Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Solo: Islands of the Heart

Solo: Islands of the Heart

Voyagez au plus profond de vous-mêmes et affrontez vos anciennes relations amoureuses.

  • Ben LyonsBen Lyons

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Depuis des millénaires, il a été question de définir l'amour. Encore aujourd'hui, philosophes, historiens, cinéastes, écrivains et j'en passe se torturent les méninges. Tout le monde en a sa propre définition. Pour certains, il ne s'agit "que" d'une réaction chimique satisfaisant notre besoin primaire de nous reproduire. Pour d'autres, l'amour est un conte de fée : ils partent à la recherche de leur âme-sœur, qui leur permettra de vivre pleinement la vie dont ils ont toujours rêvée. L'amour, c'est quelque chose que l'on reconnaît quand on le voit, mais qu'on est incapable de qualifier. C'est comme le beau.

Solo : Islands of the Heart, à travers Merge Games, apporte une impressionnante représentation de que pourrait être l'amour : c'est une mer qui grandit calmement et paisiblement. Elle peut finir par tout détruire si, en premier lieu, la personne ne commence pas à s'aimer soi-même.

Solo : Islands of the Heartest un jeu solo qui "offre une vision introspective de l'amour" par le biais de casse-tête et d'un voyage sur des îles désertes. À travers la courte histoire (le jeu peut être fini en 4 heures), le joueur fait face à des puzzles uniques, des créatures mystérieuses ainsi que des Totems posant des questions très personnelles.

Au début du jeu, Solo : Islands of the Heart précise qu'il convient d'être honnête avec soi-même afin de ressentir la pertinence de ce voyage introspectif. Le joueur doit choisir le genre de son avatar (entre homme, femelle et non-binaire), ainsi que son orientation (entre homme, femme, non-binaire et n'importe).

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

9

Prenant place sur un archipel, les îles sont dévoilées au fur et à mesure que vous discutez avec ces Totems inquisiteurs. Pour y accéder, vous devez résoudre de simple mais ingénieux casse-têtes : se créer des ponts avec des caisses par exemple. D'autres types de caisses s'inviteront sur votre chemin, certaines pouvant se coller à des murs verticaux ou d'autres extensibles qui peuvent se transformer en surface plane si elles se sont posées de manière adéquate. Chacune de ces caisses peuvent interagir entre elle, multipliant les énigmes que votre avatar devra résoudre.

La très simple jouabilité de Solo : Islands of the Heart permet à tous les âges de s'offrir un voyage (à 20 €) introspectif. Les deux joysticks permettent respectivement de se déplacer et de déplacer la caméra. La Croix vous rend capable d'interagir avec l'environnement (parler ou soulever une caisse par exemple). Le bouton Rond annule l'interaction en cours. Quant à Carré, il ouvrira un parachute vous permettant de survoler certaines zones. Triangle lui, ouvre le menu et permet tourner une caisse sur elle-même. R2 vous permettra de courir, et L2 est le bouton associée à la Baguette Magique, outil indispensable pour bouger les caisses de manière plus efficace.

Solo: Islands of the Heart

Au fur et à mesure de votre avancée sur l'île, les joueurs peuvent se livrer à des quêtes annexes : certains animaux sont dans de fâcheuses postures et ont besoin d'assistance. Leur amener à manger ou les sortir d'endroits dangereux vous permettra de les "domestiquer' (et de sentir que vous avez fait une bonne action).

Néanmoins, foncer tout droit pour ne rencontrer que les Totems est tout à fait possible. Déjà mentionné précédemment, ces Totems procèdent à des interrogations forçant le retour sur soi comme par exemple "Pensez-vous que le temps à tuer toute passion dans votre dernière relation ?". Bien que les joueurs soient encouragés à être honnête, les réponses données ne changeront pas l'intrigue (puisque le jeu ne peut pas détecter si vous vous mentez ...). Bien qu'il n'y ait que deux fins alternatives, il serait dommage de vous mentir durant la courte durée du jeu.

Un autre moyen de profiter de Solo : Islands of the Heart est de partir à la cherche des quatre partitions. Ces notes de musiques peuvent être jouées sur la guitare (que vous pourrez trouver en appuyant le bas de la croix directionnelle) et va modifier le monde de différentes manières. Par exemple, la première partition apportera la pluie et/ou changera de caractère visuel, alternant entre les tons monochromes et polychromes.

Solo: Islands of the Heart

Enfin, cela vaut le coup de s'attarder sur les graphismes et la bande-originale de Solo : Islands of the Heart. D'un côté, la charte graphique dynamique va de pair avec le côté "carré" du jeu. De l'autre, la bande-son est cohérente puisque non-envahissante, elle pose le cadre parfait pour que le joueur puisse faire le voyage en son for intérieur.

Le mélange des deux rend le titre chaleureux et apaisant, même s'il n'est pas long. Globalement, Solo : Islands of the Heart est un jeu de puzzles amusant, avec un scénario atypique qui donne aux joueurs l'opportunité de mieux se connaître afin de mieux s'accepter.

Solo: Islands of the Heart
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Casse-tête intéressants qui requiert des solution réfléchies; Bande-son et graphismes renforçant l'agréable scénario du jeu
-
La durée de l'histoire principale - 4 heures pour finir le jeu à 100%.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor