Français
Gamereactor
tests
Quantum League

Quantum League

Le temps est votre allié et votre ennemi dans cet étrange FPS.

Il est rare de voir des jeux qui secouent un peu le monde des FPS. La plupart du temps, les nouveaux jeux du genre se déroulent dans de nouveaux univers et racontent de nouvelles histoires. Leur objectif n'est pas de redéfinir les mécaniques de base du genre. Nimble Giant Entertainment, en revanche, a cette ambition avec la création de Quantum League, un shooter incluant une mécanique de paradoxe temporel. Le jeu est récemment sorti en accès anticipé, et j'ai eu l'occasion d'y passer un peu de temps.

Construit comme un FPS compétitif, Quantum League propose aux joueurs de s'affronter dans une arène où le temps est à la fois un allié et un ennemi. Plutôt simple non ? Le twist étant que les joueurs ont trois vies, trois vies représentées par des boucles temporelles différentes, ce qui signifie qu'il est possible d'empêcher la mort de vos premières vies en éliminant votre tueur avant. C'est certes un peu compliqué, mais nous parlons après tout de boucle temporelle.

Pour résumer, le jeu vous permet de corriger vos erreurs, ou bien de capitaliser sur les opportunités passées. Quantum League se déroule dans le présent, ce qui veut dire que vous aurez toujours un adversaire dont le but sera de vous éliminer (vous ou vos anciens vous), mais les rounds précédents se passent en même temps. Vous devez donc être un protecteur et un assassin, tentant de sauver vos versions passées ou bien d'exécuter les anciennes versions de vos ennemis pour pouvoir approcher l'objectif tranquillement et vaincre.

Quantum League se joue comme un FPS, ce qui laisse peu de place au doute quant à ses mécaniques de bases. La boucle temporelle se déclenche à la fin de chaque round, il est donc impossible de la contrôler ou de l'éviter. Il ne vous reste plus qu'à correctement viser pour gagner. Les contrôles sont vifs, réactifs et autant point qu'il le faudrait pour un bon jeu du genre. Vous pouvez évidemment, viser, courir, lancer une attaque de mêlée, etc. Lorsque vous êtes tués/désynchronisé, vous pouvez continuer de participer en bougeant, détruisant des explosifs ou même attraper des packs de soin pour retourner dans la partie. Autrement dit, le round n'est pas terminé pour vous tant que la boucle ne s'est pas réinitialisée.

Quantum LeagueQuantum League

Vous avez aussi le choix de votre équipement. Au début de chaque round, le jeu vous propose six armes allant du fusil de précision au fusil à pompe en passant par la mitraillette. Les options sont plutôt maigres à l'heure actuelle mais sachant qu'il est possible de changer d'armes en cours de round, la variété sera au rendez-vous.

Dans le même sens, en plus des armes, vous devez choisir un Athlète. Il y en a actuellement six, chacun avec ses propres capacités. Justin peut par exemple infliger des dégâts aux ennemis des boucles futures en utilisant ses itérations du passé. Jackie en revanche, se déplace plus vite lorsqu'éliminée, ce qui l'aide à potentiellement revenir dans la partie. Sans être aussi puissante que un Hero shooter comme Overwatch, ces compétences suffisent à potentiellement renverser la vapeur pendant une manche si elles sont utilisées intelligemment.

Concernant les modes, ils sont pour l'instant au nombre de deux : normal et classé, la différence étant le rang. Il est également possible de jouer en 2v2 avec un ami, et si le jeu fonctionne en solo, il brille encore plus en équipe. Travailler en équipe pour battre vos ennemis mais aussi leurs versions passées tout en protégeant vos anciennes versions est grisant et frénétique. Le chaos vous fera forcément rejouer plus tard, peu importe votre niveau de jeu.

Quantum LeagueQuantum League

Quantum League a cependant quelques défauts. Il manque d'arènes, d'Athlètes et d'armes, sans oublier qu'à part le ladder du mode classé, il n'y a pas de vrai système de progression. Vous pouvez gagner des Quarks, une monnaie qui vous laisser acheter des skins pour vos armes et. personnages mais ces changements cosmétiques sont mineurs et des formes alternatives de progression seraient un excellent moyen de garder les joueurs sur le jeu.

Ceci dit, Quantum League est un très bon jeu. Le mélange de FPS et stratégie introduit grâce à la fantastique mécanique de boucle temporelle en font un shooter compétitif à la proposition unique. Que vous soyez un tireur d'élite ou bien un stratège, Quantum League a quelque chose pour vous.

Quantum League
Quantum LeagueQuantum League
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Les mécaniques de FPS aux petits oignons, la mécanique de boucle temporelle, facile à comprendre malgré les paradoxes
-
Peu voire pas de système de progression, on aimerait plus d'armes, de personnages et d'arènes
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.