Français
Gamereactor
tests
Call of Duty: Black Ops Cold War

Call of Duty: Black Ops Cold War

Une campagne fantastique mais un multi qui aurait nécessité un peu plus de finition.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Soyons honnêtes, la plupart des joueurs ne lisent ni les tests de la presse ni les avis des joueurs avant d'acheter le dernier Call of Duty. Les haters critiqueront, les fans adoreront et les amateurs profiteront de la nouveauté. On sait désormais à quoi s'attendre chaque année même si les Black Ops sont connus pour tenter des choses. Un fait assez véridique lorsque l'on regarde Black Ops Cold War à une (très bonne) exception près : la campagne.

Ne vous méprenez cependant pas, sans rivaliser avec des jeux purement narratifs, la campagne de CoD a réussi à me tenir en haleine grâce un scénario, un rythme et une variété hors du commun, allant jusqu'à devenir psychédélique par endroit. Et oui, étant un Black Ops, vous aurez aussi droit à des séquences...trippantes. Mais ce qui rend cette campagne si spéciale est le fait que vous en faites réellement parti. Via des conversations avec des personnages en fonction du background que vous avez choisi pour vous, des choix dans les options de dialogues... Vous êtes dans ce monde et vos actions auront des conséquences qui se répercuteront à grande et petite échelle. Rassembler des informations est bien plus intéressant parce que cela permet d'approfondir un monde déjà fascinant et peut même modifier l'histoire. Certes dans une mesure moindre comparée à Mass Effect ou un jeu Telltale mais bien assez pour motiver le joueur à jouer deux ou trois fois pour voir toutes les fins.

Des lauriers doivent aussi être décernés au gameplay : chaque mission est unique. S'infiltrer dans une jungle Vietnamienne avec un arc, tout exploser aux commandes d'un hélicoptère, décimer des hordes d'ennemis avec une tourelle, explorer le QG du KGB sans griller ma couverture et plus encore que je ne spoilerais pas. Sachez simplement que la campagne est incroyablement variée. Votre arsenal propose aussi beaucoup d'options, sans que la quantité n'influe sur la qualité. Chaque arme a son son, son ressenti.

Call of Duty: Black Ops Cold WarCall of Duty: Black Ops Cold War

J'ai probablement déjà trop parlé de la campagne, certes à raison, mais passons donc au plat principal : le multijoueur. Si la campagne innove partout, le multijoueur est exactement ce à quoi on peut s'attendre. Ni plus, ni moins. Le gameplay est un tantinet plus rapide et fluide que Modern Warfare. Les barres de vie sont affichées par défaut, vous aidant à savoir si oui ou non, il faut aller poursuivre cet ennemi parti se réfugier derrière un muret mais cela ne change finalement pas grand chose au jeu. Au final, on se retrouve avec le même système de personnalisation des classes et des séries, sans oublier l'Arsenal. Alors quelles sont les vraies nouveautés ? Les cartes et les modes.

Comme je l'avais mentionné dans mon aperçu, la qualité des parties en Escorte VIP dépend complètement des cartes. Mais globalement, avoir un mode si axé sur la coopération est un peu étrange pour un Call of Duty. Armes combinées et Escouades, de leur côté, agrandissent l'échelle du conflit frénétique avec chacun 24 et 40 joueurs. Ils proposent même des véhicules, rendant certains modes classiques attirants même pour des fans de Battlefield par exemple.

Call of Duty: Black Ops Cold War

Pour revenir sur les maps, je comprends désormais pourquoi Treyarch avait décidé de mettre en avant les quelques cartes des bêtas car ce sont clairement les meilleures du jeu. Armada reste ma préférée de très loin. Certaines autres n'arrivent pas vraiment à combiner aussi bien les longues ignes de tir et les couloirs étroits. Garrison, celle dans le QG de l'OTAN a bien trop d'endroits parfaits pour camper à mon goût. Mais normalement, la variété proposée par les huit cartes (+ les deux géantes d'Escouades) disponibles au lancement du jeu devrait suffire. Sinon, vous pouvez toujours prendre quelques copains et aller zigouiller du zombie.

C'est probablement la partie la plus étrange de ce test pré-sortie. Mon aspect favori est de pouvoir massacrer des hordes de morts-vivants tout en essayant de comprendre à quoi servent les objets disséminés sur la carte. Mais une très faible partie de ce contenu était implémentée lorsque j'ai joué. Cependant, malgré le peu que j'ai pu voir, mon intérêt a été piqué. Les ennemis ne font plus tomber des bonus lorsqu'ils meurent. En revanche, ils peuvent vous donner de l'équipement car le Zombie propose maintenant un système de loot. Être à court de munitions et voir un fusil violet apparaitre est aussi gratifiant que la Nuke ou la Mort Instantanée. Couplez cela à une carte géniale, la possibilité d'importer des classes du multijoueur et quelques modifications aux atouts emblématiques, et vous avez de quoi passer du temps sur ce nouveau mode Zombie.

Call of Duty: Black Ops Cold War

Le manque de réelle nouveauté en multi ou en zombie n'est pas la seule déception. Le jeu sort tout juste, mais alors tout juste de son développement, à peine deux ans après Black Ops 4. Ce qui signifie donc que le jeu est bourré de soucis techniques. C'est facile de voir que quelque chose ne va pas lorsque vous revenez deux ou trois secondes en arrière dans une mission de campagne, comme si votre jeu avait laggé. Certaines cinématiques tombent parfois à 20 images par seconde sans raison apparente. La gestion de la lumière, normalement bluffante, perd parfois complètement les pédales créant des scènes épileptiques. Les ennemis sont souvent vraiment stupides et je doute que tous ces problèmes soient résolus dans le patch Day one qui nous a été promis.

Sans vouloir sonner trop négatif, ce sont là mes retenues majeures. Le multi donne l'impression de n'être qu'une extension et les problèmes indiquent que peut-être n'étions nous pas censé avoir un nouveau Black Ops avant l'année prochaine. Mais Call of Duty : Black Ops Cold War est un bon jeu. La campagne est excellente, les armes sont toutes uniques et reconnaissables, certains modes et cartes multi sont vraiment sympathiques, le mode zombie et son système de loot sont très prometteurs. Autrement dit, les fans ont de longues heures de divertissement devant eux si ils sont prêts à mettre côté un démarrage technique un peu compliqué et un manque de vraies nouveautés.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Call of Duty: Black Ops Cold WarCall of Duty: Black Ops Cold WarCall of Duty: Black Ops Cold War
08 Gamereactor France
8 / 10
+
La campagne, les armes et leurs ressenti, le multi et le zombie...
-
...qui n'amènent malheureusement aucune vraie nouveauté, des problèmes techniques
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.