Français
Gamereactor
tests
NBA 2K22

Test de NBA 2K22 : Une excellente simulation de basket (encore) gâchée par les microtransactions

La mouture annuelle de NBA 2K est-elle vraiment meilleure que les précédentes ?

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

La série NBA 2K est de retour depuis quelques jours, avec un opus spécial puisqu'il marque la "vraie" entrée de la licence dans la nouvelle génération de consoles. Comme espéré, le jeu est bien meilleur que son prédécesseur en tout points, et on sent le travail effectué pour améliorer l'expérience sur les parquets. Malheureusement, NBA 2K22 est tiré vers le bas par les pratiques commerciales trop agressives de 2K Sports, tel une épée de Damoclès suspendue au dessus de nos têtes...

NBA 2K22

Commençons par les changements les plus intéressants. Premièrement : la Carrière. Si auparavant elle était rythmée par les matchs et les courtes phases intermédiaires, cet aspect linéaire a disparu pour laisser place à un hub en ligne, La Ville. Plutôt qu'un film interactif, c'est une forme de jeu de rôle qui vous est proposé. Toute l'histoire se passe via des missions : rendre visite à un reporter pour augmenter votre réputation ou bien jouer en 3v3 contre des stars de la NBA pour augmenter vos chances d'être drafté. Tout est déjà près sur la carte mais il faut courir d'endroit en endroit. Une autre différence est la personnalité de votre personnage puisque vous n'incarnez plus un néophyte mais MP, une star d'internet s'état récemment mis au basketball.

NBA 2K22NBA 2K22

Vous trouverez même des quêtes secondaires qui consisteront notamment à prendre des photos ou bien gagner des matchs. Sur cet aspect précis, je préfère l'ancien mode Carrière car les missions secondaires brisent la cohérence de la campagne. Par exemple, lorsque vous devez choisir entre deux agences : votre agent vous dit que vous devriez vous plaindre de votre manque de temps de jeu... et cela d'avoir pu jouer le moindre match ! Le jeu vous laisse également le choix de jouer un G League pour vos chances de Draft, ou bien en campus universitaire.

NBA 2K22

Tant que nous sommes dans la Ville, mentionnons aussi que c'est à cet endroit que se lance le jeu en ligne avec votre personnage, en 3v3 ou 5v5. Le seul problème est la quasi-nécessité de mettre la main au portefeuille pour avoir la moindre chance de gagner. Votre avatar débute avec 60 de connaissance et si vous jouez à niveau, vous ne vous en sortirez probablement pas. Exemple concret : j'ai joué un match en tant que pivot en effectuant six rebonds, l'adversaire, avec 80+ dans la même statistique, a accumulé 18 interceptions parce qu'il pouvait sauter plus haut. Pour atteindre ce niveau 80, je dois dépenser de l'argent réel ou bien joue des centaines de match pour obtenir suffisamment d'une autre monnaie. Et puisque les propriétés deviennent de plus en plus chère, j'ose à peine imaginer le prix à payer pour monter dans les niveaux 90-100.

NBA 2K22

Restons dans les microtransactions avec le mode MyTeam, l'équivalent de Ultimate Team, et parlons-en rapidement car très peu de changements ont été apportés. A l'exception du mode de draft, qui permet de choisir une ou deux cartes entre cinq jusqu'à ce que vous ayez une équipe complète. Cela mis à part, le mode est, à ma déception, le même.

Passons donc au gameplay. Le jeu est magnifique mais souffre de longs temps de chargement. J'ai une fois du attendre quatre minutes qu'un match se lance ! Une fois sur le parquet, on remarque tout de suite que la défense a reçu un traitement spécial : les joueurs sont plus malins. En revanche, ils perdent leur endurance beaucoup plus vite qu'auparavant en sprintant et en dribblant. Il faut donc privilégier les passes, d'autant plus que la jauge de tir se réduit au fur et à mesure que l'endurance baisse. Comparé à Madden NFL 22 qui est un cauchemar de frustration sur le terrain, les rencontres sont beaucoup plus agréables ici.

NBA 2K22

Pour conclure, NBA 2K22 est peut-être le meilleur opus de la saga depuis plusieurs années. L'expérience des matchs est fluide et bien meilleur que l'année dernière. Le bémol principal reste l'omniprésence de microtransactions et leur nécessité pour pouvoir avoir une chance en ligne, que ce soit avec votre personnage ou dans MyTeam. Si vous aviez sauter NBA 2K21, peut-être est-il temps de reconsidérer cette nouvelle itération qui ravira les inconditionnels de la balle orange.

07 Gamereactor France
7 / 10
+
Les matchs, le meilleur mdr carrière tout jeux de sport confondus, beaucoup d'améliorations...
-
Des petits problèmes techniques, le plus pay-to-win des jeux de sport (devant FIFA !)...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.