conditions de jeu plus équitables (vous en choisissez toujours un, mais ce n'est que cosmétique).

Battlefield V
Battlefield V

Bien sûr, on reste dans l'état d'esprit de la licence Battlefield : vous pouvez faire sauter beaucoup de choses... Enfin... Si vous trouvez des explosifs. Nous n'avons pas observé beaucoup de batailles à la roquette, mais les environnements destructibles caractéristiques du jeu garantissent que ces armes surpuissantes auront un impact important lors de leur utilisation. Firestorm incarne le réalisme par opposition à des gadgets absurdes, ici, si vous en avez les moyens, vous pouvez chasser un adversaire d'un bâtiment, d'une façon unique qui n'existe pas dans les autres jeux. Ce seul détail rend Firestorm particulièrement satisfaisant.

Les mécaniques de tir sont bien traduites dans les modes solos et équipe : en termes de maniement des armes et de traversée sur le terrain, il est parmi les meilleurs du secteur. En solo, c'est le tour de force habituel où votre succès dépend entièrement d'un bon objectif, de positions intelligentes et de pas mal de chance. Dans le mode à quatre joueurs, les choses deviennent plus tactiques grâce à un système de marqueur simple. En comparaison avec la concurrence comme Apex Legends, il manque un petit plus de finition au niveau de la communication cependant.

Comme nous en avons l'habitude avec ce genre, chaque partie commence par un largage, en l'occurrence, ici, 64 personnes sont parachutées. D'emblée, l'accent habituel est mis sur le ramassage d'armes, et il est absolument essentiel que les joueurs fouillent les bâtiments et prennent ce qu'ils peuvent. Le jeu est un peu avare, mais cela semblait honnête et équilibré. Bien évidemment, les armes les plus puissantes étaient aussi les plus rares, demandant parfois l'ouverture de caisse ou de coffre-fort pour les obtenir.

Si à l'occasion de votre maraude, vous ramassez un pistolet, vous aurez l'occasion de l'utiliser lors d'un éventuel baroud d'honneur : bien que vous ayez un temps limité avant de mourir, ou d'être réanimé. En dehors de cela, vous avez deux emplacements d'armes principales. Là, vous avez le choix dans un large arsenal, allant de la mitrailleuse pour un combat rapproché ou du fusil pour engager des ennemis à distance. Des véhicules sont également dispersés sur la carte, évidemment. Mais ces derniers ne représentent au final que peu d'intérêt. En effet, une équipe dans un hélicoptère léger ou un petit véhicule blindé de transport de troupes peut être extrêmement vulnérable, comme nous l'avons découvert à nos dépens.

Mais si vous retirez les environnements destructibles de Battlefield, qu'est-ce qu'il reste ? Bon, d'accord, un jeu de tir bien ficelé et des mécaniques de gameplay bien huilé. Mais d'un autre côté, il ne reste pas grand-chose de plus... Parfois, il y a bien des explosifs et des chars qui rentrent dans la mêlée, ce qui donne un aspect chaotique à la partie (qui ressemble donc bien plus à ce que nous a habitués la licence). Mais, c'est moments là sont rares. Firestorm reste un ajout amusant, un bonus pour les joueurs de Battlefield V.

Ce n'est pas une catastrophe, cependant, et nous espérons voir DICE et Criterion aller plus loin avec le concept des Battle Royale. C'est peut-être aussi parce que le contexte de la Seconde Guerre mondiale n'est pas le plus adapté ? Il est difficile de dire si c'est le contexte ou le réalisme forcé qui tue une partie du fun de ce mode. Mais une chose reste claire : Firestorm fait un début prometteur qui pourrait mener à de meilleures choses, mais il est loin de faire transpirer la concurrence pour le moment.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Related texts

Battlefield VScore

Battlefield V

TEST. Written by Kim Orremark

Battlefield V joue-t-il toujours dans la cour des grands ?

Chargez le contenu suivant