Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
WRC 10

Test de WRC 10 : une sortie de route aussi décevante qu'inattendue

Notre collègue de Gamerector Suède a pu tester la simulation automobile avant sa sortie. Et il nous partage son avis... sans concession !

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

En 2013, le développeur français Kylotonn a racheté la licence du World Rally Championship. Deux ans plus tard, la première itération de la saga WRC développée par le studio, WRC 5, voyait le jour. Malgré ses nombreux défauts, le jeu était loin d'être mauvais pour autant. Si vous y jouiez avec une manette, la physique des pneus traduisait plutôt bien à la sensation de vitesse.

Six années ont passé depuis et, la semaine prochaine, c'est au tour de WRC 10 de nous être proposé. Le studio le vend comme le jeu avec le plus d'améliorations depuis que la licence a été rachetée. J'y joue u depuis le début de la semaine... et je dois malheureusement dire que je suis très loin d'être d'accord !

HQ

La série a plus ou moins atteint son paroxysme avec WRC 7. Même si les deux itérations suivantes ont su améliorer certains points, la façon dont la discipline était représentée dans WRC 7 est encore unique aujourd'hui. Cette réussite était en partie due à l'apport de Diego Sartori, connu notamment pour sa contribution à GTR2.

Ceci est une annonce:

WRC 7 n'était certes pas très réaliste, mais il était bon, même très bon sur certains aspects. Il proposait le mélange parfait entre rallye arcade et simulation. Les graphismes sobres et coloré correspondaient au reste du contenu, et la gestion du son est de loin la meilleure de tous les jeux Kylotonn.

WRC 10WRC 10

Ensuite, le moteur graphique a été modifié, ce qui a beaucoup bénéficié à WRC 8 et 9. Mais l'amoureux de simulation que je suis, autrefois optimiste et plein d'espoirs quant au potentiel de Kylotonn, n'est désormais plus que sceptique. WRC 10 est un retour en arrière ; l'accent est mis sur les mauvaises choses et il est clair que le studio n'a toujours pas choisi s'il voulait proposer une simulation ou un jeu d'arcade.

Premièrement, WRC 10 est 100% optimisé pour les manettes. Une vraie déception sachant que les fans prient l'éditeur hexagonal d'implémenter un support force feedback depuis 5 ans. Sachant par ailleurs que WRC a adoubé Fanatec comme son "simrig officiel", et que le jeu reconnait tout de suite notre Fanatec DD2, la fonctionnalité s'avère très décevante. Malgré des heures de calibration, le volant ne donne jamais l'impression de faire partie intégrante du véhicule. Les sensations ne sont si réalistes ni divertissantes. C'est lent, peu précis, manquant de timing et de vraie impression de vitesse.

Ceci est une annonce:
WRC 10

Après être passé sur une manette Xbox, la différence saute immédiatement aux yeux. Ou plutôt aux mains. Le jeu est bien plus appréciable, et cette volonté d'optimiser le jeu pour joueurs aux pads est parfaitement compréhensible étant donné la cible principale de la simu. A la manette, il est bien plus simple de maintenir un rythme de conduite soutenu, mais les contrôles manquent toutefois de sensibilité, notamment concernant le centre de gravité de la voiture. Sans parler des sensations de vitesse, qui sont toujours médiocres...

Kylotonn a eu plus de six ans pour recréer des courses WRC plus "officielles" mais, depuis WRC 6, il ne s'est rien passé. Il y a certes eu de très bons niveaux comme le Portugal et le Kenya de WRC 9, et certains de cet opus là sont aussi réussis. Mais avec le temps et le budget dont dispose le studio aujourd'hui, j'aurais aimé voir plus d'endroits réels, inspirés directement de la saison WRC.

Il y a en revanche des niveaux "épiques" de plus de 50 kilomètres qui sont très durs, et donc par forcément divertissants, mais en offrant des sensations de conduites aussi moyennes, cela importe peu. Le design audio de WRC 10 est le pire de tout les jeux Kylotonn, ce qui m'échappe sincèrement. Les bruits des voitures s'approchent plus de ceux d'un aspirateur.

Ceci est une annonce:
HQ

Les points incontestablement positifs en revanche sont le garage et le mode carrière ainsi que la variété des rallyes, pays et niveaux. D'un point de vu du contenu pur, Kylotonn est brillant et le mode autour du cinquantième anniversaire est quelque chose que je me dois de saluer. Tout comme le Dirt Rally de Codemaster, il est possible de jouer des moments historiques de l'histoire de ce sport pour une dose de hype et de nostalgie.

Il y a également beaucoup de voitures et de classes sans oublier les nombreux pays et rallyes jouables, allant de l'Espagne à l'Afrique en passant par la Suède. WRC 10 sait surprendre agréablement, mais ces surprises se font trop rares. J'aimerais pouvoir continuer de patienter et attendre de voir ce que Kylotonn tente d'accomplir, mais je n'en peux plus. WRC 10 est certes globalement mieux présenté que ses prédécesseurs, mais les sensations de conduite n'ont jamais été aussi arcades et peu à mon goût. Couplé à un support de simrig quasi-absent, des graphismes gris et un design audio catastrophique, il est dur de recommander le jeu à quiconque aime le rallye...

WRC 10
WRC 10WRC 10WRC 10
05 Gamereactor France
5 / 10
+
Le mode carrière, beaucoup de voitures, beaucoup de tracés...
-
La physique trop arcade, les simrig à peine pris en compte, le feedback manque de précision, ambiance sonore à revoir...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant