Français
Gamereactor
tests
Ratchet & Clank: Rift Apart

Notre test de Ratchet & Clank: Rift Apart

Le duo est de retour pour l'aventure la plus immersive de la saga.

J'adore les jeux Ratchet & Clank. Je les ai toujours adorés, et si Insomniac continue sur cette lancée, il n'y a aucune raison que ça change. C'est en partie pour ça que Ratchet & Clank : Rift Apart était facilement l'un des jeux que j'attendais le plus de l'année. Après avoir exploré le jeu en long, en large et en travers, je peux affirmer que Insomniac Games tiens le pari et nous fournit une expérience excitante, vous aurez du mal à lâcher votre manette.

L'histoire du jeu se déroule dans une espèce d'univers parallèle à celui du reboot de 2016. Il ne s'agit pas d'une suite, mais elle succède par contre aux évènements de la timeline originelle. Elle débute Alor que Ratchet & Clank se font décorer pour leurs exploits au cours d'une gigantesque parade. Le Dr. Nefarious, méchant iconique mais aussi antagoniste principal du reboot de 2016, en profite pour voler le Dimensionateur, réparé par Clank pour que Ratchet puisse explorer les dimensions à la recherche d'autres Lombaxs. La destruction de l'appareil entraine l'écroulement du continuum dimensionnel et nos deux protagonistes se retrouvent séparés dans un monde parallèle, habité par un nouveau personnage : la Lombax Rivet. L'équipée aura pour tâche d'arrêter le Dr. Nefarious et ses homonymes des autres dimensions de détruire les univers.

Comme on pourrait s'y attendre d'un jeu de la licence, les phases de gameplay vous proposeront de manier tout un arsenal d'armes plus déjantées les unes que les autres pour vous débarrasser de vos ennemis. Qu'il s'agisse d'un gant grenade ou d'un très gros fusil à pompe, vos options sont nombreuses et chaque arme est unique. Elles peuvent aussi être améliorées en dépensant du Raritanium (la monnaie du jeu pour les upgrades), au magasin de Mme Zurkon, vous obtiendrez les autres simplement en jouant. Le pistolet peut par exemple se doter de trois canons lorsqu'amélioré au maximum.

Les nouvelles armes sont aussi disponibles à l'achat moyennant des boulons et vous en débloquerez aussi en avançant dans l'histoire.

Ratchet & Clank: Rift ApartRatchet & Clank: Rift Apart

Concernant les destinations de nos protagonistes (oui, nos, car une bonne partie du jeu se jouera en tant que Rivet), les planètes et le level design sont à la fois intrigants et profonds. Chaque lieu et distinct, tant par ses environnements que par les ennemis qu'il vous proposera. Les niveaux sont relativement linéaires, à quelques uns près étant plus pensés comme des demi mondes ouverts, dans la norme de ce que Ratchet & Clank a l'habitude de proposer.

Cela s'étend aussi aux éléments à collecter, qui sont pour la plupart des boulons en or, utilisables pour débloquer des options cosmétiques (changer la couleur de la clé de Ratchet par exemple), ou des Robots Espions pour obtenir l'arme Ryno, incroyablement puissante. Des armures avec des compétences passives sont aussi trouvables pour les deux Lombaxs.

Le jeu propose aussi des phases de gameplay alternatives, comme lorsqu'il faut incarner Clank dans des phases d'énigmes spéciales. Ici, il faudra guider les nombreuses Possibilités du petit robot à travers un puzzle inter-dimensionnel de larges portes et d'orbes spéciales. Vous jouerez également les passages de Glitch dans lesquels vous incarnerez un spider)bot devant éliminer un virus d'un terminal. Ces séquences aident à varier l'expérience mais sont bien moins intéressantes que les moments "normaux".

Ratchet & Clank: Rift Apart

Rift Apart se démarque particulièrement de ses prédécesseurs dans son utilisation du hardware de la PS5 et de sa manette, la DualSense. Le jeu se charge incroyablement vite (à peine quelques secondes entre le lancement du jeu et l'arrivée in-game), est visuellement bluffant et est fluide (sachant que je n'ai pu joué qu'en mode Qualté à 30 fps, le mode Performance et ses 60 fps arriveront avec le patch Day One). De plus, les fonctionnalités comme le Lien Dimensionnel, permettant de se jeter dans une faille en s'y attachant donne une vraie dimension organique au jeu.

Le Lien Dimensionnel permet de voyager en exploitant les failles. Il s'agit probablement de la feature la plus intéressante du jeu. Vous pouvez l'utiliser pour changer de lieu et même de planète sans aucun chargement. Ensuite viens l'intégration de la DualSense, permettant notamment d'équiper les armes de modes de tirs alternatifs avec les gâchettes adaptatives. La manette diffusera aussi des sons différents en fonction de l'arme que vous équipez. Je dois avouer que les retours haptiques n'étaient peut-être pas aussi impressionnants que je l'aurai voulu et étaient plus proches de simples vibrations, loin de ce qu'a proposé Housemarque avec Returnal.

Étant un jeu solo, Rift Apart ne vous prendra pas énormément de temps à compléter. En tout et pour tout entre 10 et 12 heures en comptant les goodies à collecter. Mais pour rajouter à sa durée de vie, le jeu propose un mode Défi, qui est grossièrement un New Game+, ce qui permet de le refaire intégralement en gardant votre équipement. Une manière amusante de continuer à apprécier et en quelques sortes redécouvrir le jeu grâce aux options plus nombreuses à votre disposition.

Ratchet & Clank: Rift ApartRatchet & Clank: Rift Apart

Malgré tout ces points positifs, un petit regret personnel est la difficulté. Le jeu cible des audiences plus jeunes et est donc une vraie promenade de santé même dans sa difficulté la plus haute, et cette facilité se sent d'autant plus dans les énigmes avec Clank. Et je trouve ça un peu dommage, sachant qu'il y a un public ayant grandi avec la licence et dont la tranche d'âge est plus élevée, qui ne serait certainement pas contre une option permettant au jeu d'opposer plus de résistance.

Même si il est un peu injuste de parler de problèmes techniques sachant que le patch de sortie n'est pas encore déployé, il me faut mentionner que j'ai rencontré plusieurs crashs, dont un m'ayant carrément forcer à débrancher la console. Je suis également tombé sur d'autres bugs, des glitch's audio ou bien des ennemis piégés.

Mais ces quelques problèmes ne suffiront pas à m'empêcher d'affirmer que Ratchet & Clank : Rift Apart mérite sa place dans cette licence. Les nouvelles fonctionnalités, l'utilisation de la PS5 et de la DualSense ainsi que son casting, et particulièrement Rivet, m'ont rendu très curieux de ce que Insomniac nous réserve pour la franchise. Les fans de jeux de plateforme seront sans aucun doute charmés par ce titre, et quiconque ayant eu la chance d'avoir une PlayStation 5 a la une opportunité à ne pas manquer de voir ce que nous prépare cette génération.

Ratchet & Clank: Rift ApartRatchet & Clank: Rift ApartRatchet & Clank: Rift Apart
08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.