Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Rune 2

Rune 2

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

En nous quittant, l'équipe derrière Prey nous a laissé un petit cadeau avant de fermer boutique. Mais cette suite au Rune des années 2000 était-elle bien nécessaire ?

On a vraiment apprécié Rune par le passé. On a de bons souvenirs d'une bonne grosse LAN où on jouait toute la nuit, on se connectait sur nos vieux ordinateurs pour jouer à Quake III Arena et Rune pendant des jours. On se rappelle le son de l'arme qu'on ramasse dans les catacombes, en-dessous de l'arène des gladiateurs où les vikings de Rune se battaient pour l'honneur. On se rappelle aussi la musique jouée pendant la campagne à un joueur. On se rappelle encore des magnifiques visuels. C'était il y a 19 ans.

Depuis, le développeur Human head Studios a réussi à créer un fantastique FPS avec Prey et sa suite (avant qu'elle ne soit définitivement annulée et remaniée dans une toute autre direction par Arkane). Après 19 ans, il est encore temps pour Thor, Freya, Odin et Loki ainsi que pour toute la mythologie nordique de causer encore plus de dommages dans cette suite de Rune (qui, au départ devait s'appeler Rune: Ragnarok). Nous avons donc passé une semaine à jouer à cette catastrophe.

Rune 2

Rune est avant tout un projet né de la passion des créateurs de Human's Head : Michael Larson et Chris Rhinehart. Il a été créé sur Unreal Engine (1) et il était absolument magnifique : il avait un fantastique mode multijoueur, et il offrait suffisamment de mythologie et de mystique pour attirer des joueurs sur le long terme. Rune était un grand jeu et c'est douloureux d'écrire la review de cette suite car c'est sûrement le jeu le plus décevant de l'année (bon, il reste encore quelques semaines).

Le monde de Rune est en pagaille totale dès le début de l'aventure. Le Ragnarok a lieu et des brutes comme Thor et Odin doivent gérer le désordre que Loki a créé. Vous endossez le rôle d'un viking appelé Heimdal qui a deux heures pour collecter le plus de points d'expérience; d'armes et d'équipements avant d'être traîné dans une autre dimension où Loki attend. Heimdal doit alors choisir un compagnon parmi les trois dieux disponibles - Thor, Hel et Odin - ces trois personnages représentent le système de classe du jeu, qui fonctionne aussi mal que le reste et que les développeurs ont réussi à implanter dans le jeu. L'histoire est monotone, le récit est constamment saccadé, et il n'y a pas de fil conducteur : rien ne lie en effet les choses entre elles. Le Ragnarok semble creux et vide, surtout si on considère que Human Head Studios a eu 19 ans pour le perfectionner.

Rune 2Rune 2

Rune 2 vous envoie à la recherche de vieilles reliques qui ont le pouvoir d'aider Heimdal à poursuivre sa quête, pour à la fin empêcher la fin du monde. Mais vous perdrez vite l'envie de continuer à cause des bugs et des problèmes techniques, de même que le gameplay a ses défauts. Human Head Studios ont récemment fait faillite et plus tard dans l'après-midi, Bethesda a annoncé la création d'un nouveau studio à Chicago avec comme nom Roundhouse Studios, qui contient tous les membres de Human Head Studios. Cette histoire survient comme un choc pour l'éditeur de Rune 2 Ragnarok Game LLC, qui n'a eu vent de rien, mais qui continue quand-même de soutenir le projet. Et il est clair que tout le soutien est le bienvenu car le produit fini donne l'impression d'avoir été bâclé.

C'est évident que Human Head a aussi eu des problèmes dans ses plans, des plans qui ont dû être réécrits après la sortie du reboot du jeu de Sony, God of War sur PlayStation 4, un jeu qui a incroyablement bien fonctionné. En conséquence, un grand nombre d'aspects mythologiques dans Rune 2 semblent être tirés tout droit d'une boîte de céréales. Même le thème ne semble pas coller au plan. De plus, les contrôles sont laborieux et frustrants, la caméra n'est pas pratique, et la hit-box est horrible.

Rune 2

Et puis il y a les bugs, et il est flagrant de voir à quel point certaines parties de Rune 2 ne sont absolument pas terminées. Les ennemis apparaissent à quelques centimètres de votre personnage sans prévenir et disparaissent aussitôt. Les attaques spéciales n'apparaissent pas (même si les effets sonores spécifiques sont joués) , les textures disparaissent, et le jeu plante souvent. C'est aussi horriblement mal optimisé même si les graphismes ressemblent à un vieux jeu PC d'il y a cinq ans.

Rune 2 essaie d'être un God of War. Il essaie vraiment. Il a le même système de Hack 'n' slash, le même angle de caméra, le même concept, les mêmes personnages, la même inspiration mythologique, les mêmes armes, et en général le même design. La plupart du temps, vous explorez un monde semi-ouvert, tuez quelques monstres, traversez les divers endroits en bateau, et vous ôtez la vie de Boss frustrant dans le but d'atteindre votre but.

Bien sûr, il y a un mod PvE qui vous permet de rejoindre la dimension de Loki avec trois de vos amis dans le but de tuer ce dieu fourbe. Et bien sûr, comme son prédécesseur, le multijoueur existe toujours, mais n'a aucune importance. Rune 2 est une horrible suite d'un grand jeu et l'une des pires sorties de l'année.

Rune 2
03 Gamereactor France
3 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant