Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Pro Evolution Soccer 2019

Pro Evolution Soccer 2019

Un gameplay qui atteint des sommets !

  • La RédactionLa Rédaction

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Disons le tout de suite : le gameplay de PES 2019 est quasi-irréprochable. Le jeu de passes atteint des sommets en termes de réalisme, tout comme les mouvements des joueurs, encore plus crédibles que l'an dernier. De nouvelles animations ont d'ailleurs été introduites, les « Magic Moments » accordant aux différents acteurs une authenticité certaine, avec une manière de tâter le cuir aussi fidèle que réaliste.

Jamais le football sur consoles n'aura paru si naturel. La fluidité dans la circulation du ballon est prégnante. Les duels au milieu de terrain paraîtront moins scriptés, avec une issue moins définie qu'auparavant. Vous avez le contrôle du jeu avec le ballon, mais devez le manier avec précision pour ne pas vous le faire récupérer. Les erreurs techniques ne sont pas rare, tout comme les mauvaises appréciations de l'IA. Mais ce n'est pas pour autant un défaut puisque sur les pelouses réelles les imprécisions et autres boulettes ne sont pas si rares...

Les arbitres sont parfois un peu incohérent, il faut dire que Konami a rajouté le coté irrationnel et discutable de certaines décisions comme dans n'importe quel match réel. Mais cela n'influe pas pour autant les rencontres, au-delà de la frustration générée. Côte gameplay donc, dire qu'on est ravis serait un euphémisme ; PES 2019 semble atteindre le but fixé par ses développeurs depuis trois saisons, une sorte de consécration pour Konami.

Pro Evolution Soccer 2019

Malheureusement en dehors des rencontres, ce n'est toujours pas ça. Les menus sont ternes, comme toujours, ce qui pénalise grandement l'immersion. Si on s'est accommodés au manque d'entrain des supporters, rarement dans le rythme, ou qu'on a toléré les commentaires de Grégoire Margotton et Darren Tulett, tant désuets que souvent sans pertinence, c'est parce qu'on pouvait se contenter du terrain. Mais lorsque l'on navigue on est presque en colère tant l'interface et en décalage avec le niveau de gameplay proposé. On aurait aimé que la forme soit du niveau du fond.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Alors oui le gameplay reste l'aspect prioritaire toute simulation sportive qui se respecte. D'autant que ce PES est visuellement de toute beauté, ce qui n'enlève rien au réalisme procuré et au plaisir de jeu. Mais on était en droit d'espérer mieux notamment en termes de contenu. Konami annonce certes de nouvelles ligues, mais la perte des Coupes européennes est lourde à porter. Les modes myClub et la Ligue des Masters ont aussi été remaniés, avec l'arrivée notamment des joueurs de la semaine façon FUT pour le premier. Mais par rapport à la concurrence, c'est très limité, et l'arrivée de FIFA 19 le 28 septembre prochain confirmera encore le gap qui sépare les deux licences. Aussi bien en ce qui concerne les modes que les exclusivités et autres droits d'exploitations...

Pro Evolution Soccer 2019

Sur le terrain donc, Pro Evolution Soccer se défend très largement, voire est supérieur à son rival historique. Le gameplay respire le foot, c'est un plaisir de s'y lancer et on sait une courbe de progression important dès les premières passes effectuées. C'est d'ailleurs parce qu'on explose le jeu depuis plusieurs jours maintenant qu'on a pris autant de temps à vous offrir ce test. Car affronter des amis en local ou se lancer en ligne, seul ou en coop, rappelle les plus grandes heures de la franchise nippone. Ce sont donc les à-côtés qui pénalise le jeu de foot de Konami, mais ça on va devoir s'y résoudre, ça ne changera jamais. On espère qu'il en sera de même de la qualité qui frise la perfection cette saison.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Pro Evolution Soccer 2019Pro Evolution Soccer 2019Pro Evolution Soccer 2019
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Le gameplay dans son ensemble, la circulation du ballon, le jeu défensif et offensif, la qualité visuelle, bref le kif !
-
Le contenu, l'interface, les menus, l'ambiance sonore...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Related texts

Chargez le contenu suivant