Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Dr Kawashima's Brain Training for Nintendo Switch

Programme d'entraînement du Dr Kawashima sur Switch

L'excellente série de jeux de la Nintendo DS est de retour : prêt à réveiller vos neurones ramollis par les fêtes de fin d'année ?

« Les jeux vidéo rendent les gens plus intelligents, meilleurs et plus rapides. »

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

En 2012, la neuroscientifique Daphné Bavelier avait décrypté les résultats de plusieurs projets de recherches qui montrent que les jeux vidéo, contrairement à l'idée reçue, développent certaines régions du cerveau. Pas seulement chez les joueurs réguliers, c'est le cas aussi pour les débutants qui commence à jouer de manière régulière. Les résultats témoignent des améliorations en termes de réflexes, une vue plus affûtée et un temps de réponse accru. Le temps où on nous suggérait que les jeux vidéo ralentissaient le développement du cerveau est révolu.

Même avant que Bavelier et son équipe transmettent ces résultats, en 2005 Nintendo a lancé son tout premier jeu de la série « Entraînement cérébral du Docteur Kawashima : quel âge à votre cerveau ? » sur Nintendo DS. Il comprend des exercices conçus par le neuroscientifique Ryuta Kawashima pour développer le cortex préfrontal. Grâce à cette série de test travaillant le calcul mental et la mnémotechnie (la mémoire), ce jeu est devenu incontournable. Parce qu'avec l'écran tactile de la Nintendo DS, il proposait des exercices conçus pour presque tous types d'utilisateurs. Découvrir l'âge du cerveau des gens et se tester soi-même chaque jour étaient devenu l'objectif de beaucoup, chez les jeunes mais également chez les personnes plus âgées. Sachant qu'à l'époque, nos ainés n'étaient pas réputés pour passer autant de temps à jouer aux jeux vidéo. Ce mélange de jeunesse et d'expérience s'est révélé être la base d'un véritable succès. Cela engendra la même année une suite, « Plus d'entraînements cérébraux par le Dr. Kawashima », et une adaptation pour Wii U en 2014.

Dr Kawashima's Brain Training for Nintendo Switch

En ayant à l'esprit la devise de Giovenale mens sana in corpore sana (un esprit sain dans un corps sain), en 2015 Nintendo a décidé que le temps était venu d'ajouter le neuroscientifique et ses exercices à leur dernière console. Entrainement Cérébral par le Dr. Kawashima arrive donc sur Switch. Malgré le fait que la formule de base reste sensiblement la même, des innovations importantes distinguent cette version de celle sortie il y a près de 15 ans. A commencé par l'innovante technologie infrarouge inclus dans les manettes Joy-Cons. Mais commençons par le début : qu'y a-t-il dans la boîte ? En plus du logiciel, la copie physique du jeu est accompagnée d'un stylet élégant qui vous permettra de résoudre avec précision les calculs et devinettes de notre bon vieux docteur.

Et c'est là que nous devons faire notre première critique. Bien que l'accessoire fonctionne très bien 80% du temps, nous rencontrons régulièrement des erreurs involontaires. En particulier dans le mini-jeu de calcul, parce que, malgré qu'ils soient bien écrits, l'écran tactile ne reconnaît pas certains nombres. Cela entraîne non seulement une erreur pour avoir écrit le nombre exact, mais on perd également de précieuses secondes à réécrire la réponse pour que le jeu daigne la reconnaître. Et visiblement ce n'est ni de notre faute, ni de la faute de notre écriture, car cela arrive également à celui avec qui on joue (dont on va parler bientôt) pendant ses tests individuels.

Avant de commencer les calculs mentaux et travailler votre mémoire, Entraînement cérébral du Dr. Kawashima pour Nintendo Switch vous invites à faire un test de l'âge de votre cerveau pour comprendre quel est l'état de votre cortex préfrontal. Trois différents puzzles sont prévus pour analysés vos temps de réponse, vos erreurs commises et vos capacités mnémotechniques. A la suite de quoi un jugement est prononcé. Et dans mon cas, merci les fêtes de Noël qui se sont déroulé dans le calme le plus total, les résultats ont été assez décevant (spoiler : il a cru que j'avais 71 ans !).

Dr Kawashima's Brain Training for Nintendo Switch

Une fois que le test a été réalisé, de la même manière que pour les précédents jeux, nous avons accès à une série de mini-jeux, tous dans le but de nous faire progresser. Cela va des puzzles de maths, à la vitesse de lecture, en passant par jouer de la musique. En tout, sont compris 13 jeux qui se débloquent au fur et à mesure du jeu. Contrairement à celui sur Nintendo DS, Dr. Kawashima ne vous permet pas de débloquer tous les mini-jeux d'un coup, mais il va plutôt insister sur votre régularité. Elle sera récompensé sur le long terme et avec une routine de cinq minutes par jour les améliorations sont visibles assez rapidement. Certains classiques du jeu original sont de retour, mais revisité pour une audience plus moderne comme le Calcul digital, où on utilise la fonction infrarouge des manettes pour pouvoir répondre.

L'autre jolie nouveauté c'est le mode multi-joueurs. Il permet à deux joueurs, chacun équipé d'une manette Joy-Con, de s'affronter sur d'autres tests de compétences. En plus du Calcul Digital cité précédemment, il y a aussi des exercices où sont utilisés simultanément les mouvements du joueur et les boutons de la manette. Il n'y en a qu'un nombre limité mais c'est toujours amusant de se tester en compagnie d'un ami, surtout quand chacun essaye de battre ses records personnels.

Dr Kawashima's Brain Training for Nintendo Switch

Dans sa globalité, l'expérience offerte par Le Programme d'Entraînement Cérébral du Dr. Kawashima sur Nintendo Switch confirme son potentiel, avec l'ajout de mini-jeux comme le Sudoku. Pourtant, il subsiste quelques problèmes. Et on ne parle pas ici de contenu, mais bien de jouabilité. En plus des problèmes de détection de l'écriture, un autre défaut de l'Entraînement Cérébral c'est le fait que le jeu ne peut pas être joué complètement par ceux possédant la Nintendo Switch Lite. En fait, le jeu n'a pas été optimiser pour cette version de la console, car les Joy-Cons sont intégrés directement dans l'unité centrale. C'est vrai qu'il est techniquement possible de jouer en connectant deux Joy-Cons externes, mais c'est un inconvénient non négligeable. Et il y a le fait que la nouvelle fonctionnalité par infrarouge n'est pas présente sur cette version du matériel.

Cela ne vous arrête pas si vous voulez vraiment jouer, mais c'est regrettable que les joueurs possédant une Switch Lite ne puissent pas bénéficier du jeu à son plein potentiel. En dehors de ces problèmes, l'Entraînement Cérébral est un jeu éducatif stimulant et captivant qui pousse le joueur à travailler de manière assidue pour progresser. On pouvait s'attendre à mieux pour son arrivée sur la Switch, peut-être un peu plus de nouveaux jeux. Mais malgré son manque de renouvellement, il reste un bon exercice pour nous creuser les méninges et un bon moyen de garder notre cerveau très actif. Il serait également intéressant de voir quel sera la valeur ajouté du World Brain Training Championship (le mode n'est pas présent au moment de la rédaction de l'article), qui devrait être une bonne raison de retourner jouer au jeu tous les jours et confronter aux joueurs du monde entier.

Dr Kawashima's Brain Training for Nintendo Switch
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant