It Takes Two Test - Gamereactor
Français
Gamereactor
tests
It Takes Two

It Takes Two

Hazelight est de retour avec une autre aventure en coopération.

Beaucoup de jeux se vendent comme conçus pour la coopération. La plupart du temps, il s'agit simplement de s'aider à escalader ou avoir un joueur au volant d'un véhicule pendant que l'autre tire, des choses assez basiques. Mais Josef Fares et son studio Hazelight poussent l'idée de coopération bien plus loin, faisant de leur dernier jeu, It Takes Two, un étalon de qualité dans le genre.

Le jeu nous présente deux parents : Cody et May, dont l'amour s'effrite et pour qui les difficultés s'accumulent, en particulier avec leur petite fille. Fille qui se retrouve hélas pris dans ces disputes et fait le vœu que ses parents se réconcilient. Le souhait de la petite transforme Cody et May en poupée et les catapultent dans une version fantastique du monde où les jouets sont vivants et les animaux intelligents.

Un livre du nom de Dr. Hakim semble être le seul à comprendre ce qu'il se passe et sert de guide aux deux personnages et à l'histoire, qui est finalement une sorte de sitcom. Les deux parents doivent réparer leurs erreurs passées pour sortir de ce monde et entrer en contact avec leur fille.

Le voyage sera cependant semé d'embûches puisque Cody et May sont réduits à la taille d'une fourmi. It Takes Two met le divertissement avant tout, il faudra donc fermer les yeux sur pas mal de choses pas très réalistes. Vous devrez faire du rafting, explorer l'espace mais aussi terroriser des écureuils.

Je reste délibérément vague pour éviter de spoil quoique ce soit. Même si le jeu se déroule dans une villa, la variété est présente à la fois dans les environnements et dans le gameplay. Avec toujours un accent très fort mis sur la coopération.

Si vous avez eu la possibilité de jouer à A Way Out, le dernier jeu d'Hazelight, vous reconnaitrez probablement quelques systèmes. Toute l'aventure se fait en écran scindé, que vous jouiez en ligne ou en local. Vous aurez besoin de voir ce que fait votre allié pour réagir en conséquence, mais les mécaniques sont bien plus avancées.

Le jeu vous proposera des énigmes, de l'action, de la plateforme, des tests de mémoire, des exercices de coordination, des boss et plus encore. Il est extrêmement créatif dans les obstacles qu'il vous oppose et il n'y a aucun moyen de finir le jeu seul, vous devrez absolument communiquer avec votre partenaire.

It Takes Two

Dans certains cas, vous n'aurez qu'à vous expulser mutuellement d'un canon mais la grande majorité des énigmes sont brillantes, peut-être les meilleures que j'ai jamais vu, d'un niveau que seul certains jeux Nintendo atteignent. Vous débloquerez aussi certains objets temporaires pour résoudre des énigmes.

Le jeu propose également des mini-jeux dans lesquels vous affronterez votre partenaire. Ces passages sont souvent très simples et intuitifs mais suffisamment profonds pour divertir. Vous pourrez par exemple tester un mini-jeu de tank, des courses de chevaux, ou du lancer de précision. De plus, les mini-jeux sont jouables directement depuis l'écran titre une fois que vous les avez débloqués dans l'aventure.

Mais malgré ces grandes qualités, It Takes Two a sa part de défauts. Le plus important venant de ses contrôles. Avec autant d'actions possibles, rendre tout parfaitement fonctionnel est un vrai défi. Par conséquent, les contrôles ne sont parfois pas aussi réactifs que l'on aimerait, et nous pensons que les développeurs étaient au courant car le jeu est finalement facile pour éviter toute frustration via un système de checkpoint très généreux même pendant les boss.

Les boss d'ailleurs, parlons-en, il s'agit sûrement d'un des aspects les importants mais aussi le moins réussi. D'un côté, le jeu devient plus dynamique et rapide, ce qui ne fonctionne pas vraiment avec les contrôles un peu en retard et de l'autre, les mécaniques ne sont pas très explicites. Trouver la solution nécessitera que vous ratiez, ce qui va à l'encontre du reste des énigmes qui sont parfaitement pensées pour que l'on puisse les résoudre du premier coup.

Malgré ces défauts It Takes Two reste un très bon jeu. En plus d'offrir une expérience de coopération qui dépasse de loin tout ce qui a été fait dans le genre depuis très longtemps, le doublage et la musique sont bons et les graphismes très jolis. Le scénario ne remportera probablement pas de prix de littérature mais suffira à vous motiver à aller au bout.

Pour conclure, It Takes Two est un très bon jeu à faire avec un proche. La coopération mettra votre amitié à l'épreuve tout en mettant en valeur le travail d'équipe. La possibilité de partager le jeu avec quelqu'un en ligne facilitera aussi grandement la recherche de quelqu'un avec qui jouer. Une chose est sûre, It Takes Two établi un nouveau standard d'excellence dans le genre de la coopération d'après lequel les autres titres seront jugés pendant un long moment.

It Takes TwoIt Takes TwoIt Takes Two
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Le gameplay en co-op qui se renouvelle sans cesse, une approche amusante de la romcom, le doublage et la musique
-
Les contrôles un peu lents, les boss se reposent trop sur du die & rétro
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.