Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor
tests
Insane Robots

Insane Robots

Playbiac pirate le genre JCC.

Subscribe to our newsletter here!

* Required field
HQ
HQ

Si le titre du jeu vous évoque des Terminators dans un asile de fou, sachez que vous n'êtes pas très loin du concept de Insane Robots. Lancé dans un monde dystopique dénué de présence humaine, vous incarnerez ici un robot dans des affrontements basés sur un système de cartes.
Débutant aux contrôles de Franklin, vous avez été punis pour dysfonctionnement et conduit dans une arène de gladiateurs. Vous errerez à travers divers lieux, allant de déserts à la toundra glacée, combattant les autres robots afin d'être le dernier survivant. Pour gagner votre liberté et fuir cette existence cruelle, il vous faudra participer aux huit tournois présents dans la campagne principale, d'une difficulté sans cesse croissante.

Il y a beaucoup de personnages à collecter et à incarner. Ils partagent tous un background assez similaire mais dévoilent des compétences et évolutions variées. Il est aussi intéressant de noter que chacun à sa propre nemesis. Les maps sont générées aléatoirement, complétées de différentes butins à ramasser et autres boutiques. Les combats se lancent dès que vous croiserez un autre robot.

Insane Robots

Ces derniers se déroulent au tour par tour, un système dans lequel vous devrez effectuer vos attaques et vos parades défensives à l'aide de cartes générées aléatoirement. Les rouges servant aux circuits offensifs et, pour être efficace, votre chiffre d'attaque doit être supérieur à la défense de votre adversaire, représentée par des cartes vertes. Au début de l'affrontement, vous piochez trois cartes et obtenez un point d'action. Au fur à mesure de la progression, vos points d'action disponibles augmentent (jusqu'à six) ainsi que votre éventail de cartes.
C'est un système très simple à maîtriser. Il vous faut continuer à construire vos attaques et défenses, lancer des assauts jusqu'à ce que l'un des robots finisse en tas de ferraille. Pour maintenir votre intérêt, il y a beaucoup de cartes spéciales afin de remplacer vos circuits, améliorer vos batteries ou réduire celles de vos opposants. Et même pour infliger directement des dégâts.

Il est désormais temps de mentionner un point important de cette expérience JCC : il n'est pas possible ici de façonner son propre deck. D'un côté on peut être ravi que Playniac ait bloqué la possibilité pour certains de gagner grâce à de l'argent, mais en même temps on ne peut s'empêcher de penser que certains éléments stratégiques à la Magic: The Gathering ont été sacrifiés...

Insane RobotsInsane RobotsInsane Robots
Insane Robots

Il n'y a pas d'histoire derrière les cartes. Le but visé ici est le fun simple et immédiat. D'autant plus que comme il est impossible de se débarrasser des plus faibles cartes de votre jeu, la dimension chance est importante durant les rencontres. Cependant, si vous obtenez une carte trop faible, il est toujours possible de la combiner avec d'autres pour plus d'efficacité. Au fur et mesure de notre avancée, nous avons découvert que l'expérience pouvait se révéler plus profonde et exigeante que prévu, grâce à des stratégies introduites plus tard dans la progression.

Une fois l'aventure principale complétée, il vous reste les combats en ligne ou le multijoueur local. Bien que l'expérience peut être un peu lassante au bout d'un moment, en partie à cause de sa simplicité, c'est un titre dans lequel vous vous replongerez de temps à autres...

Playniac nous délivre donc un titre sympathique et surtout facile d'accès. Le ton est parfaitement retranscrit par l'aspect du jeu très coloré et cartoon. La bande-son est aussi plutôt bonne et accompagne très bien l'histoire. Insane Robots est une expérience amusante. Bien que certains aspects aient été un peu trop simplifiés, le titre délivre néanmoins une expérience plus directe et moins exigeante en investissement de temps. Le multijoueur local est un ajout agréable. Tout particulièrement à l'heure où beaucoup de productions négligent l'idée de vouloir juste s'amuser avec un ami à la maison. Si vous êtes à la recherche d'un soft simple, facile à prendre en mains pour un plaisir immédiat, Insane Robots peut largement faire l'affaire.

HQ
Insane RobotsInsane Robots
08 Gamereactor France
8 / 10
+
Gameplay fun, Des graphismes assez jolis, Très accessible...
-
Impossible de personnaliser votre deck, Parfois un peu trop simplifié...
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet



Chargez le contenu suivant