Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
The Forest

The Forest

Une IA incroyable, De superbes graphismes, Une bonne action coop...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Si vous êtes un friand d'émissions survivalistes à la télé, vous pourriez penser que vous êtes prêt à tout ce que ce jeu vous imposera. Mais détrompez-vous. Dans ces émissions, il n'y a pas de population qui essaye de dévorer les participants coûte que coûte. C'est ce à quoi vous allez devoir faire face dans The Forest. Ici, vous ne serez pas tâché de ramasser des champignons dans les bois, vous devrez faire face à un exercice de survie extrême et à la difficulté parfois cruelle, surtout si vous avez peu de chance...

Les débuts ressemblent un peu à la série Lost ; vous êtes un survivant d'un crash d'avion sur une péninsule peuplée de cannibales et mutants qui ont kidnappé votre fils. Comme le lieu du crash est aléatoire, si vous êtes chanceux vous commencerez loin de tout danger et aurez même des armes à proximité.

Vous pouvez choisir d'arpenter cette expérience seul avec trois niveaux de difficulté différents, ou en multijoueur. Lors de notre premier essai, nous avons vite conclu que le niveau normal était en réalité déjà suffisamment périlleux, en grande partie aussi en raison de notre malchance. Mais comme dit plus haut, la complexité des prémices reposent essentiellement sur l'aléatoire des évènements.

En plus des armes, il y a un autre moyen de vous faciliter la survie : faire appel à un ami. Le multijoueur permet de vous réunir avec trois autres amis (ou inconnus) pour espérer survivre sur l'île. Beaucoup des mécaniques présentes dans le mode solo sont transposées dans le côté multijoueur drop in/drop out.

The ForestThe Forest

Ce qui nous a tout de suite marqué, c'est le comportement de l'IA. Occupés à nos activités, à couper du bois et à pécher, un cri menaçant se fit entendre ; on pourrait s'attendre à ce que les ennemis vous sautent dessus, mais non. Etant aussi des êtres de chair, ils sont également dotés d'une sorte d'instinct d'auto-préservation. Ces agresseurs sauront donc faire preuve de stratégie, en vous pistant par exemple pour trouver votre campement et vous attaquer en plus grand nombre le moment voulu. Un individu vous provoquera parfois, mais sans aller au conflit, juste pour voir si vous êtes du genre à fuir ou à faire face. Certains se montreront même hostiles juste parce que vous êtes sur leur terrain de chasse, vous pressant alors de quitter les lieux.

Ces interactions, en plus de délivrer de la profondeur et du réalisme, vous inclinent à penser à l'attitude à adopter entre la discrétion et le conflit pour survivre. Cette dimension transforme littéralement le titre en une excellente aventure d'horreur.

The ForestThe Forest

De nombreux autres dangers aux dents acérées vous guettent dans votre périple, que ce soit sous l'eau avec les requins ou sur terre avec des prédateurs pisteurs. Mais le chasseur peut aussi rapidement devenir la proie, surtout en raison des ressources qu'ils procurent comme de la nourriture, mais aussi des éléments pour des protections. Il est amusant de noter que vous pouvez vous-même céder au cannibalisme et faire un festin de vos voisins. Nous avons été hilare de découvrir qu'un Trophée, amplement mérité, était réservé à ceux parcourant l'aventure sans jamais renoncer à leur conviction végane et en ne se nourrissant que de baies.

Il y a tant à voir, à faire et à explorer. Vous pouvez vous amuser à titiller les autochtones en fabriquant une maison dans un arbre, en provoquant un feu ou même en façonnant un totem à partir des membres de leurs comparses. Fort heureusement, pour faire face à l'immensité des actions possibles, un guide de survie vous est procuré pour apprendre les bases des mécaniques et des fonctionnalités. Nous aurions cependant aimé que le feuilletage soit plus libre au lieu de devoir tourner les pages une à une avant de rejoindre la section souhaitée.

Nous n'avons pas vraiment d'autres plaintes à partager, à part peut-être les quelques légers freezes d'à peine une seconde en multi sur console. Nous avons réellement apprécié notre aventure en solo, mais le jeu nous a semblé plus enclin à des parties accompagnées. Peut-être est-ce due à la sensation de solitude qui se dégage de nos activités solitaires, ce qui est, il faut le dire, le but ultime de ce genre d'expérience... En solo ou à plusieurs, le plaisir de jeu se révèle différent et complémentaire ce qui est un excellent point en soi...

The Forest

The Forest est donc un très bon jeu de survie sur PlayStation 4. Il y a tant à voir et à faire. L'impressionnante IA vous terrorisera lors de vos parties nocturnes et vous ne serez jamais aussi heureux d'être rejoint par d'autres mains amicales. Sur PS4, The Forest peut se vanter d'être l'une des meilleures expériences Survival, et avec sa bonne dose d'horreur, il se démarque fortement du reste du genre. Si vous êtes à la recherche d'un défi qui vous donnera des sueurs froides, vous avez trouvé la terre de vos rêves (ou de vos cauchemars, c'est selon...).

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Une IA incroyable, De superbes graphismes, Une bonne action coop...
-
Le guide de survie trop contraignant à utiliser, Quelques freezes, La difficulté repose sur beaucoup de facteurs hasardeux...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor