Gamereactor France. Watch the latest video game trailers, and interviews from the biggest gaming conventions in the world. Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Horizon Forbidden West

Horizon Forbidden West

Cinq après, voici la suite d'une des exclusivités les plus réussies de l'ère de la PS4. Que donnent les aventures d'Aloy dans l'Ouest prohibé ?

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Sachant que beaucoup d'entre vous aiment comparer les notes, sachez avant toutes choses que je n'avais pas trouvé Horizon: Zero Dawn aussi impressionnant que Magnus. Gardez aussi en tête que malgré tout ce que je dirais ci-dessous, Forbidden West reste meilleur que son grand frère sur énormément de points, même l'histoire.

Horizon Forbidden West

Un fait presque surprenant étant donné le monde si intrigant que Zero Dawn nous a présenté en 2017. Ce second opus permet à Guerilla d'approfondir les raisons de certaines intrigues propres à l'aventure d'Aloy. Évidemment, certains évènements arriveront pile au bon moment, et les dialogues et le doublage parfois très exagérés ruineront des retournements de situation. Mais le cœur de l'histoire a du temps pour respirer, permettant de nous apprendre qui est Aloy, ce qu'elle est devenue tout en plongeant la tête la première dans ce qui est arrivé à ce monde en ruines.

Horizon Forbidden West
Ceci est une annonce:
Horizon Forbidden WestHorizon Forbidden West

Mais je n'ai évidemment pas fait uniquement la trame principale. Chose quasi impossible tant l'Ouest des États-Unis est magnifique, vous attirant dans ses moindres recoins, ou bien vous fera casser votre bouton de partage. La lumière en particulier est extrêmement impressionnante. Les couleurs brillent de toutes les façons possibles, chaque morceau de tissu ou de métal semble vivant. Et pourtant, j'ai joué ma partie quasiment uniquement en mode Performance, soit moins de paillettes à l'écran. Ajoutez un sound design excellent et des musiques donnant une vraie identité à chaque zone et Forbidden West devient un des jeux les plus beaux du moment. Mais n'y perdez pas votre attention.

Car même si cette nouvelle région se nomme "prohibée", elle pullule de dinosaures robotiques et factions humaines qui en ont après vous. Le studio hollandais à pris à cœur les remarques sur la diversité sur son premier opus. Chaque partie du monde à ses propres types de machines et tribus aux cultures bien profondes. D'autant plus que tout le monde à de nouvelles cordes à son arc. Certains humains contrôlent et montent les machines, d'autres préfèrent garder les pieds sur la terre ferme. Tous ces ennemis rendent le combat très dynamique. Chacun nécessite de s'adapter et de répondre en conséquences et apprendre les forces et faiblesses de chacun tout en prenant en compte les nouvelles possibilités qu'a Aloy.

En plus de pouvoir améliorer ses armes, de nouveaux arbres de compétences bien plus divers permettent de débloquer des capacités correspondant à des styles de jeu différents. Que vous préfériez vous battre au corps à corps ou plus à distance, sans oublier les sortes de capacités ultimes que nous avions vu dans les gameplays. Exploiter toutes ces options ainsi que celles des nouvelles armes, sans oublier le rôle de l'environnement (destructible !), créent un système de combat grisant et bien plus complet que celui du premier opus.

Ceci est une annonce:

Évoluer dans l'Ouest prohibé est aussi extrêmement fluide. Aloy peut escalader bien plus de surfaces, elle dispose aussi d'un grappin et d'un planeur (éléments également mobilisables en combat) pour se déplacer plus rapidement et efficacement et tout ces éléments sont extrêmement agréables à utiliser, au moins les premières fois.

Horizon Forbidden West
Horizon Forbidden WestHorizon Forbidden West

Les premières fois car Horizon Forbidden West souffre d'un défaut très regrettable : privilégier la quantité à la qualité. Le qualifier de surchargé serait relativement injuste, mais pas complètement faux. Il y a une raison simple pour laquelle je ne parle pas vraiment du contenu annexe : il est très répétitif. La plupart des missions sont simplement constituées de quelques dialogues, trajets, un combat avant de revenir chercher vos récompenses. Seules certaines d'entre elles sont vraiment mémorables et uniques. On ressent une forme de manque d'imagination, de créativité par rapport aux mécaniques du jeu qui sont pourtant si robustes et réussies.

Et ce manque de créativité s'applique aussi aux environnements. Sans nier la beauté époustouflante du jeu, je ne peux ignorer le fait que ce monde ressemble trop à celui d'un jeu. Les personnages bougent en suivant un pattern précis, vous pouvez escalader cette montagne ici, mais pas celle-là, vous cacher derrière la tour depuis laquelle on vous tire dessus, les camps ennemis ont un peu tous le même design...

Les lieux sont beaux mais stériles. Forbidden West manque de story-telling environnemental. Imaginez si le jeu comportait plus d'endroits comme celui ci-dessous, plutôt que des forêts et déserts que l'on voit déjà dans la plupart des jeux vidéo.

Horizon Forbidden West

Sony s'est également assuré que les tests évoqueraient les problèmes que les testeurs affrontent puisque Horizon Forbidden West était dans un état technique frôlant la catastrophe lors de la première semaine. Du niveau de Assassin's Creed Unity. L'écran clignotait noir, les personnages ne regardaient pas dans les bonnes directions, des objets ou bâtiments entiers apparaissaient brutalement devant moi et la liste est encore longue. Ces bugs et glitches ont été corrigés, pour la plupart, via un patch la semaine dernière mais le taux de rafraichissement d'images chute encore pendant certaines phases de combats, notamment pendant les explosions et les cheveux et l'équipement d'Aloy clippent dans son corps mais ce ne sont que de tout petits détails par rapport à l'état du jeu avant le correctif.

Horizon Forbidden WestHorizon Forbidden West
Horizon Forbidden WestHorizon Forbidden West

Malgré tout, j'ai passé un très bon moment sur Horizon Forbidden West. Améliorant toutes les bases posées par Zero Dawn, ses personnages et son monde sont bluffants, le combat et les bien plus fluide et grisant et les déplacements plus engageants. Cependant, il reste aussi assez générique pour les habitués aux open-worlds et ne tente pas vraiment d'innover, sauf dans son scénario et son univers. Les joueurs moins lassés par ce genre réussiront sans mal à plus profiter car Guerilla sait exactement ce que l'on veut.

08 Gamereactor France
8 / 10
+
Visuellement splendide, le sound design et la musique, l'histoire est fascinante, les combats et options de déplacement...
-
Contenu annexe répétitif, certains dialogues un peu bancals, quelques soucis techniques...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
Horizon Forbidden WestScore

Horizon Forbidden West

TEST. Written by Eirik Hyldbakk Furu

Cinq après, voici la suite d'une des exclusivités les plus réussies de l'ère de la PS4. Que donnent les aventures d'Aloy dans l'Ouest prohibé ?



Chargez le contenu suivant