Français
Gamereactor
tests
Madison VR

Madison VR

La bête noire de ce rédacteur en chef en matière d'horreur est de se retrouver dans des pièces beaucoup trop sombres, de résoudre de nombreuses énigmes et de sursauter d'effroi à plusieurs reprises...

Subscribe to our newsletter here!

* Required field

L'aveu que je dois faire ici tout de suite est assez simple ; je suis une vraie mauviette quand il s'agit d'horreur. Mais en même temps, c'est une relation compliquée, parce que je peux jouer à certains jeux avec ces éléments sans problème majeur, mais quand il s'agit de cinéma, il me faut beaucoup pour regarder un film d'horreur tout seul. En compagnie d'autres personnes, ça va. Seul, ça ne se fait pas du tout. Alors, comme la RV ajoute cette immersion et cette dimension supplémentaires, je savais d'avance que Madison serait difficile à regarder. Mais comme c'est moi qui, au sein de la rédaction, ai pour mission de chroniquer les quelques titres PSVR2 qui paraissent, il n'y a pas grand-chose d'autre à faire.

Cela fait presque deux ans que Madison est sorti. Il s'agit d'une version purement VR de la même expérience. Elle commence, et se poursuit, comme à l'époque ; tu te réveilles avec les mains ensanglantées et tu ne sais pas vraiment qui tu es, ce que tu dois faire ou ce qui se passe. On frappe à une porte, des choses horribles sont criées, puis l'étrange évasion d'une maison des plus effrayantes commence, c'est le moins que l'on puisse dire.

Madison VR

Le jeu se concentre principalement sur les énigmes et l'atmosphère. En ce qui concerne la première, la grande mécanique du jeu est un appareil photo polaroïd que tu trouves au début du jeu. Il est largement utilisé et est aussi, à certains moments, quelque chose qui vous fait progresser. Son introduction va de pair avec le fonctionnement de la plupart des énigmes que vous devez résoudre, où un flash rapide peut révéler plus que vous ne l'espérez et où la photo doit être développée en la secouant, ce qui devient bien sûr un peu plus amusant dans la RV. Dans l'ensemble, tous ces mouvements et interactions que vous faites avec vos mains sont quelque chose qui montre pourquoi ce format est si génial lorsqu'il est simplement interactif.

Madison VR
Ceci est une annonce:

Cependant, il existe deux problèmes majeurs : premièrement, le jeu est extrêmement sensible à l'endroit où vous vous tenez et une certaine frustration apparaît lorsqu'il faut faire preuve de précision pour des choses simples. Je comprends que l'on veuille imiter la réalité plutôt que de téléporter des objets dans tes mains, mais parfois, on a vraiment l'impression que tu tiens quelque chose mais qu'on ne le ramasse pas. Ou bien c'est qu'une porte ne s'ouvre pas malgré le fait que tu tiennes et tournes la poignée. L'autre problème, c'est que lorsque tu es sur le point d'ouvrir quelque chose, les lois de la physique ne sont pas du tout respectées. Un simple tiroir peut entrer et sortir et tu dois t'arrêter et le tirer doucement d'une main pour prendre quelque chose qui se trouve à l'intérieur. Ramasser des objets et ouvrir des portes n'est donc pas aussi fluide qu'il le faudrait pour éviter d'être agacé à certains moments. Comme le jeu est rempli d'interactions de ce type, cela devient un véritable inconvénient à la longue.

Ramasser des choses simples pour avancer devient également un moment assez fastidieux. Il y a des clés ou d'autres choses à ramasser, à mettre dans un espace limité autour de ce que tu peux transporter avec toi, puis tu dois aller à un endroit quelconque et le mettre au bon endroit. Tu aurais certainement pu sauter certaines étapes ici, même si je comprends aussi qu'il devrait y avoir un certain frisson dans la recherche de l'environnement. Le jeu fait aussi un peu n'importe quoi avec des choses qui ne doivent être résolues que plus tard, ce qui fait que tu vois beaucoup de choses mais que tu dois revenir quand le jeu décide qu'il est temps de les résoudre. Je pense que cette conception est assez mauvaise et ici, elle se produit plusieurs fois. Si je trouve un code de verrouillage ou quelque chose de similaire et que je trouve comment le résoudre, je veux pouvoir le faire tout de suite et pas quand le jeu décide que c'est le moment.

Madison VR

Donc, à propos de cette même chose avec laquelle j'ai tant de mal. La peur. Oui, ce jeu est vraiment effrayant par moments. Bien sûr, tu t'endurcis un peu au fur et à mesure que le jeu avance, mais il fait toujours peur de manière très efficace, et ce, de plusieurs façons. Le son, l'atmosphère, les choses soudaines du coin de l'œil... Ce ne sont pas les éléments qui manquent pour te faire sursauter. Si tu aimes ce genre de choses, eh bien il n'y a absolument rien à dire parce qu'alors Madison s'adapte un peu plus au type qui en prend plein les yeux. Tout semble plus proche, plus tangible et surtout plus effrayant dans la RV. Lorsque le tout premier mouvement du jeu est apparu du coin de l'œil, j'étais prête à l'éteindre, à grimacer et à admettre que mon cœur ne peut pas supporter ça.

Ceci est une annonce:

En ce qui concerne la partie VR, il y a beaucoup à dire, mis à part le contrôle bancal mentionné plus haut. Les visuels donnent une impression incroyablement bonne où les sources de lumière en particulier devraient être louées. C'est exactement le genre de choses que j'examine toujours attentivement en ce qui concerne les visuels et lorsqu'il s'agit de la RV, je pense presque que c'est encore plus important. Certaines parties sont un peu trop sombres, et même si le casque VR de Sony est doté de lentilles nettes et d'une haute résolution, il y a toujours un peu de cette grisaille typique sur les objets plus éloignés. Ce n'est pas particulièrement mauvais ici, cependant, et quand il s'agit de visuels, c'est absolument top dans l'ensemble. Les environnements sont variés malgré le fait que vous vous promenez en grande partie dans une maison et ses pièces, les détails sont nombreux et j'ai compris à peu près tout au long de mon temps de jeu pourquoi ils voulaient apporter ce jeu à la VR, car il s'adapte vraiment bien au format. De plus, il y a une bande sonore qui renforce l'atmosphère de manière terriblement efficace et qui est souvent au moins aussi effrayante que les choses que vous voyez. Il y a beaucoup de craquements et de sons mystérieux qui créent une atmosphère parfois fantastique.

Madison VR

Il y a parfois une discussion sur une certaine forme d'objectivité autour des jeux et sur le fait d'être capable de voir les qualités qu'il a même si tu ne l'apprécies pas toi-même. Je n'irai pas jusqu'à dire que je pense que Madison n'est pas fait pour moi. Car malgré son niveau d'horreur un peu trop prononcé, le concept des puzzles et l'exploration d'une maison glauque sont des choses que j'apprécie. Je l'ai fait, et je me suis beaucoup amusé, dans plusieurs autres jeux VR tels que Blindspot, The Room et 7th Guest, et même le jeu Happy Funland, assez récent, comportait des éléments un peu effrayants. Dans ce jeu, il y a un type d'horreur avec beaucoup de jump scares et de purs effets d'effroi qui vont au-delà de ce que je trouve personnellement divertissant.

Le jeu repose beaucoup sur ce type de choses et je l'apprécie davantage lorsqu'il s'agit simplement d'une atmosphère légèrement effrayante plutôt que d'avoir à rester sur le qui-vive tout en jouant. Il m'est donc difficile d'avoir l'impression que c'est amusant, mais je peux tout de même comprendre le charme, c'est juste que je ne trouve pas l'expérience amusante personnellement. Mais si je dois ignorer le fait que je suis un grand lâche, il y a aussi certains types de présentation que je n'aime pas vraiment. Il y a des éléments qui, selon moi, m'éloignent de l'expérience, avec des scènes tremblantes, des tâtonnements au niveau des visuels et d'autres choses que je n'aime pas vraiment. C'est un peu comme si le jeu n'osait parfois pas vraiment s'appuyer sur une horreur plus efficace, mais qu'il vous jetait un peu trop de frayeurs à la figure pour créer une réaction.

Madison VR

Je n'ai jamais joué à l'original, mais c'était plutôt agréable de pouvoir encore essayer ce jeu en VR. C'est un format dont je souhaite personnellement qu'il fonctionne bien et qu'il offre des expériences fantastiquement immersives. Il y a plusieurs moments où j'ai exploré et résolu des énigmes que j'aime vraiment, vraiment l'atmosphère que Madison fournit. Elle se glisse souvent tout près, sous la peau et, comme mentionné, m'a tenu en haleine. Il y a quelques mécaniques frustrantes et le jeu suit le même chemin à travers de nombreuses pièces, mais lorsque vous avez l'occasion d'explorer et de résoudre des énigmes de la manière que j'apprécie, c'est divertissant. Pour avoir l'impression qu'une sorte de comparaison entre l'original et cette version VR serait juste, j'ai regardé des parties d'un playthrough de l'original après l'avoir joué en VR. De cette façon, j'ai pu comparer certaines séquences et il est fascinant de voir à quel point ils ont réussi à le transformer et à quel point de nombreuses séquences fonctionnent réellement dans la réalité virtuelle.

C'est définitivement un jeu pour ceux qui apprécient ce type d'horreur plus que moi, et à la fin, je me pose des questions sur le jugement final. Je pense que le format VR est très bien utilisé, les visuels et l'atmosphère sont brillants et l'horreur est efficacement réalisée. Mais en même temps, il est tiré vers le bas par le gameplay des choses frustrantes et une certaine conception autour des puzzles qui ne fonctionnent pas de manière satisfaisante.

06 Gamereactor France
6 / 10
+
Visuellement époustouflant, excellent design sonore, encore plus effrayant en VR.
-
L'intégration avec les objets fonctionne mal, parfois confuse et mauvaise conception des puzzles.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

0
Madison VRScore

Madison VR

TEST. Written by Conny Andersson

La plus grande bête noire de ce rédacteur en matière d'horreur est de se retrouver dans des pièces beaucoup trop sombres, de résoudre de nombreuses énigmes et de sursauter d'effroi à plusieurs reprises....



Chargez le contenu suivant