Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

LIVE
HQ
logo hd live | Echo Generation
See in hd icon
Français
Gamereactor
tests
Where the Heart Leads

Notre test de Where the Heart Leads

Armature Studio nous sert un agréable conte soigneusement intégré à des niveaux joliment conçus...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ

Les jeux vidéo se distinguent d'autres formes de divertissement numérique par leur côté interactif. Pouvoir incarner un personnage capable de réaliser des exploits hors du commun est ce qui rend l'expérience de gamer si unique. Cependant, il existe quelques genres particuliers qui parviennent à s'extirper de cette tradition. Il s'agit de jeux plus focalisés sur la narration et l'immersion dans une histoire complexe, remplaçant ainsi les mécaniques de jeux ingénieuses par un récit évolué. Where the Heart Leads d'Armature Studio en est l'exemple parfait. Nous avons pu y jouer pendant quelques jours pour vous donner notre ressenti.

HQ

L'histoire suit Whit et se déroule à certaines périodes-clés de sa vie, après une première phase introductive. Le jeu commence au moment où une terrible tempête s'abat sur la ferme familiale, créant une fosse dans laquelle le chien tombe. Whit est alors confronté à un dilemme, risquer sa vie pour sauver son fidèle ami ou le condamner à une mort prématurée. Whit décide de sauver le chien mais finit par tomber dans la fosse. Alors qu'il essaie de s'en extirper, des souvenirs du passé lui reviennent.

Il s'agit donc bien d'un récit d'aventures et en tant que tel, la trame narrative du jeu est racontée à travers du texte et des conversations. Whit devra compléter un certain nombre d'objectifs mineurs et explorer des niveaux, assez petits mais très variés, pour accéder à la prochaine étape du récit.

Where the Heart Leads

Malgré tout, il ne s'agit pas d'un jeu de plateforme. Le jeu perd peu de temps entre chaque étape du récit. Le joueur devra parfois se balader de l'autre côté de la ferme ou du village avoisinant et pourra même compléter certains objectifs qui peuvent consister à donner son avis pour aider à la réalisation de quelque chose. Tout ça pour dire que si vous n'êtes pas un grand lecteur et que vous préférez les jeux plus rythmés, Where the Heart Leads n'est sans doute pas très adapté pour vous.

On ne cherche pas à dire que le jeu est médiocre de quelque façon que ce soit. Where the Heart Leads est avant tout un conte fascinant chargé d'émotions et d'intrigues. Ce qui rend le jeu captivant, ce sont les relations entre les personnages et la manière qu'ils ont d'exprimer et de surmonter certains défis et difficultés auxquels ils doivent faire face.

Le joueur est dans la peau de Whit et il sera confronté à ces bouleversements dans la vie des personnages autour de lui. Il lui faudra choisir comment Whit y réagit. C'est ce qui rend le jeu fascinant et donne envie au joueur d'accéder au prochain chapitre pour lui permettre de suivre l'évolution de Whit et des êtres qui lui sont chers dans la vie.

Where the Heart LeadsWhere the Heart Leads

On remarque également que les niveaux ont été magnifiquement conçus et s'intègrent idéalement au superbe récit. Chaque endroit est époustouflant et donne beaucoup de charme au jeu. Des champs verdoyants de la ferme dans le segment estival, à l'orange des feuilles qui tombent des arbres pendant le chapitre automnal, la manière dont les niveaux ont été conçus pousse le joueur à explorer ce monde simplement pour apprécier sa beauté. Cependant, l'angle de la caméra qui suit Whit rend parfois cette exploration un peu compliquée malgré le fait qu'il permette de souligner la splendeur du jeu.

Il s'agit sans doute de notre unique réserve avec ce jeu qui semble souvent ne pas avoir été conçu pour y jouer. Les mécaniques de jeu ne sont pas assez stimulantes et l'angle imprécis de la caméra empêche parfois le joueur de s'attacher directement à Whit. Jusqu'à un certain point, on pourrait dire que l'expérience du jeu souffre d'un genre de crise identitaire car le joueur ne peut pas suffisamment s'identifier à Whit.

Where the Heart Leads

Nous avons beaucoup apprécié Where the Heart Leads qui s'est révélé être un jeu très captivant qui conviendrait parfaitement à la Nintendo Switch. En effet, c'est le genre de jeu qu'on aime reprendre de temps en temps, pour des sessions d'une demi-heure à une heure dans les transports en commun et qui ne nécessite pas une incroyable concentration pour l'apprécier. Il se trouve, cependant, qu'il s'agit d'une exclusivité PS4. Pour le joueur, ça veut dire qu'il faut rester assis devant un écran et une manette à la main pour pouvoir jouer à Where the Heart Leads, et personnellement, dans ce cadre, on lui préfère souvent des jeux plus stimulants

En conclusion, ce qu'il faut comprendre à propos de Where the Heart Leads c'est qu'il faut s'attendre à un jeu très relaxant qui demande assez peu de la part du joueur. Si on recherche une expérience différente, le jeu n'est sans doute pas adapté. Le récit est captivant et les niveaux sont magnifiquement conçus. On espère voir arriver le jeu sur Nintendo Switch, ou même sur Xbox pour pouvoir apprécier le jeu avec plus de liberté grâce à la portabilité offerte par le Cloud.

Where the Heart LeadsWhere the Heart Leads
07 Gamereactor France
7 / 10
+
La narration, le level design, vraiment plaisant...
-
Pas assez engageant, la caméra imprécise...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant