Français
tests
Star Wars: Squadrons

Star Wars: Squadrons

Attachez vos ceintures, le dernier Star Wars est là !

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Squadrons est un véritable espoir d'EA pour continuer à exploiter pleinement la licence Star Wars. Après avoir terminé la campagne et exploré un peu le multijoueur, je suis heureux de vous faire savoir que ce space shooter tient la route, même si il ne sera pas suffisamment efficace pour terminer le raid de Kessel en moins de 12 parsecs.

Tout d'abord, j'ai testé la campagne. Au cours des 14 (ou 16 si l'on compte le prologue) missions, les joueurs sont invités à incarner à la fois l'Empire, vacillant, et la Nouvelle République (l'Alliance Rebelle avec un nom mieux tourné). Le scénario est solide mais aurait pu être une étude brillante de l'humanité animant chacune des deux factions, et même si certains moments divertissent très bien, le méchant Empire finit trop souvent par être une caricature.

Les dialogues entre les pilotes sont probablement les tranches de narration les plus agréables, agrémentant la personnalité des personnages. Vous pouvez explorer le hangar entre les missions et parler aux PNJ mais il n'y a aucune option de dialogue, on a simplement droit à un monologue. Encore une fois, sans être mauvais, et grâce à certains clin d'œil au reste du canon Star Wars, ces passages sont bons, mais l'absence de réels échanges entre vous et les autres rend le tout très peu, voire pas interactif du tout.

Les missions de campagne sont assez standards mais l'emballage Star Wars leur donne une dimension unique. Être familier avec tous ces éléments aide à se motiver à aller au bout, ce qui aurait probablement moins bien marché s'il s'agissait d'une nouvelle licence.

Star Wars: Squadrons

La campagne se termine en 10-12 heures, peut être plus vite pour certains. Mais ce temps de jeu peut être allongé si vous décidez de jouer en difficile et en complétant chaque quête annexe, en allant parler à chaque personnage. La difficulté de base, grâce à quelques indicateurs sur l'interface, propose une expérience équilibrée, à quelques pics de difficultés près.

Vous suivez donc les péripéties de deux escadrons : Vanguard (de la Nouvelle République) et Titan (Empire). Chaque vaisseau à ses propres sensations : les chasseurs TIE et les X-Wings sont très polyvalents et peuvent un peu tout faire mais les deux factions disposent aussi d'intercepteurs, de bombardiers et d'appareils de soutien. Comme dans Elite, on peut allouer les ressources des vaisseaux facilement pour pallier à un besoin immédiat. On vous arrose et vous devez vous défendre ? Déviez toute l'énergie vers les boucliers et les moteurs. Vous vous préparez à un assaut frontal ? Envoyez toutes les réserves dans les canons. Vous serez aussi en mesure de changer vos systèmes entre les missions pour personnaliser votre expérience au maximum.

Le mulitjoueurs se répartit en deux modes : le mode de match à mort classique, Combat Aérien et un mode plus structuré appelé Batailles de flottes. Je pense avoir préféré la simplicité du MME de base mais les batailles de flottes offrent un changement de rythme bienvenu, surtout si votre équipe communique. Même quelques bribes d'informations çà et là suffisent : cela ajoute de l'immersion tout en offrant un avantage tactique. Le Combat Aérien est très intense et on peut s'y concentrer sur les fondamentaux du combat.

Dans les Batailles de Flotte, il faut monter le morale des troupes en complétant certains objectifs. Une fois cela fait, vous pouvez avancer vers la zone suivante. Les parties sont plus longues mais le fait de changer de niveau donne une saveur particulière à l'expérience.

Il y a une sélection conséquente de destinations, proposant chacune un décor splendide. Mais les vrais stars sont les vaisseaux, bluffants. Que ce soit dans la reconstitution de leurs designs ou bien dans leurs intérieurs détaillés. En tant que fan de space shooters classiques comme Star Wars : TIE Fighter, je ne pouvais pas demander de plus, les effets audios et la bande-son étant les deux cerises sur le gâteau.

Un système de classement permet de savoir où l'on se situe en multijoueur et vous pourrez compléter des défis pour débloquer la large gamme de cosmétiques que le jeu propose. Une autre monnaie permettra d'améliorer des parties de votre vaisseau, et enfin, vous avez la possibilité de décorer l'extérieur et l'intérieur de vos appareils. Le tout, aussi triste que ce soit qu'il faille le mentionner, sans aucune micro-transaction.

Star Wars: Squadrons

Si vous voulez poursuivre l'expérience au-delà de la campagne et du multi, vous pouvez aller faire un tour dans la zone d'entrainement pour vous soumettre à des défis. En vérité, ce mode est peut être légèrement sous exploité, et on peut facilement imaginer un monde dans lequel les joueurs auraient pu se tailler des challenges sur-mesure pour ensuite les partager au reste de la communauté. Peut être un jour.

Même si le jeu est sorti, il n'est pas sans défaut. J'ai du plusieurs fois rechargé des checkpoints car l'objectif ne se complétait jamais et, une fois seulement, j'ai du intégralement redémarrer le jeu. N'ayant perdu que quelques minutes, ce n'est pas un énorme problème non plus mais il faut savoir que le jeu mettait un peu de temps à charger les nouveaux objectifs. (Bien qu'il s'agisse peut être d'un souci lié à mon setup et pas au jeu).

A quelques imperfections techniques près, Star Wars : Squadrons a réussi à me captiver, que ce soit pendant sa campagne ou son multijoueur, particulièrement le Combat Aérien. Le jeu ne se payant pas au prix fort, vous en aurez pour votre argent. Il manque cependant de quelques modes supplémentaires pour ajouter un peu de variété. Mais le noyau du jeu est son aspect le plus important et le plus réussi.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
07 Gamereactor France
7 / 10
+
Les sensations dans le cockpit, le design des missions sur lequel le monde de Star Wars capitalise, le multi...
-
Le storytelling parfois un peu vide, quelques problèmes techniques mineurs, seulement deux modes multijoueurs pour le moment...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.