Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Mega Man 11

Mega Man 11

Mega Man s'en tient à ses racines dans le dernier épisode de la série principale.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

À l'approche de son 31ème anniversaire, Mega Man de Capcom renoue avec ses racines originelles dans Mega Man 11. Il relance par la même occasion la série principale qui sommeille depuis Mega Man 10, en 2010. Avec une franchise qui a donné naissance à plus de 50 titres sur de nombreuses consoles, ce n'était peut-être qu'une question de temps avant de voir débarquer le onzième épisode.

L'histoire est celle de deux chercheurs, Light et Wily. Light voulait donner à tous les robots la conscience de soi pour les aider à s'intégrer en harmonie avec les humains, tandis que Wily recherchait la toute puissance. Après un vive dispute, les deux chercheurs devinrent les meilleurs ennemis. Au début du jeu, Wily utilise sa technologie à double vitesse pour transformer huit robots en méchants, ceux que nous devrons affronter. Light utilisera lui aussi cette technologie sur notre bon héros, Mega Man, pour contrer les vils plans de son rival.

Mega Man 11

La technologie du double engrenage est importante à retenir, car elle vous donne deux pouvoirs spéciaux. Le premier rend vos coups plus puissants, tandis que le second vous donne la possibilité de ralentir le temps. Il y a peu de tutoriels sur la façon d'utiliser toutes les capacités, ce qui signifie que le joueur est livré à lui même et forcé de maîtriser ces mécaniques par la pratique.

Le ralentissement du temps est vital pour passer à travers certaines sections des niveaux, comme lorsque vous courez contre un mur de lave. Il ne s'agit pas seulement de les utiliser de temps en temps. Activer les deux pouvoirs en même temps, vous devenez une version super-puissante du héros, très utile contre certains boss.

Mega Man 11

Comme traditionnellement dans Mega Man, vous pouvez choisir par quel niveau commencer l'aventure. Huit boss sont à vaincre, à vous de choisir dans quel ordre. Révolutionnaire en 1987 lorsque la série a introduit ce style non-linéaire, ce concept est encore aujourd'hui unique en son genre.

Les niveaux ont tous le même format, comme vous courez et sautez à travers les niveaux jusqu'au combat final avec le boss. Un mini boss apparaît à mi-chemin pour tenter de vous barrer la route. La formule est basique et assez répétitive, un peu de variété aurait été bienvenue. Chaque boss auquel vous faites face vous apporte de nouvelles technologies pour améliorer votre héros. Par exemple, Block Man vous donne un costume pour lâcher des blocs du ciel sur la tête des ennemis, tandis que Blast Man vous donne jusqu'à quatre bombes collantes.

Les nouvelles capacités que vous récupérez ont un nombre limité d'utilisations, dictées par une barre d'énergie. Vous pouvez obtenir des recharges, mais soyez prêt à conserver vos capacités pour le combat final. Certains boss sont également faibles face à des attaques spéciales, comme le feu contre la glace, ce qui donne au combat final une sorte d'élément pierre-papier-ciseaux.

Les huit niveaux de la première partie de la campagne principale sont tous basés sur leurs boss. Tundra Man par exemple vous attend dans un royaume enneigé où vous pouvez glisser sur la glace, tandis que le niveau de Bounce Man est plein de balles en caoutchouc sur lesquelles vous pouvez rebondir. Soyons honnête, ce niveau est absolument exaspérant et semble parfois un peu trop difficile à maîtriser.

Mega Man 11

Il y a plusieurs difficultés à choisir dans le jeu, et sur le paramètre le plus facile, vous obtenez des vies illimitées et de faibles ennemis. Vous pouvez aussi jouer en mode Superhero pour
un défi plus corsé et punitif qui pourrait vous donner envie d'exploser votre manette contre un mur.

Même sur la difficulté la plus facile, certains sauts restent délicats. Dans l'un des derniers niveaux, il y a une série de blocs qui disparaissent, et j'ai eu l'impression que le timing de certains d'entre eux était un peu décalé, avec celui sur lequel vous étiez avant que le suivant n'apparaisse. Il y avait surement un moyen de contourner le problème.

Mega Man n'est pas seul dans sa quête, un hibou vous sauve lorsque vous tombez et un chien robotique sur lequel vous pouvez vous propulser dans les airs pour accéder à des zones plus élevées. Après une mise à jour par le Dr Light à mi-chemin, le chien peut aussi être utilisé comme une sorte de hoverboard. Il nous a été particulièrement utile dans cette phase de blocs en voie de disparition.

Mega Man 11

Un peu comme une romance d'été, cependant, le plaisir se termine trop vite. En fait, lors de notre première séance de jeu, nous l'avons terminée en un peu plus de deux heures. Ne vous méprenez pas, on s'est tellement amusés qu'on est vraiment tombés amoureux. Il y avait tout ce dont vous aviez besoin d'une plateforme classique, mais il aurait pu être un peu plus long.

Il y a quelques défis à relever après la campagne principale, qui comprennent l'achèvement des niveaux dans le plus petit nombre de sauts ou de coups, par exemple. Ils vont certainement intéresser les fans de longue date et les chasseurs de trophées.

Tout au long des niveaux, certains des ennemis que vous tuez laissent des boulons à ramasser derrière eux. Ceux-ci peuvent être utilisés comme monnaie pour acheter des power-ups pour faciliter les niveaux, utile lors d'une énième partie. Il s'agit notamment de crampons à glace à attacher à vos bottes pour vous empêcher de glisser dans le niveau de la neige, ou de rendre votre blaster plus fort.

Mega Man 11

Le jeu est une belle revisite du style original d'un héros de jeu très apprécié. Graphiquement, il est dans la droite ligné de ce que proposait la série jusque là, ajoutant enfin une touche de modernité avec un style en 3d cell shading plutôt maîtrisé. Des textures magnifiquement nuancées et des fonds colorés en font un régal pour les yeux ; c'est simple mais impressionnant. Les sons et la musique suivent également le rythme de l'action, et bien qu'elle soit rapide, le rythme nous pousse à continuer à jouer.

Bien qu'il soit beau à regarder et qu'il offre beaucoup de plaisir aux fans de Mega Man, la longueur du jeu et la nature répétitive de certains niveaux l'ont quelque peu entaché. Cependant, il y a quelque chose qui nous a poussé à y retourner et à le rejouer. Surement parce qu'il contient l'essence originale de la série, mais avec juste assez de nouveautés et d'une couche de modernité pour le rendre accessible à une nouvelle génération.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
Mega Man 11
07 Gamereactor France
7 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor