Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Iratus: Lord of the Dead

Iratus: Lord of the Dead

Il est temps de jouer un méchant mort vivant dans un RPG au tour par tour.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Qu'est-ce qui se passerait si on inversait la mécanique des jeux d'exploration donjon, et qu'au lieu de s'enfoncer toujours plus profondément dans la terre, on essayait de monter le plus haut possible ? C'est ce que propose Iratus: Lord of the Dead, un roguelike au tour par tour développé par Unfrozen. Ici, vous jouez le rôle d'Iratus le nécromancien, qui est capable de ressusciter les morts, et votre travail est de faire en sorte qu'il domine le monde grâce aux ténèbres.

Vous pouvez créer 18 sortes de sbires différents : des archers squelettes, des chevaliers noirs, des fantômes, des chasseurs de tête, et même la mariée d'Iratus. Ces créatures maléfiques seront vos unités pour les combats, et chacune d'entre elles ont leurs forces et leurs faiblesses.

Le jeu se joue sur une carte avec de grands embranchements, avec cinq niveaux et un boss à chaque fin de carte. Vous pouvez choisir votre propre chemin, avec son type d'ennemi défini. Ceci vous permet de bien préparer vos unités en fonction de la situation.

Iratus: Lord of the Dead propose une grande variété de stratégies, qui peuvent s'accommoder à tous les styles de jeu. Il existe deux façons d'éliminer vos ennemis : la première consiste à drainer leur 'vigueur' (HP) et l'autre à drainer leur 'santé mentale'. La vigueur est tout ce qu'il y a de plus banal. Vous la faites tomber à zéro grâce à des attaques physiques ou magiques, afin qu'ils meurent tout simplement. La santé mentale est, elle, plus originale. Lorsque cette stat tombe à zéro, votre prochaine attaque a une chance d'éliminer votre adversaire d'un seul coup. En plus de cela, si la santé mentale tombe en-dessous d'un certain seuil, l'ennemi obtient le statut 'folie', ce qui lui procure un debuff aléatoire. Il peut alors attaquer ses alliés ou avoir une réduction de stats.

Iratus: Lord of the Dead

Réussir à tuer grâce au stress est assez satisfaisant. Si vous avez de la chance, une série d'ennemis qui tombent à zéro de santé mentale mourront ensemble car, pour chaque mort, ils perdent des points dans cette stat. Cependant, ce petit plaisir peut vite tourner au cauchemar pour les niveaux plus élevés avec l'émergence du statut 'Inspiré' qui donne un buff permanent. Cela veut dire que par moment vos résultats vont pas mal dépendre de votre chance, et ça nous a pas mal énervé pendant les hauts niveaux.

Développer des stratégies peut prendre du temps en préparation. Cependant, c'est très satisfaisant quand tout fonctionne comme il faut. Au fur et à mesure que le jeu avance, vous débloquerez plus de monstres qui seront bien sûr accessibles pour votre prochaine partie, vous permettant ainsi de créer encore plus de stratégies.

Vous pouvez aussi utiliser des cerveaux et l'alchimie afin d'augmenter les niveaux de vos créatures. Par exemple, si vous avez l'impression de vous être trompé de chemin dans votre arbre de compétences, vous pouvez augmenter le niveau d'une créature afin de créer une nouvelle stratégie à partir d'elle. Bien évidemment, ce n'est pas aussi simple car les cerveaux sont une ressource limitée, mais c'est bien de savoir que l'erreur est possible.

Iratus: Lord of the Dead

Et on n'a pas encore mentionné l'existence des sorts d'Iratus. Notre nécromancien maléfique peut utiliser des sorts afin d'intervenir dans la bataille (ça coûte de la mana, vous vous en doutez bien). Il peut aussi amasser de l'expérience, monter en niveau, et donner un passif à vos sbires. Plus Iratus sera haut niveau, plus ses sorts et passifs seront efficaces.

Une autre chose importante est sûrement le cimetière, où vous pouvez construire des bâtiments afin de supporter l'effort de guerre et permettre d'affiner vos tactiques. Vous pouvez entraîner vos sbires qui ne combattent pas, soigner les blessés, accumuler de l'expérience pour Iratus. Entre autre, ne négligez pas votre cimetière si vous souhaitez avancer dans le jeu.

Avec autant de choses à prendre en compte, il peut être difficile de prendre Iratus en main. Cependant, tout ce que vous avez besoin de savoir peut être compris assez facilement en jouant en facile. Cela vous permettra d'apprendre le jeu en ayant un filet de sécurité sous vos pieds. Bien sûr, ce n'est pas marrant de se battre avec un ennemi qui n'oppose aucune résistance. Pour tout vous dire, on a réussi à finir le jeu sans perdre un seul monstre, donc n'hésitez pas à augmenter la difficulté une fois que vous avez bien compris le jeu.

Iratus: Lord of the Dead est un jeu de stratégie assez complet qui permet au joueur d'essayer différentes tactiques. Les graphismes sont simples mais sombres, et le jeu ne requiert pas une machine de guerre pour pouvoir y jouer. Cependant, la bande-son semble un peu monotone, mais la performance de Stefan Weyte incarnant Iratus est démentielle. Pour faire court, si vous êtes fan de jeux de stratégie, surtout ceux qui ressemblent à Darkest Dungeon, foncez, vous trouverez votre bonheur.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
08 Gamereactor France
8 / 10
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant