Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Sea of Thieves

Sea of Thieves

On a testé la dernière exclu Microsoft, mais du contenu s'est perdu en mer. Rare va devoir réparer le navire...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Tout démarrait sous les meilleurs hospices. La bêta, fraîche et enivrante, avait parfaitement su nous convaincre. Le jeu est bourré de qualités : la navigation est exaltante, les vagues sublimes, le level design paradisiaque et l'ambiance immersive. Le jeu est fun et beau, aucun doute là-dessus. Pourtant, il sera difficile de ne pas cacher une pointe de déception quant à cette version finale. La bonne première impression reste, mais le jeu n'est pas parfait, du moins pour l'instant...

Les guildes

Dès le début du jeu, sans introduction ni didacticiel, vous vous réveillez, affalé à la table d'une taverne. Vous avez pu choisir son apparence avant le début de votre partie, pas créé, choisi. Votre bateau, dont la taille dépend du nombre de joueur dans votre escouade, vous attend à quai. Si vous êtes seul (ce que nous vous déconseillons) ou à deux, vous serez sur un petit navire. Si vous êtes à trois ou quatre, vous aurez un beau trois mats avec ses huit canons. L'île sur laquelle vous vous trouvez, est appelé Avant-poste. Elles sont les repères de toutes les guildes et les marchands (et les tavernes), mais mis à part ces quelques PNJ, les îles sont vides. C'est un village sans villageois en somme. Quelque peu perdu sans initiation, vous devez chercher quoi faire dans ce monde qui se veut vaste. Pour la faire courte vous avez le choix entre trois types de missions, donnés par trois guildes : l'Alliance des marchands, l'Ordre des âmes et les Collectionneurs d'or.

Sea of Thieves

L'Alliance des marchands vous proposera de trouver et délivrer des animaux ou objets selon une liste donnée. Celle-ci indique le temps imparti ainsi que le lieu de la livraison. Ils vous fourniront le matériel nécessaire à la capture des animaux et vous achèteront volontiers les caisses de tissus ou de thé dont le prix dépend de la rareté. L'Ordre des âmes donne l'opportunité d'abattre un squelette de pirate recherché et l'endroit où le trouver. Vous devrez ensuite livrer son crane à n'importe quel île Avant-poste. Enfin, vous pourrez vous la jouer vrai pirate en récupérant des cartes aux trésors dans la guilde des Collectionneurs d'or. Vous devrez donc trouver l'île concernée puis creuser à l'endroit qu'indique soit la carte d'une belle croix rouge, soit l'énigme, qui se dévoilera à mesure que vous la résoudrez. Il vous faut ainsi jouer avec le matériel de pirate fourni en début de partie.

Durant votre périple, il ne faut donc pas hésiter à tout fouiller car certains coffres, cranes, caisses de livraisons, cages à poule et à cochon, barils de poudre ou même bouteilles à la mer (qui vous octroi une mission aléatoire) y sont cachés. Parfois même, des bateaux submergés seront sur votre route, vous les trouverez en suivant les mouettes qui volent autour de la zone. Ces bateaux contiennent des vivres ainsi que diverses récompenses. Il vous faut alors ramener un à un tous les trésors accumulés. Un exercice particulièrement long et laborieux, surtout si vous jetez l'ancre trop loin. À chaque objet rapporté, votre niveau de réputation augmente dans la guilde concernée. Plus vous avancerez, plus les missions qui vous seront confiées seront difficiles et vous rapporteront argent et expérience. Et c'est à peu près tout ce qui est proposé aux joueurs, c'est un peu pauvre. Pour pallier à ça, Rare a ajouté quelques événements temporaires, deux pour être exacte, qui rythment un peu l'aventure.

Sea of ThievesSea of Thieves

Les événements aléatoires

Comme on le savait déjà, le Kraken, monstre mythologique s'il en est, est également de la partie. Il apparaît aléatoirement dans certaines zones du jeu où la mer est plus foncée. Votre bateau ralentira alors brutalement et d'énormes tentacules carnivores surgiront de l'eau pour vous happer dans leur gueule. L'entraide est alors primordiale si vous voulez vous en échapper. Il faut abattre un certain nombre de tentacules pour que la bête disparaisse, sans laisser aucune récompense derrière elle. Pour les curieux qui veulent voir la créature sous l'eau, vous ne verrez strictement rien. Celle-ci est trouble, probablement par l'encre du mollusque. Malin.

En effet, durant vos périples, vous serez à même de voir, au loin, un nuage en forme de crane. Sous celui-ci se trouve un fort où un terrible adversaire s'est réveillé. Il garde jalousement une salle des coffres remplie de nombreux trésors. Vous pouvez donc faire un léger détour pour récupérer le magot, mais prudence car chaque serveur accueille entre huit et seize navires de pirates. Le crâne se voyant de loin, les autres joueurs peuvent également s'y rendre. À vous ensuite de composer avec l'ennemi pour vaincre les vagues de squelettes (seuls ennemis du jeu) plus ou moins puissants, jusqu'au « boss », le gardien de la salle des coffres. Ensuite il faudra vous répartir le butin / tuer les autres joueurs pour tout garder pour vous. À vous de voir.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Sea of ThievesSea of ThievesSea of Thieves

Le PvP et c'est tout

Vous avez assez souvent l'occasion de croiser un autre navire. Vous pourrez alors engager le combat pour récupérer les éventuels trésors trouvés par l'ennemi. Mais si votre bateau coule, vous pouvez dire au revoir aux vôtres. Il faudra faire parler la poudre à canon et jouer d'audace et de stratégie. L'arsenal vous est gracieusement offert dès le début de l'aventure, à savoir une épée, un revolver, un tromblon et un fusil sniper. Si votre coque est touchée, il faudra la réparer avec des planches de bois et écoper la cale pour ne pas sombrer. Il est donc primordial de récupérer et stocker les dites planches, boulets de canon et bananes (le seul item qui permet de regagner de la santé) particulièrement pour ces moments-là. Bref, les partis en PvP sont intenses et sauront convaincre les amateurs. Mais pour peu que vous jouiez sur un petit navire, seul ou à deux donc, il sera particulièrement difficile de vous en sortir. Seul, cela relève même du lent suicide.

Et sinon qu'est-ce qu'on fait ?

Voilà toutes les activités proposées pour l'instant par le jeu. Aucun scénario, aucun mode solo, aucun raid, ou même aucune course de bateau (et pourquoi pas !). Quel est le but de tout ça me demanderez-vous ? Et bien grâce à l'argent accumulé, vous pourrez à peu près tout customiser. De votre tenue à votre pilosité en passant par les différents éléments de votre bateau et de votre inventaire. Mais cela reste du cosmétique et n'influe en rien sur les capacités du personnage, du navire ou des différents objets. Les développeurs s'assurent ainsi que les joueurs sont et reste tous égaux et que seul le skill compte. Pourquoi pas, le problème c'est que l'appât cosmétique ne dure qu'un temps et on s'en désintéresse assez vite. Il y a bien le statut de pirate légendaire, une fois le niveau 50 atteint dans chacune des guildes, mais on finit par se lasser des missions dès le niveau 25. Augmenter son niveau est long et redondant, même les récompenses des salles des coffres (le nuage crâne) ne sont pas si importantes. Pour preuve, personne n'a, à l'heure actuelle, réussi à atteindre ce niveau à une semaine de sa sortie. On finit par tourner en rond et être tenté d'abandonner le seul objectif solo du jeu. Voilà donc la principale limite du jeu : sa progression.

Sea of Thieves

Vous serez tenté de jouer seul mais très vite le jeu devient ennuyeux, très difficile, lent et souvent frustrant. Pour aller plus vite il vaut mieux faire partie d'un équipage de quatre joueurs. On se retrouve donc très régulièrement avec un ou plusieurs inconnus avec lesquels il faut absolument communiquer, et avec un micro si possible. Fort heureusement, le système de chat est particulièrement bien pensé. À chaque objet ses possibilités de réplique. Par exemple, lorsque vous tenez la longue vue vous pouvez dire « je vois un bateau ! », ou donner une direction en tenant la boussole. Ainsi, communiquer devient facile, pour peu que vos camarades d'un jour soient coopératifs. En somme, pour profiter du jeu dans les meilleurs conditions il vous faudra une bonne bande de pote.

Rien n'est perdu...

On a envie d'y croire, que Rare soutiendra son jeu pendant longtemps, qu'il ajoutera d'autres missions annexes et, pourquoi pas, une vraie mission principale à l'avenir. Sea of Thieves a des bases solides et intéressantes, aussi bien graphiquement qu'au niveau du gameplay. Le jeu se doit désormais d'être un « Game as a Service », ce qui l'aiderait à tenir sur la durée. En l'état, le titre est trop léger, surtout au vu de son prix de lancement (70€ tout de même). Seulement trois guildes pour trois types de missions et quelques événements aléatoires assez peu intéressants et redondants. À l'heure actuelle, le jeu est un immense défouloir, un lieu de réunion pour déconner avec de bons amis. Vous n'en ressortirez pas plus fort, non, mais vous aurez au moins bien rigolé. Car non, il vaut mieux ne pas jouer seul. Prendre le large tel un loup solitaire afin de se ressourcer, ça va cinq minutes. On se retrouve très vite on est dépassé par les événements. Notamment lorsqu'un énorme galion de hargneux pirates croise votre route. Cette version finale, après autant de temps de développement, a finalement la saveur d'un Early Access trop cher. Mais si le jeu se voit agrémenté de bonnes nouveautés (qui a dit Battle Royal ?), alors d'ici quelque temps il pourrait devenir un must have. On veut faire confiance à Rare pour ça.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Sea of ThievesSea of ThievesSea of ThievesSea of Thieves
07 Gamereactor France
7 / 10
+
L'immersion, l'animation des vagues, la lumière, la direction artistique, la navigation, la coopération, le sentiment d'être un vrai pirate...
-
Peu de variété de missions, répétitif, trop difficile en solo, le prix exorbitant, pas totalement abouti, l'effet « tout ça pour ça »...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Sea of ThievesScore

Sea of Thieves

TEST. Written by Brice Cannistraro

On a testé la dernière exclu Microsoft, mais du contenu s'est perdu en mer. Rare va devoir réparer le navire...



Chargez le contenu suivant