Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
The Last Guardian

The Last Guardian

Est-ce le digne successeur de Ico et Shadow of the Colossus ?

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Malgré une attente presque interminable, il ne faudra pas pour autant vous montrer trop exigeant envers The Last Guardian, au risque d'être fortement déçu. Mais c'est loin d'être un mauvais jeu non plus, il procure une expérience atypique qui mérite d'être joué, en dépit de ses quelques défauts...

Cette exclusivité Sony a été développée par Team Ico et créée par le grand Fumito Ueda - en bref, ce sont les gens a qui l'on doit Ico et Shadow of the Colossus. Un héritage qui transparaît tout au long du jeu. En fait, The Last Guardian semble presque être dans un concept qui s'inscrirait entre ces deux jeux. Comme Ico, vous explorerez une immense structure d'inspiration médiévale, avec une technologie bizarre, tout en rencontrant en chemin des plateformes et des énigmes alors que vous jouer le rôle d'un jeune garçon. La grande différence par rapport à Ico est que vous n'aurez cette fois pas pour compagnon une jeune fille fragile mais une énorme créature qui aurait pu être un des colosses de Shadow of the Colossus.

Répondant au nom de Trico, il s'agit de la star du jeu et c'est sûrement la raison des retard successifs dans la production du jeu. C'est la créature la plus vivante que nous ayons vu dans un jeu, au point qu'elle en est presque effrayante. Le comportement brillant de l'IA est accompagné d'innombrables détails de grande qualité qui rendent la créature vraiment crédible. La façon dont il est animé, avec laquelle il joue avec les barils et les objets, regarde le jeune garçon et les nombreux sons qu'il produit dans différents contextes, autant d'éléments qui se combinent pour créer une créature fantastique. Au propre comme au figuré

Son comportement dans le jeu nous donne l'illusion que c'est une créature vivante. Les jeux ont rarement le courage de proposer des personnages contrôlés par l'IA qui accompagnent le joueur pendant de longues périodes et, quand ils le font, on remarque généralement des comportements étranges, comme quand ils sont coincés dans le décor ou bloquer le passage du joueur. Maintenant imaginez que ces personnages soient de la taille d'un immeuble et qu'ils doivent sauter entre de nombreuses plates-formes, interagir avec des objets et passer par des passages étroits. Le fait que le comportement de Trico soit si crédible, sans rencontrer aucun des problèmes mentionnés précédemment est probablement la plus grande réussite de The Last Guardian et de ses créateurs.

The Last Guardian

Le joueur ne peut jamais contrôler directement Trico, mais peut lui suggérer certaines choses. Le garçon peut effectuer quatre actions : sauter, pousser, s'accroupir et d'interagir - tous exécutés avec les boutons de face de la DualShock. Si vous appuyez sur R1 (seul cela permet d'appeler Trico) et sur l'un des boutons de face, vous suggérez à Trico d'effectuer la même action, comme sauter et interagir. Il y a des énigmes qui nécessitent ces actions et on ne nous explique pas clairement dans le jeu que nous pouvons faire ces suggestions, il vous faut donc vous en souvenir.

Créer un personnage artificiellement intelligent avec un comportement crédible, qui suit le joueur, qui doit faire face aux adversaires et interagir avec des objets qui ne sont pas toujours fixes doit avoir été l'un des principaux facteurs du retard. C'est peut-être pour cette raison que nous n'avons jamais vu un personnage contrôlé par l'IA se comporter de façon aussi réaliste, et c'est la raison pour laquelle nous n'en verront surement pas d'autres de sitôt, parce que ça ne vaut tout simplement pas la peine. Aussi fantastique qu'il soit, Trico a peu d'impact sur la qualité du jeu. Si le gameplay n'est pas intéressant ou varié, ou si la conception des niveaux n'est pas bonne, les actions d'un personnage contrôlé par l'IA n'auront pas beaucoup d'importance

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
The Last Guardian
The Last Guardian
The Last Guardian
The Last Guardian
The Last Guardian