LIVE

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Live broadcast
Annonce
logo hd live | Forza Horizon 4: Lego Speed Champions
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Starlink: Battle for Atlas

Starlink: Battle for Atlas

Un titre à la hauteur de ses ambitions.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Le jouet-vidéo est un concept aujourd'hui disparu. Disney Infinity, Lego Dimensions ou même Skylanders, tous ont cessé leur production. Une fin qui peut s'expliquer principalement par le coût des figurines et l'obligation de les maintenir à un prix abordable. Alors pourquoi Ubisoft se lance-t-il dans l'expérience maintenant ? L'éditeur français-t-il la parade à laquelle personne n'avait jusque-là pensé ?

Starlink: Battle for Atlas est un jeu ambitieux, à mi-chemin entre le shoot'em up et le RPG, le tout servi par une jolie histoire, des mécaniques intéressantes et une exploration engageante. L'énigmatique scientifique St. Grand a réuni ici une équipe de pilotes dirigée par Mason Rana. Il est l'inventeur de la technologie Starlink que le scientifique a boosté à l'aide d'une source d'énergie extraterrestre, le Nova. Le Starlink a désormais la capacité de transférer des objets sur de très grandes distances quasi-instantanément, rendant possible le changement de pilote, de vaisseau ou d'armes en plein combat spatial. Sans trop en dévoiler sur l'intrigue, vous vous retrouverez dans le système Atlas, situé à 431 années-lumière de la terre et devrez faire face au démoniaque Drax ainsi qu'à sa Légion Oubliée. L'infâme est à la recherche d'une ancienne technologie mystérieuse issue des Gardiens pour ainsi percer tous leurs secrets...

Tous les jouets, des pilotes aux vaisseaux en passant par les armes, sont très bien reproduits. Une fois posés sur votre étagère, ils se fondront parfaitement parmi le reste de votre collection de figurines. Au lieu de proposer un « portail » sur lequel poser les jouets comme tous les autres titres du genre, Starlink utilise un périphérique à rattacher à votre manette. Une fois connecté, l'ensemble reste léger et maniable, à part peut-être pour les plus petites mains.

Starlink: Battle for AtlasStarlink: Battle for Atlas

Au commencement, vous devez sélectionner votre pilote, qui dans le jeu de base est Mason, bien que la version Switch inclut également Fox McCloud. Pour cela, il suffit d'insérer la figurine du pilote sur le support de votre manette et ensuite de le surmonter du vaisseau souhaité. Lors des emboîtements, on peut craindre que le matériel se casse, ce qui n'arrivera pas car le système est très bien conçu et très résistant. Sachez qu'il est possible de customiser son vaisseau avec d'autres pairs d'ailes ou armes selon les besoins...

Au début du jeu, vous n'aurez que deux armes : le Barrage de givre, lançant une volée de missiles glaçants, et le Lance-flammes avec ses arcs de feu. Durant votre progression, vous collecterez de l'expérience, de l'argent et des mods à utiliser pour vos armes et vaisseaux afin d'améliorer leurs caractéristiques. Cependant, bien que ces deux armes vous permettront d'accomplir la majorité du jeu, certaines tâches ou ennemis nécessiteront d'autres éléments. On pense au Cinétique, la Gravité ou encore la Stase. Pour cela, il faudra passer à la caisse, ce qui sera aussi le cas pour élargir votre équipe ou votre garage, lesquels proposent des caractéristiques propres. Il est bon de savoir que les jouets achetés serviront aux deux joueurs en coop, et que vous n'aurez pas à vous embarrasser des versions physiques car tous les items existent en version numérique...

Starlink: Battle for Atlas
Starlink: Battle for Atlas
Starlink: Battle for AtlasStarlink: Battle for Atlas