Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
Kingdom Hearts III

Kingdom Hearts III

Le troisième opus de la saga Kingdom Hearts est enfin là.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce

Certains jeux semblent destiner à ne jamais sortir. Le légendaire Half-Life 3, l'annulation de Star Wars 1313 et le mystérieux Tekken x Street Fighter sont des exemples probants de jeux à gros potentiel jamais publiés. De temps à autres, des jeux mythiques entourés de rumeurs et de hype arrivent à atteindre les bibliothèques des joueurs - seulement pour être là trop tard ou pour décevoir. Kingdom Hearts III était l'un de ces jeux. Pourtant, au lieu de manquer sa cible, il témoigne une fois de plus du talent de développeurs réalisant pleinement le potentiel de leurs licence. Pour faire court, après tant d'années à attendre, Kingdom Hearts III est un jalon pour les JRPG. Laissez-nous vous expliquer pourquoi.

Avant même que le jeu ne commence, Square Enix décide de récompenser les vétérans. Après les traditionnels logos, une version de la chanson phare "Don't Think twice"de Hikaru Utada commence et sert de fond sonore à une suite de cinématiques tirées de tous les opus précédents (sauf le jeu mobile). Les joueurs connaissant bien la série ne resteront pas insensibles et redoubleront de hâte de pouvoir enfin jouer à Kingdom Hearts III. Avant même de pouvoir cliquer sur "nouvelle partie", Square Enix envoie un message clair : Kingdom Hearts est de retour.

Kingdom Hearts III est le second projet "éternel" à sortir sur les consoles actuelles après des années d'attente, aux côtés de Final Fantasy XV. Lorsque FFXV est sorti en 2016 après une décennie de développement, le message était "Un Final Fantasy pour les fans et les nouveaux". L'intention était claire : satisfaire les joueurs de première heure et séduire de nouveaux arrivants. Kingdom Hearts III prend une toute autre direction. Le troisième chapitre commence à la fin de Kingdom Hearts Dream Drop Distance, laissant les nouveaux joueurs et ceux qui ne connaissent que le premier et second KH dans un brouillard total. Pendant les trois à quatre premières heures de jeu, Kingdom Hearts III vise une population très précise au lieu d'essayer d'attirer les masses. Le jeu devrait susciter les même débats que Kingdom Hearts II et son rythme lent au début. Ceci dit, la narration est plus compréhensible au fur et à mesure que l'histoire progresse et Square Enix arrive à simplifier des idées complètement folles introduites dans de précédents opus.

Kingdom Hearts III
Kingdom Hearts IIIKingdom Hearts IIIKingdom Hearts III

Pour résumer, Kingdom Hearts III poursuit les aventures magiques de Sora, Donald et Dingo dans leur voyage à travers le monde de Disney. Leur tâche est de trouver et rassembler les gardiens de la lumière pour préparer l'ultime affrontement contre Xehanort et l'Organisation XIII. Le scénario est simple suivre, contrairement à la réputation que la série s'est construite. Nous vous recommandons tout de même d'être au fait des évènements de Kingdom Hearts Birth by Sleep, qui sert de prologue. Malgré son statut de onzième opus et son départ un peu lent, Kingdom Hearts III nous conte une histoire fascinante à travers ses 40 heures de jeu. Le joueurs passera par chaque émotion avant le générique : chagrin, rire, gêne, tristesse. Les surprises s'enchaineront l'une après l'autre. Kingdom Hearts III est un mélange de grand JRPG, tragédie grecque et magie Disney. Ça a l'air fou dit comme ça mais cela marche si bien. Concernant le contenu, l'histoire est terminée et ne sera pas étoffée par aucun DLC.

L'une des pierres angulaires des jeux Kingdom Hearts sont les personnages que Sora et ses compagnons rencontrent pendant leur voyage. Bien que la même chose s'applique à ce troisième jeu, Square Enix a aussi grandement amélioré l'ambiance dans le groupe Sora, Donald, Dingo. On ressent la camaraderie et l'amitié qui les lie. Mais les honneurs doivent aussi revenir aux autres personnages Disney introduits. Woody et Buzz sont les même que dans leur saga de film et semblent avoir été simplement poussés dans le jeu vidéo. Flynn Rider, de Raiponce, est toujours aussi arrogant lorsqu'il parle à Donald et Dingo. Le seul point négatif réside dans les personnages de la Reine des Neiges qui n'ont pas bénéficié du temps d'écran que nous leur aurions souhaité. Les doubleurs sont les mêmes que dans les films, pour des dialogues encore plus prenant. La musique est l'héritière légitime de Kingdom Hearts I et II, mélangeant ancien et nouveaux morceaux, le jeu est un plaisir constant pour les oreilles. Les nostalgiques apprécieront le retour des chansons les plus cultes. Il fut compliqué pour nous de ne pas fredonner l'iconique "You got a friend in me" inspirée par la bande son de Toy Story.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonce
Kingdom Hearts III
Kingdom Hearts IIIKingdom Hearts IIIKingdom Hearts III
Kingdom Hearts III
Kingdom Hearts IIIKingdom Hearts IIIKingdom Hearts III