LIVE

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
logo hd live | Overcooked 2: Suns Out, Buns Out
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
tests
Phantom: Covert Ops

Phantom: Covert Ops

Le dernier titre d'Oculus donne envie de se mettre au kayak, même en eaux troubles.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Depuis quelque temps, Oculus a accéléré sa production de jeux vidéo. Après les excellents Asgard's Wrath et Stormland, le studio réenvoie les joueurs en pleine guerre froide via Phantom : Covert Ops. Ils devront traverser des zones navales russes grâce à un kayak, moyen de transport se déportant très bien en réalité virtuelle.

Comme dans la réalité, le kayak se conduit avec les deux mains, sauf pour les virages serrés où il est nécessaire d'appuyer sur un bouton. On aurait préféré bouger le haut du torse pour rendre la discipline encore plus réaliste, mais soit, on s'y fait très vite.

Le joueur incarne l'agent 02, qui doit traquer un général renégat qui travaille en secret sur des armes de destruction massive. Les développeurs de nDreams ont pris leur travail au sérieux en voulant proposer un vrai gameplay d'infiltration : l'antagoniste est doublé par David Hayter, connu pour son travail sur Solid Snake dans Metal Gear Solid. Selon vos talents, le jeu peut se finir sans tirer une seule balle - mais vous êtes, ON NE SAIT JAMAIS, quand même équipé d'un silencieux, au cas où.

Phantom: Covert Ops
Phantom: Covert OpsPhantom: Covert OpsPhantom: Covert Ops

Mais alors, comment peut-on s'infiltrer via un kayak ? Les lunettes de l'agent peuvent marquer les endroits important et ensuite, le pistolet permet de détourner les gardes. Par exemple, les générateurs électriques peuvent être détruits ou l'alarme levée grâce à un tonneau qui explose. Le choix est laisse au joueur sur les manières de s'infiltrer, bruyamment ou non : le fusil d'assault ou la mitraillette sont attachés au corps de manière à rendre leur utilisation très immersive et très réelle.

Outre la pagaie, les développeurs ont intégré des idées intéressantes pour varier les activités. Par exemple, le joueur est souvent invité à tenir des poignées pour se lever vers un disjoncteur, désactivant les caméras de surveillance. Par ailleurs, certains cadenas et chaînes s'ouvrent à la main. Par conséquent, l'immersion proposée par Phantom : Covert Ops est au poil, de même que pour les sensations de nausées qui ne sont pas venues entacher l'expérience de jeu. Néanmoins, certains estomacs plus sensibles pourraient avoir du mal avec certaines fonctionnalités du titre, qui peuvent être toutefois désactivées dans les options.

Phantom: Covert Ops

La campagne offre entre trois et quatre heures de jeu, au moins. Si l'on pouvait s'attendre à un contenu plus conséquent (comme un mode additionnel ou d'autre degrés de difficulté), le titre permet de cherche des collectibles sous la forme de messages audios. Par ailleurs, le jeu se prête bien à des challenges inventés par soi-même, comme parcourir l'ensemble de la campagne sans mourir ou sans tuer quelqu'un.

Malgré son synopsis absurde, Phantom : Covert Ops offre une expérience convaincante. Malgré une histoire granguignolesque, certains dialogues entre soldats sont divertissants.

Globalement, le jeu réussit sa mission d'immersion en eaux dangereuse, donnant le sentiment d'être mouillé en permanence, et qu'il va falloir y plonger la tête la première.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Très grande immersion, DA au poil.
-
Campagne courte avec une histoire qui se prend trop au sérieux.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant