Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
articlesler
Final Fantasy IX

10 raisons de (re)jouer à Final Fantasy IX

Une petite plaidoirie pour l'œuvre qui vient de fêter ses 20 ans...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Le monde du jeu vidéo est rempli d'informations que même les plus grands fans peuvent ne pas avoir retenues. L'intérêt premier étant surtout le résultat final et la joie qu'il a procurée. Que cela soit le nom de l'équipe, le studio, le moteur utilisé et encore bien d'autres choses, tout cela peut paraître bien trivial pour certains. Pourtant, c'est sur la date de sortie que nous allons nous attarder et plus particulièrement celle de Final Fantasy IX, lancé le 7 juillet 2000 au Japon. Le dernier opus de la franchise sur la PlayStation vient donc de célébrer sa majorité sur le sol nippon. Et quel meilleur moyen pour marquer le coup que de lui rendre hommage manette en mains.

Voici notre liste des 10 raisons de (re)jouer impérativement à Final Fantasy IX. Si après cela vous n'êtes pas convaincus, nous aurons du mal à vous considérer comme un véritable gamer.

1. Le moins vendu
Si l'épisode a eu un bon départ et un excellent accueil critique, il a été le titre le moins bien vendu de la saga sous l'ère PlayStation. Une justification possible étant l'arrivée de la nouvelle génération de consoles : la cohabitation de deux machines a certainement divisé les potentiels acheteurs sur deux marchés différents. Mais quelle que soit la raison, cela signifie surtout qu'un nombre plus réduit de joueurs l'ont testé, une injustice à corriger immédiatement. D'autant plus que le titre a plus que séduit la communauté, comme en témoignent les agrégateurs de note tel que Metacritic, où les joueurs lui ont attribué la moyenne de 9/10.

Donc si vous n'y avez pas encore goûte, n'attendez plus. Et si le vous connaissez déjà, qu'est-ce que vous attendez pour vous y replonger ? Vous savez que c'est une expérience fantastique !

2. FFIX est Final Fantasy !
Le titre voit le jour sous la direction étroite de Hironobu Sakaguchi, à la production et à la supervision. Si ce nom ne vous dit rien, sachez qu'il s'agit tout simplement du créateur de la franchise. Et même si le scénario a été rédigé par Kazuhiko Aoki, il est issu d'une idée chère au père de la série. Il déclara en effet concernant cet épisode (quelques temps avant sa commercialisation) qu'« il s'agit de l'épisode le plus proche de la vision que je me fais de ce que devrait être Final Fantasy ».

L'homme y voit également une sorte d'hommage à la saga, en plus d'avoir confié que c'était son épisode favori. Ce statut particulier est d'autant plus renforcé que cet opus est le dernier sur lequel travaillera activement Hironobu Sakaguchi, qui quittera Squaresoft pour fonder le studio Mystwalker. On peut donc dire que si vous n'avez pas jouer à cet épisode, c'est comme si vous rejetiez l'essence même de la licence dans son intégralité...

Final Fantasy IX

3. Une quête annexe « inédite »
Une histoire tout aussi amusante que révélatrice de cette époque où les informations circulaient difficilement d'une culture à l'autre. Pendant cette ère, il était assez fréquent qu'un élément connu dans une contrée n'arrive pas à voyager dans tous les pays, ou soit mal retranscrit en raison de la barrière de la langue. Mais depuis l'avènement d'internet, tout cela appartient au passé, comme nous l'a prouvé un certain The_Kusabi en 2013.

L'utilisateur de GameFAQs à un jour posté sur le forum que dans un guide japonais de FFIX (Ultimania) où il était mentionné une quête secondaire assez difficile à remarquer. Rien n'était plus vrai, l'évènement était totalement inconnu sous nos latitudes. Comme quoi, le titre peut encore vous réserver bien des surprises et garde une part inédite que votre orgueil de Gamer ne peut laisser inconquise. Quant aux nouveaux venus, n'est-ce pas l'occasion de vous venger de toutes ces fois où l'on rembarrait votre opinion sous le seul prétexte de ne pas avoir arpenté ces anciennes expériences. Jouez-y et faite leur remarquer que vous connaissez certainement mieux le titre qu'eux, puisque vous vous êtes adonné d'une manière plus complète, et humiliez les avec le même dédain auquel vous avez eu droit.

4. Des messages forts
Les RPG se caractérisent toujours par une histoire poignante et des messages marquants. Mais peu ont eu une portée aussi puissante et universelle que ceux de FFIX. Hironobu Sakaguchi a insufflé à son œuvre des thèmes majeurs du genre humain comme l'amitié, l'amour, le sacrifice, ainsi que d'autres plus profonds comme la mort, le sens de la vie et nos réactions face à cela. Une expérience qui vous chamboulera assurément et qui vous imposera une réflexion sur votre propre existence et vision du monde. Et ne vous dites pas que cet argument ne vous touche pas puisque cela ne sera pas votre premier contact avec le jeu et ses philosophies. Entre vos premières parties et aujourd'hui, vous avez grandi, mûri et donc évolué. Il serait intéressant de redécouvrir ces messages avec votre vision actuelle et expérimenter le nouvel impact qu'ils auront dorénavant sur vous.

Final Fantasy IX

5. En l'honneur de Zidane
Peut-être connaissez-vous cette anecdote saugrenue. Le nom du personnage principal dans nos contrées est Djidane Tribal, mais sa véritable orthographe est Zidane. Oui, comme notre trésor national. A-t-on besoin de rappeler que la notoriété et le talent du champion du monde avait eu un énorme retentissement à travers le globe, amplifié par un second triomphe de l'Équipe de France à l'Euro 2000 (5 jours avant le lancement FFIX) ? Serait-ce donc vraiment un hasard ?

Dans la réalité des faits, rien n'est sûr toutefois. Même si la France en pleine euphorie footballistique a voulu y croire, certains éléments peuvent aussi induire le contraire. Mais si le débat fait encore rage aujourd'hui, en tant que Français, vous vous devez d'y croire aveuglément. Lancez-vous à corps perdu dans ce témoignage de l'amour du peuple japonais envers notre Zizou national sous peine d'être accusé de traîtrise envers la nation...

6. Vivi Ornitier (Bibi en France)
Ce membre de votre équipe ne vous laissera pas indifférent, aussi bien en raison de son aspect mignon qui cache une véritable force, que par son histoire très touchante. Comme dit plus haut, FFIX est façonné de messages forts et universels, Vivi en est le parfait incarnation. Nous ne vous révélerons rien ici mais pour ceux qui n'ont pas encore fait sa connaissance, mais sachez néanmoins que ce héros est considéré comme l'un des plus marquants de Final Fantasy, voire du jeu vidéo.

Vous pouvez en apprendre plus sur l'impact qu'il a eu sur la communauté tel que les lecteurs de Famistu ou sur les diverses rédactions en vous rendant sur sa page Wikipédia par exemple. Une popularité qui est toujours aussi vive aujourd'hui, puisqu'il est placé à la quatrième position des personnages préférés de la franchise dans un sondage effectué par la NHK (service publique japonais de l'audiovisuel) à l'occasion de la sortie de Final Fantasy VII Remake. Alors n'attendez plus pour prendre la main de l'adorable Mage Noire et profiter de sa sagesse qui pourrait bien vous inspirer dans votre vie.

7. Une aura unique et originale
Avant de développer, un petit rappel s'impose. Le développement de cet épisode avait commencé avant la fin de celui de Final Fantasy VIII, sous la tutelle de Hironobu Sakaguchi alors également en charge du film Final Fantasy : les Créatures de l'esprit. Cette double casquette va lui donner l'idée de réunir des personnes du cinéma hollywoodien pour le projet vidéoludique. Avec le personnel du studio japonais, cette nouvelle équipe basée à Hawaii va partager des influences issues des divers horizons et poser un regard inédit sur la réalisation d'un jeu.

Une force que l'on peut retrouver dans la narration du jeu et son déroulement très immersif pour l'époque, mais aussi dans son design. Le monde émet malgré son cadre médiéval une atmosphère exotique étonnante. L'aura des villes et des environnements procure une expérience unique et véritablement fantaisiste qu'il sera difficile de retrouver dans d'autres productions.

Final Fantasy IX

8. L'une des fins les plus travaillées
A notre époque où certains ont vécu de véritables traumatismes concernant les fins apportées à leur saga fétiche, n'ayez nulle crainte ici. Final Fantasy a eu droit à une écriture soignée, comme dit plus haut, et ce jusque dans la finalité de son récit. Pas moins de 7 fins ont été rédigées, mises en place avant d'être revues et remplacées d'après les développeurs. Et nous pouvons vous certifier que la qualité de la conclusion délivrée est à la hauteur des attentes, avec en plus quelques bonus surprises pour les plus acharnés d'entre nous.

9. Il est partout !
Si le titre était difficile à acquérir, il sera logique d'y réfléchir à deux fois. Après tout, lui et sa plateforme de support initiale font partie d'un autre temps. Mais le problème ne se pose pas ici puisque vous pouvez le trouver partout. Après son lancement sur la PlayStation première du nom, le jeu a été porté sur PlayStation 3, appareils iOS et Android, sur Windows, sur PlayStation 4 ainsi que Nintendo Switch et Xbox One. Vous n'aurez donc aucun mal à trouver un moyen d'y jouer car si vous ne possédez aucune machine citée au-dessus, nous ne savons même pas comment vous arrivez à lire ces lignes...

10. Une suite ne serait pas impossible
Le titre a une place spéciale dans le cœur de Hironobu Sakaguchi, mais pas seulement. C'est toute l'équipe qui chérit cette aventure, comme elle l'a déjà manifesté à plusieurs reprise. Lors d'une interview accordée à IGN en 2009, le staff avait déjà exprimé son envie d'offrir une suite à cet épisode. Et si l'on pouvait croire que cette ferveur aurait été atténuée avec le temps, la passion est toujours là, comme le prouve une nouvelle interview donnée à RPG Site pour les 20 ans du titre justement. Dans celle-ci, l'équipe exprime une nouvelle fois son souhait de prolonger l'aventure, une idée qui pourrait bien séduire Square Enix et sa volonté de reconquérir ses anciens fans.

Si ce miracle arrive, vous vous devez absolument d'être prêt pour juger si la production distribuée sera au niveau de l'œuvre originelle ou juste une bouse commerciale !

Final Fantasy IX

Conclusion
A travers tous ces éléments, nous espérons vous avoir convaincu, avec une certaine légèreté, de la qualité de cette aventure et vous avoir donné envie d'y jouer. Même si le parti prit de ces lignes ne vous a pas échappé, Final Fantasy n'en reste pas moins un épisode culte d'une franchise mythique. Un opus intemporel que cela soit par son gameplay ou son scénario. Une fois que vous y aurez goûté, vous comprendrez alors l'envie de partager cette expérience avec d'autres. Et peut-être chercherez-vous aussi à les convaincre à votre tour, dans ce cas, n'hésitez pas à les renvoyer vers cet article pour vous y aider...

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant