Français
Gamereactor
tests
Worms Rumble

Worms Rumble

Une licence culte de retour sous une nouvelle forme.

Worms a 25 ans ! Il n'est pas commun d'écrire sur une licence de jeu vidéo plus vieille que vous et c'est pourtant le cas aujourd'hui. Worms a pourtant toujours l'air frais et son dernier opus redéfinit même le gameplay pourtant iconique de la série. Toujours développé par Team17, Worms Rumble sait proposer tout ce que l'on aime de la licence tout en le servant cette fois à la sauce battle royale. Autant dire que nous sommes là face à une nouvelle expérience.

Worms Rumble est donc un jeu multijoueur et la majorité de ce qu'il offre est centré sur le BR, bien qu'autre chose soit tout de même proposé. Ceci dit, si vous vous attendiez au jeu de stratégie au tour-par-tour que vous connaissiez si bien, ce n'est pas ici que vous le trouverez. Dans Worms Rumble, tout le monde a la bave aux lèvres et l'envie d'en découdre dès la première seconde de la partie. Pas le temps pour les plans compliqués.

Le principe du gameplay est assez simple. C'est Worms, mais sans les tours. C'est également un peu plus puisque les mouvements ont du être adaptés afin de coller à ce style de jeu. Votre Worm est donc plus rapide, peut sauter tel un jaguar ou encore se mettre en boule et rouler d'un air menaçant. Tout cela fait de ce Worms une expérience encore plus chaotique que jamais. Imaginez un lobby de 32 joueurs, le tout pour une partie de moins de 10 minutes. C'est un véritable carnage.

Worms RumbleWorms Rumble

Ceci dit, l'idée de proposer des environnements destructibles où nous pouvons tout casser n'est ici plus de la partie. Cela n'était cependant plus vraiment nécessaire, le rythme étant bien plus élevé. L'impression laissée est tout de même étrange, d'autant que le jeu est en 2D. Vous ne devriez par contre pas avoir le temps de trop vous en émouvoir puisque vous tomberez rapidement sur plusieurs Worms qui videront leurs chargeurs sur vous.

Côté armes, nous en retrouvons certaines mais il y'a également de nombreuses nouveautés afin, encore une fois, de coller au changement de gameplay. Vous pourrez cependant toujours lancer des moutons, utiliser la Bombe Banane, la Batte de Baseball ou la Grenade Sacrée. les nouvelles armes que sont le revolver, le fusil à pompe et bien d'autres sont légèrement différentes de ce à quoi nous nous attendions puisqu'elles bénéficient d'une cadence de tir et d'une taille de chargeur supérieures. Vous vous contenterez donc souvent d'écraser la gâchette jusqu'à ce que votre adversaire ne soit plus qu'un tas de cendres. Pas aussi subtil qu'à l'époque, donc.

Le mode BR (Last Worm Standing) est très punitif en raison de la taille réduite des maps. De nombreuses parties seront 100% remplies d'action de la première à la dernière seconde. Si vous en avez assez, vous pourrez alors vous tourner vers le mode Deathmatch qui se joue également en chacun pour soi. Vous aurez alors un temps limité pour tuer autant de Worms que possible en réapparaissant à chacune de vos morts. Ce mode est très amusant et correspond mieux à ce que Rumble offre que le BR.

Worms Rumble

Ce ne serait pas un jeu Worms sans une bonne dose de stupidité, et c'est là que la personnalisation entre en jeu. Worms Rumble propose en effet toute une variété de cosmétiques que vous pourrez gagner en jouant. Ils pourront en effet tous être débloqués en montant de niveau avant d'être achetés avec de la monnaie virtuelle, également remportée en jeu. Si vous voulez un Worm violet à une seule dent avec un chapeau de cowboy, une écharpe et des yeux oranges, vous pourrez, mais votre mauvais goût sera visible par tous.

Il est également important de noter à quel point Worms Rumble fait bon usage de la DualSense de la PS5. Le retour haptique donne véritablement vie au jeu, tandis que les gâchettes adaptatives brillent lorsque lorsque l'on tire. La DualSense est donc un gros point positif auquel les joueurs PC et PS4 n'auront malheureusement pas accès.

Worms RumbleWorms Rumble

Worms Rumble est selon nous un jeu très amusant sur lequel on peut passer quelques heures. Il est léger, facile à prendre en main, très soigné et propose un niveau de personnalisation impressionnant. L'essence de Worms est là, mais après plusieurs heures de jeu, on en arrive à se demander où se situe le futur de la licence.

Le BR est sans aucun doute au coeur de l'expérience mais il s'agit là du mode de jeu le moins amusant du titre. Vous vous tournerez donc probablement vers le Deathmach encore et encore et encore. Ce n'est pas forcément une mauvaise choses mais difficile d'enchainer les parties à l'infini sans être touché par un certain ennui. Les armes sont moins plaisantes qu'à l'époque et les fans old school de la licence seront probablement un peu déçus de la voir abandonner certains de ses classiques.

Pour résumer, nous pensons que Worms Rumble est tout à fait adapté à ceux qui sont à la recherche d'un titre simple, facile à comprendre et amusant, auquel jouer seul ou entre amis. Il manque tout de même selon nous du charme qui a rendu la licence culte. Team17 a donc peut-être été un peu trop loin dans sa modernisation, bien que le changement ne soit pas une mauvaise chose en soi. Ayant grandis en jouant à Worms, il est difficile pour nous de ne pas avoir l'impression qu'il s'agit là de la fin d'une ère plutôt que du début d'une nouvelle. Ceci étant dit, tabasser un Worm à coup de batte de baseball est toujours aussi drôle.

Worms Rumble
Worms RumbleWorms Rumble
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Facile à prendre en main, très personnalisable, l'essence des jeux Worms est là.
-
L'ancien gameplay nous manque tout de même.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Worms Rumble

Worms Rumble

PREVIEW. Written by Kieran Harris

Team17 fête les 25 ans de la licence Worms avec un changement de direction impressionnant.



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.