Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
PlayerUnknown's Battlegrounds

PlayerUnknown's Battlegrounds 1.0, le test

Voici notre verdict de la version optimisée du shooter sensation de ces derniers mois.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Si nous ne l'avons désigné comme étant notre jeu de l'année, PlayerUnknown's Battlegrounds est assurément LE jeu de 2017. Bien qu'il ait passé la plus grande partie de son temps dans un état inachevé en accès anticipé, il a encore écoulé un pu... de nombre d'exemplaires, tout d'abord sur PC et plus récemment sur Xbox One. Nous avions sauté à bord du navire PUBG dès ses débuts et nous étions résolus à y retourner maintenant qu'il a été peaufiné.

On le dit comme ça, parce qu'on a le sentiment que comme de nombreux jeux en ligne de nos jours, en particulier les plus populaires, le support sera constant, même si ce n'est pas en accès anticipé. Cette nouvelle version contient une version bien finie de la map de l'île Erangel, ainsi que de Miramar, la carte désertique teasée depuis des semaines. Au moins une nouvelle map sera proposée au cours de ces prochains mois.

PUBG offre une expérience vraiment basique : vous sautez d'un avion avant de vous diriger vers votre cible. C'est vous contre le reste du monde. C'est tuer ou être tué. Un peu comme dans DayZ pour ceux qui connaissent. Mais le succès de PUBG est déjà plus important encore...

PlayerUnknown's Battlegrounds

Là où DayZ et ses disciples ont exploré la profondeur et le détail, PUBG est plutôt allé vers quelque chose d'accessible et d'explosif. La dynamique de chaque jeu change constamment au fur et à mesure l'on se rapproche de l'action, elle canalise les joueurs autour d'une cible commune et d'un conflit inévitable, l'action se déplaçant autour de la map à chaque nouvelle tentative. Vous ne fuyez pas ici, à la place, vous vous dirigez vers le bâtiment le plus proche et vous choppez les armes que vous trouvez. Il y a assez de choix et les armes sont distancées les unes des autres et assez loin pour s'assurer que les tentatives répétées ne soient pas trop ressemblantes. Il existe des modes d'armes pour améliorer encore plus l'équipement que vous trouvez dans les bâtiments, ce qui signifie que vous ne saisissez pas la même corpulence à chaque fois et que vous devez plutôt vous adapter à ce que vous trouvez.

Trouver un fusil de chasse et un pistolet par exemple et vous jouerez un jeu qui sera différent de celui où vous auriez trouvé un fusil et un scope (lunette de tir à longue distance). Si tout ce que vous trouvez est une poêle à frire, et bien, vous êtes probablement foutu dans ce cas. Les map sont encore plus variées, ce qui est énorme. On apprenait tout juste à connaître Erangel quand Miramar est arrivée et les deux map débordent de détails. Ce n'est pas un détail particulièrement intéressant et de nombreux atouts sont surexploités, mais ce sont de grands niveaux que vous pouvez rencontrer encore et encore et toujours localiser de nouvelles choses. Ceci est encore amplifié par le parachute initial au début de la mission, quand tout le monde se jette d'un avion à mesure qu'il traverse la map (encore une fois, chaque match suit un nouvel angle d'approche).

PlayerUnknown's BattlegroundsPlayerUnknown's Battlegrounds

La plupart des problèmes audio qui ont tourmenté le jeu au cours des premiers mois ont presque tous été corrigés, certaines bizarreries demeurent. Le pop-up longue distance est par exemple toujours un problème et les serveurs peuvent de temps en temps laguer (être à la traîne). Sans parler du temps de chargement au lancement de la partie.

PlayerUnknown's Battlegrounds

Les animations des personnages sont assez correctes pour la plupart, mais certaines pourraient encore être mieux exécutées. Cette rigidité dans le mouvement lorsque l'on se déplace qui n'a pas encore été complètement éliminée. Au cours d'une partie, nous avons par exemple effectué un saut en courant pour tenter d'atterrir sur une passerelle en métal, mais au lieu de recouvrir la balustrade, nous avons simplement rebondi dessus et nous sommes tombés sur le sol. Encore une fois, nous avons fait un bon bout de chemin depuis mars, mais ce n'est pas encore parfait et nous pensons qu'il pourrait y avoir une relation plus tactile entre le joueur et l'environnement qui l'entoure.

Nous avons testé presque tout le reste et on s'est senti bien, malgré tout. Les temps d'attente entre les parties ne sont pas trop agressifs (l'avantage d'avoir 30 millions de joueurs) et il ne faut pas longtemps pour revenir en arrière, surtout si vous parachutez près d'un autre joueur. La descente est maintenant sympa et douce et l'opening de chaque mission implique toujours un atterrissage en toute sécurité et ensuite, rapidement, la sécurisation d'une arme. Si vous avez sauté dans l'avion en même temps qu'un autre joueur et qu'ils ont atterri à proximité, il y aura une bataille et l'un d'entre vous risque de mourir.

Cependant, si vous pouvez gagner l'inévitable premier duel, trouver une arme correcte et une armure pour votre corps et peut-être prendre quelques roues, alors vous êtes en place et vous pouvez vous lancer dans une course pour contester véritablement le jeu. Les joueurs affluent dans la même direction, évitant les bombardements au-dessus de leurs têtes et une ligne qui rétrécit sur la map et qui portent atteinte à ceux qui se trouvent du mauvais côté. Après un premier flop d'activité, les choses peuvent se calmer, mais l'aire de jeu qui diminue fait en sorte que ça soit juste une question de temps avant que les gens ne se cognent les uns contre les autres autour de l'objectif. La configuration d'une seule vie assure que les enjeux ne peuvent pas être bien plus élevés et c'est ce mariage d'intensité et de simplicité conceptuelle qui rend le jeu compulsif, attirant et fascinant.

PlayerUnknown's Battlegrounds

Il y a différents modes relatifs à la taille de l'escouade et à la perspective (nous avons aimé le mode à la première personne, bien que nous ayons tendance à passer à la troisième personne la plupart du temps) et à jouer en co-op avec un ou deux amis (ce qui est plutôt recommandé est de jouer au hasard) change certainement la dynamique d'une partie, mais finalement, PUBG est extrêmement facile en termes de structure : « Tuez-les tous et atteignez l'objectif ! ».

Dans l'ensemble, il semble que la progression soit trop lente et il existe un système de loot boxes pour les équipements esthétiques, bien que nous l'ignorions en grande partie. Si vous voulez vous habiller, il y a des vêtements parsemés un peu partout sur chacune des maps et vous pouvez vous customiser (vous et vos armes) dans le jeu, mais ce ne sont pas des déblocages persistants et vous êtes de retour à la case départ pour vous mordre la balle proverbiale. S'il y a un vêtement spécifique que vous voulez porter à chaque fois, vous pouvez soit vous faire arnaquer sur le marché Steam ou continuer à ouvrir des loot jusqu'à ce que vous tombiez sur de l'or. Autrement, cette partie du jeu ressemblait à une fête du travail qui n'attendait que de se produire et étant donné le prix croissant des caisses de loot au cours d'une semaine et la qualité variable des cosmétiques trouvés, nous n'avons pas passé trop de temps à nous inquiéter pour cette partie du jeu.

PlayerUnknown's Battlegrounds

Ce qui nous préoccupait, c'était de rester en vie et PUBG, malgré une ou deux défaillances techniques, parvient à capturer avec brio la tension de la survie multijoueur. C'est punchy et instantané grâce aux généreux largages d'armes et à la mécanique accessible et les objectifs en mouvement et les bombardements aériens font de l'action. Pourtant, presque 1 an après le lancement, il y a des bugs et des problèmes de serveur et c'est quelque chose que vous devrez tolérer pour obtenir de bonnes choses. Il est certainement dans un état bien mieux fini que quand il est sorti en accès anticipé, mais il se sent toujours comme le jeu qui pourrait être mieux fini et avoir une plus grande stabilité dans tous les domaines. L'ajout de la nouvelle map pimente les choses et il est clair qu'il y a beaucoup plus à venir de PUBG Corp. et de Brendan Greene. Leur jeu est ostensiblement terminé, mais il semble aussi que nous ne sommes qu'au début de ce voyage particulier et nous sommes vraiment intéressés de voir ce que nous réserve la suite de l'aventure PlayerUnknown's Battlegrounds...

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
PlayerUnknown's BattlegroundsPlayerUnknown's Battlegrounds
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Excellent concept, des maps immenses et variées, complètement addictif, de l'action effrénée, plein de choses à faire...
-
Des bugs, des serveurs souvent dépassés, des temps de chargement parfois très longs, les maps gagneraient à être enrichies encore...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Related texts

PUBG MobileScore

PUBG Mobile

TEST. Written by La Rédaction

Playerunknown's Battlegrounds pointe le bout de son fusil dans vos smartphones.

Chargez le contenu suivant