Français
Gamereactor
tests
Dragon's Dogma 2

Dragon's Dogma 2

Une aventure épique dans un monde si vaste qu'il faudra des semaines pour le cartographier minutieusement. Mais le travail titanesque de Capcom s'est-il avéré aussi bien qu'il en a l'air ?

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Parler de Dragon's Dogma 2, c'est d'abord devoir parler d'une aventure qui précède même l'original, car avant l'œuvre de Capcom et Hideaki Itsuno en 2012, nous avons assisté à la sortie de The Elder Scrolls V: Skyrim, un jeu qui a complètement ouvert le genre du jeu de rôle et de l'aventure au grand public, encore plus que son prédécesseur Oblivion, l'un des meilleurs titres de la septième génération, ne l'avait déjà fait.

Mais Dragon's Dogma était très différent, car il s'agissait d'un jeu qui émulait la fantaisie occidentale, mais qui avait été développé presque entièrement par une équipe japonaise, et qui adoptait de nombreuses manières des JRPG et les appliquait à son approche plus orientée vers l'action, donnant à ce titre un caractère unique, un caractère qui s'est maintenu jusqu'à Dragon's Dogma 2, qui, après une décennie d'attente, nous parvient.

Dragon's Dogma 2

Je parlais de Skyrim, parce que la vérité est que, si l'on fait abstraction de la distance qui sépare ce jeu de celui-ci et des aspects techniques, le meilleur compliment que je puisse faire à propos de Dragon's Dogma 2 est que j'ai ressenti les mêmes sensations de curiosité, d'émerveillement et d'envie de continuer à explorer que lorsque je me suis aventuré pour la première fois dans les terres froides de Bethesda.

Ceci est une annonce:

Il est intéressant de noter que l'histoire de Dragon's Dogma 2 commence comme ces histoires le font souvent : dans une prison. Ici, notre personnage, un mystérieux individu qui a perdu la mémoire, travaille dans un camp de fouilles forcées jusqu'à ce qu'une attaque de monstre le pousse à s'échapper, et qu'un mystérieux étranger lui révèle qu'il est le Arisen, l'élu du dragon, et l'incite à chercher son destin dans le monde. Il doit lutter contre le destin, et pour ce faire, il doit se rendre au royaume de Vermund, où, en plus d'essayer de retrouver ses souvenirs avant de devenir le Arisen, il se retrouve impliqué dans une conspiration politique complexe qui consiste à renverser un faux souverain et à empêcher une nouvelle guerre entre deux royaumes voisins.

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2

Je ne veux pas trop m'étendre sur le sujet ici, puisqu'il est déjà dans le domaine public, mais l'éditeur de personnages qui a été présenté avant la sortie du jeu est un mastodonte absolu. Le niveau de personnalisation des personnages te permet de choisir parmi des millions de combinaisons, et tu pourrais (avec un peu de temps) recréer ton visage dans les moindres détails et le transposer fidèlement à ton personnage dans le jeu. Un personnage qui, soit dit en passant, apparaît dans les scènes cinématiques, alors si tu veux ajouter quelques touches personnelles au jeu, cela vaut la peine de te divertir ici. Il en va de même pour ton compagnon Pawn, car c'est lui qui se déplacera entre les mondes des joueurs et reviendra chargé de trésors et de récompenses en aidant les autres.

En dehors de cela, notre personnage devra parcourir une longue route peuplée de toutes sortes de créatures et de bandits tout en accomplissant des quêtes et des courses dont le village a besoin.

Ceci est une annonce:

Mais bien que le destin du Arisen, et donc du joueur, soit celui de la personne la plus importante de ce monde, l'élu a toujours un petit groupe de compagnons qui tournent tout au long de l'aventure appelés Pawns pour l'assister et le servir avec une loyauté totale. Votre personnage crée un Pawn que vous pouvez personnaliser, et vous devez les améliorer, en alternant leur classe et leur style de combat pour les adapter au vôtre. Il est essentiel de créer une équipe équilibrée qui réponde à autant d'éventualités que possible, que ce soit par des soins, des attaques à distance, de la magie ou même de la mêlée. Heureusement, Pawns n'est jamais un obstacle, contrairement à la plupart des "compagnons" d'autres titres solo, et vous apprécierez souvent qu'ils vous indiquent des objets proches sur la carte ou qu'ils vous mènent directement à l'objectif de la mission, qu'ils connaissent déjà pour l'avoir accompli "dans leur monde".

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2
As-tu déjà vu un steak plus défini lorsqu'il est cuisiné dans un jeu vidéo ?

Les ennemis, bien qu'ils ne représentent généralement pas un grand défi si tu les rencontres isolément, lorsqu'ils augmentent en nombre, cela peut se compliquer très rapidement. Il y a beaucoup de gros monstres à abattre pour obtenir la précieuse expérience, l'or et les matériaux d'amélioration de l'équipement, et si tu n'as pas une compétence, un sort ou une arme à la hauteur, la bataille peut devenir un véritable enfer. Et il n'y a pas d'emplacements de sauvegarde : soit tu rejoues, soit tu te résignes, il n'y a pas d'autres options.

Le Arisen est appelé à être le chef du peuple, et pour cela, tu dois gagner le peuple à ta cause. Il ne s'agit pas seulement de tuer le dragon, vous devez aider la population à résoudre ses mille et un problèmes, qui vont de la recherche d'ingrédients aux missions d'escorte, en passant par l'apprentissage de la manière de tirer sur un elfe qui a perdu la main, l'aide à une femme dont le mari ne fait que traîner sur la place, la recherche d'un jeune fugueur ou l'assistance à un ferid (l'autre race jouable en plus des humains) qui doit à tout prix s'emparer d'un bijou pour échapper à ses créanciers. C'est dans ces quêtes, et dans le simple fait de se promener sur cette carte gigantesque entre les royaumes de Vermund ou de Battahl, que Dragon's Dogma 2 brille le plus dans son ensemble. Chaque chemin, chaque forêt, bosquet, colline, falaise ou grotte, regorge de choses à faire, de butin à piller et d'ennemis à vaincre. Même au niveau le plus profond, il peut se connecter d'une manière ou d'une autre à des quêtes futures ou t'amener à découvrir des secrets concernant, par exemple, des techniques de vocation secrètes. En bref, c'est l'expression de l'aventure à l'état pur.

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2

Pour couronner le tout, Capcom a réussi à créer un monde si beau, si détaillé et si bien conçu que tu n'auras jamais l'impression que deux chemins se ressemblent, car même chaque zone a sa propre flore, ses matériaux à collecter et ses monstres indigènes. Un détail mineur tel que l'herbe se balançant dans le vent est un spectacle visuel.

Un autre de ses bons moments et de ses points forts est le cycle jour/nuit, car si pendant la journée il est agréable de se promener dans le monde, la nuit, tout devient mortellement sombre. Même avec une torche allumée (et fais attention, car les réserves de pétrole sont limitées), tu peux à peine voir à quelques mètres autour de toi, et les ennemis qui apparaissent la nuit sont beaucoup plus dangereux. C'est dans l'obscurité d'une forêt que tu peux vraiment ressentir la véritable tension du jeu, lorsque tu dois affronter une horde de gobelins ou un ogre qui te frappe sans pitié dans l'obscurité et que tu dois fuir, terrorisé, en priant pour trouver un endroit éclairé ou un village où te réfugier avant de mourir.

Mais bien sûr, même si tout cela est formidable et qu'il y a littéralement des dizaines d'heures de jeu et des kilomètres de carte à découvrir et à trouver, tout cela peut s'effondrer si le reste des systèmes ne fonctionne pas. Je ne sais toujours pas si cette approche de l'observation et de la découverte qu'ils ont choisie dans Dragon's Dogma 2 est la mieux adaptée à une idée de monde totalement ouvert où l'implication et l'interaction du joueur sont les éléments les plus importants.

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2

Chaque objectif de mission nécessite une implication presque totale du joueur. Il n'y a pas de système de guidage, l'objectif n'apparaîtra pas directement marqué sur la carte ou à un endroit précis, vers lequel vous vous dirigez simplement avec une grande icône marquant l'endroit où vous devez regarder ou interagir. Non, ici, tu dois te laisser guider par la curiosité et prêter attention à tous les détails des conversations manuscrites ou des guides de mission pour les trouver et les accomplir. C'est une arme à double tranchant car, d'une part, cela te donne le sentiment d'être pleinement impliqué dans la narration. Mais d'un autre côté, cela repose aussi trop sur les événements qui se produisent comme prévu, et c'est là que les problèmes apparaissent. Par exemple, tu peux passer 20 minutes à fouiller une pièce, à la recherche d'un indice pour atteindre un objectif, et il s'avère que tout dépendait de la poussée d'un mur particulier où se trouvait une pièce secrète. Mais bien sûr, il n'y avait aucun signe d'une quelconque interaction avec ce mur et il n'y avait pas d'exemple précédent pour comprendre ce système. Il est facile pour ces décisions de conception de déconcerter le joueur, et au cours du jeu, tu peux même penser qu'il y a une sorte d'erreur technique parce que tu ne comprends tout simplement pas ce qu'ils essaient de transmettre.

Et c'est là que ce merveilleux château de cartes tremble le plus, car l'autre gros problème est l'intelligence artificielle des personnages non joueurs, qui est vraiment affreuse. La plupart des milliers de PNJ supposés semblent simplement errer sans avoir grand-chose d'autre à faire, si ce n'est de servir leur but dans une quête ou une histoire au bon moment, et parfois, le fait que cette quête se produise ou non dépend simplement de la chance.

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2

Le comportement des personnages devient tellement erratique qu'il contredit même ce qu'ils déclarent eux-mêmes. Les gardiens de prison sont particulièrement stupides, et j'ai failli jeter la manette par la fenêtre lorsqu'ils m'ont enfermé sans raison et que j'ai dû payer une somme exorbitante que j'avais mis des heures à rassembler pour améliorer mon équipement, tout ça pour pouvoir sortir et continuer. Je pourrais le comprendre si c'était parce que je ne devrais pas être là, mais c'est juste une IA erratique et déroutante qui rend le jeu très difficile à apprécier.

L'aspect technique n'est pas non plus un point sur lequel Dragon's Dogma 2 excelle. Le flou de mouvement exagéré, un défaut que j'avais noté dans mes premières impressions il y a plusieurs mois, est encore très présent ici, et il peut même être douloureux de voir qu'avec autant de beaux détails dans le jeu, tout est brouillé par les magnifiques paysages que Capcom a réussi à créer.

Dans l'ensemble, je pense que Dragon's Dogma 2 est une excellente proposition pour le genre RPG et un titre qui tient bon nombre de ses promesses de grandes aventures pour les joueurs. Mais malgré ses nombreux points positifs, son histoire intéressante et la merveilleuse sensation d'explorer et de vivre une aventure vraiment inhabituelle, le jeu a ces problèmes techniques qui ne parviennent pas à livrer un produit aussi bien équilibré qu'il pourrait l'être. J'espère que beaucoup de ses défauts pourront être corrigés avec le temps, et j'espère revenir ensuite pour explorer pleinement son monde, dont je sais qu'une grande partie n'a pas été découverte.

Dragon's Dogma 2Dragon's Dogma 2
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Un vrai sens de l'aventure épique. Un vaste monde à découvrir. Une liberté d'action et de personnalisation totale.
-
L'IA des PNJ est tellement mauvaise qu'elle peut casser le jeu. Des limitations visuelles qui ternissent l'expérience globale.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
Dragon's Dogma 2Score

Dragon's Dogma 2

TEST. Written by Alberto Garrido

Une aventure épique dans un monde si vaste qu'il faudra des semaines pour le cartographier entièrement. Mais le travail titanesque de Capcom s'est-il avéré aussi bon qu'il n'y paraît ?



Chargez le contenu suivant