Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Necromunda: Hired Gun

Notre test du (très) décevant Necromunda: Hired Gun

Certaines choses sont mieux enterrées...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Les très bons jeux retro ont toujours un effet néfaste sur la mémoire. Ils nous convainquent de promesses glorieuses mais fausses que tout était mieux avant grâce à la nostalgie. Il suffit de voir les jeux clairement influencés par le rétro que sont Huntdown, The Messenger, Doom (2016) ou Hotline Miami. Ces jeux me donnent l'impression de retourner en enfance, quand tout était plus simple. Pas de problèmes, que la joie de jouer.

Mais pourtant, ce n'est pas vrai. La plupart des jeux sortis pendant les années 90 sont extrêmement datés aujourd'hui et les titres mentionnés plus haut sont certes excellents, mais représentent bien mal ce que le rétro-gaming était.

Les jeux influencés par le rétro, qui sont cependant mauvais donnent l'impression de passer complètement à côté du concept. Il ne suffit pas de répéter le passé, mais proposer une approche nouvelle à des anciens concepts. Serious Sam en est un très bon exemple, et Necromunda : Hired Gun aussi.

Après une bonne grosse intro Steam-punk, le jeu me met dans les chaussures d'un mercenaire évoluant dans un mélange de jeu de tir à l'ancienne (Quake, Unreal, Doom) et "looter shooter". De l'action nerveuse, des cartes-arènes, beaucoup d'ennemis, des exécutions de mêlée et du loot. Mais pourtant, quelque chose ne va pas, mais j'ai du mal à mettre le doigt dessus.

Dans le hub du jeu, vous pouvez parler à des personnages, prendre des missions, améliorer et acheter des armes et des pouvoirs. De manière un peu étrange, ce n'est pas dans le cœur du jeu (les combats) - que je commence à comprendre où est le défaut, mais bien dans ce hub.

Je prends part à quelques des conversations - parce que le scénario n'a rien d'intéressant. J'essaye ensuite de choisir une mission mais le bouton ne répond pas, avan de voir un chien m'abordant avec des options d'améliorations pour son armure, une pour sa jambe et une pour son corps. Le système est très mal fait et j'aurai aimé que les développeurs le rendent pus accessible.

Necromunda: Hired Gun

Mais passons, de mauvais menus ne font pas forcément un mauvais jeu. J'arrive finalement à choisir une mission et suis ensuite transporté dans une zone linéaire où il me suffit d'avancer en éliminant des ennemis. Si vous avez joué aux FPS d'il y a 20 ans, vous savez, pour le meilleur et pour le pire, ce qui vous attend. Graphiquement, les environnements sont globalement beaux, mélangeant Steampunk et Warhammer 40K. En revanche, les zones les plus ouvertes sont aussi les plus désertes, et la palette de couleurs est limitée. La fluidité est aussi critiquable, tombant parfois à 40 images par secondes.

Les combats sont une copie conforme de Doom (2016). J'ai un grappin pour me déplacer, une roue d'où sélectionner mes sept armes et je bouge très vite tandis que mon doigt ne lâche jamais les gâchettes (j'y reviendrais). Si ça sonne bien sur le papier, mais il y a beaucoup d'aspects problématiques et datés.

Les ennemis courent sans but et restent toujours en groupe, ne réagissent pas lorsque l'on tire dessus et les armes - malgré de bonnes sensations par rapport au poids des armes - donnent l'impression de tirer de la gomme. Même la visée semble mal calibrée : en visant avec un viseur laser et une crosshair, ils ne sont pas alignés...?

Necromunda n'est clairement pas au même standard établi par Doom (2016) il y a cinq ans. Si il est possible de juger un jeu rétro d'après les moyens de son époque, Necromunda : Hired Gun fait exactement l'inverse de ce qu'un jeu rétro devrait faire : il nous montre combien les anciens jeux étaient mauvais, en étant déguisé comme nouveau. Nous ne vous le recommandons pas.

HQ
Necromunda: Hired GunNecromunda: Hired GunNecromunda: Hired Gun
04 Gamereactor France
4 / 10
+
Le gunplay, beaucoup d'options d'améliorations
-
Le système d'améliorations est mal fait, l'IA ne répond pas, très buggy
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant