Français
Gamereactor
tests
Hitman 3

Hitman 3

IO Interactive souhaite termine sa trilogie World of Assassination en beauté.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

C'est étrange de s'en étonner, mais l'un des jeux que nous attendions le plus cette année est sorti en temps et en heure. IO Interactive sort en effet le gros titre de janvier avec Hitman 3, conclusion de leur trilogie World of Assassination. Nous avons passé beaucoup de temps à l'explorer dans ses moindres recoins et si nous devions tout résumer en quelques mots, ce serait : l'Agent 47 n'a pas raté sa cible.

Parlons du scénario sans trop spoiler. IO Interactive nous propose de suivre l'Agent 47 dans son combat face à sa propre agence. Providence sont donc les méchants de l'histoire et nous devons, aidés de quelques amis, faire chuter l'organisation. Autant dire que tuer les gens spécialisés dans ce même art nous a demandé d'être plus précis et méthodiques que jamais, et que cela ne se fera de toute façon pas sans dommages collatéraux.

Hitman 3Hitman 3

Il y'a quelques semaines, lors de la preview du titre, nous vous avions dit qu'Hitman 3 semblait être l'aboutissement de la licence. Cela s'est en effet avéré, alors si vous êtes à la recherche d'un jeu Hitman totalement nouveau, ce n'est pas ici que vous trouverez votre bonheur. Il s'agit en revanche du parfait mélange des qualités des deux premiers jeux par IO Interactive afin de nous proposer une expérience Hitman authentique de la première à la dernière seconde.

Les mécaniques de discrétion et de dissimulation sont plus agréables que jamais. Que vous vous glissiez là où vous n'êtes pas censés être ou que vous preniez la place de quelqu'un, tout a son propre charme, et c'est également le cas du combat. Le principe d'Hitman est bien entendu de ne jamais avoir à se battre, mais les mécaniques d'assassinat sont ici aussi diverses que possible. Nous avons pressé nos ennemis comme des fruits, les avons eu à l'aide de balles de golf explosives ou encore enterrés dans leur propre tombe, ce qui est toujours aussi amusant.

En ce qui concerne les lieux que nous visiterons, à savoir Berlin, Dartmoor, Dubai, Chongqing, Mendoza et la Roumanie, chacun d'entre eux est un véritable nouveau terrain de jeu. Certains sont plus diversifiés ou vastes que d'autres, mais il n'y en a pas un seul qui n'ait pas sa propre identité. Tout cela contribue donc bien entendu à notre envie de poursuivre sur notre lancée et à avancer dans l'histoire. Après avoir passé un bon moment dans chaque zone, nous pouvons en tout cas vous dire que Mendoza est notre préférée. Chacun des endroits que nous visitons dans ce niveau offre énormément d'opportunités uniques de mener à bien notre contrat, tandis que sa taille impressionnante nous permet d'avoir toujours quelque chose à y découvrir.

Hitman 3

La découverte est d'ailleurs une bonne partie de ce qui fait le sel d'Hitman 3. Comme nous l'avions dit dans la preview, on peut choisir la facilité, à savoir marcher et tirer sur la cible à la première occasion, mais c'est lorsque l'on joue véritablement un rôle que le titre excelle. Prenons l'exemple de Dartmoor. Nous déguiser en détective privé qui cherche à élucider un meurtre nous a permis de nous déplacer quasiment librement sur la map et nous a même presque fait oublier que nous jouions à Hitman.

Chaque lieu offre de nombreuses histoires à découvrir et chaque niveau devra être refait à plusieurs reprises si vous voulez tout voir. Si l'objectif du niveau reste toujours le même, la manière de l'accomplir change du tout au tout, ce qui apporte une énorme rejouabilité. Augmenter la difficulté, lancer la mission avec un équipement différent ou à un autre endroit ou encore essayer de terminer en un temps record : il y'a toujours quelque chose d'amusant à faire.

Une telle rejouabilité implique cependant malheureusement un jeu assez court. Les six niveaux du titre et leurs cinématiques ne forment en effet qu'un tout de cinq ou six heures. Le principe reste cependant de replonger dans chacune des missions, alors ne vous attendez pas à une campagne de plus de dix heures.

Hitman 3Hitman 3

Hitman 3 propose également Hitman 1 et Hitman 2 pour une expérience encore plus complète. Vous aurez alors accès à des dizaines d'heures de jeu dont vous pourrez profiter dans les conditions qui vous plairont, puisque le titre est disponible sur à peu près toutes les plateformes et notamment la Nintendo Switch.

Il reste cependant bon de noter que nous avons rencontré quelques soucis techniques. Aucun d'entre eux ne s'est avéré particulièrement alarmant, mais les freezes sont assez fréquents, bien qu'ils n'aient j'aimais entrainé de crashs, le jeu reprenant son cours après environ 20 secondes.

Nous savons aujourd'hui qu'Hitman 3 marque la fin de la trilogie et qu'IO Interactive travaille actuellement sur un 007, nous ne reverrons donc pas l'Agent 47 avant un moment. Le futur de la licence est cependant loin d'être compromis et nous pensons qu'il se pourrait bien qu'un autre jeu Hitman débarque tôt ou tard. IO Interactive a développé la licence plus que jamais auparavant et conclut son aventure avec brio, Hitman 3 étant sans doute le meilleur auquel nous ayons pu jouer.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
Hitman 3Hitman 3Hitman 3
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Le gameplay est aussi précis que l'on pouvait s'y attendre. L'histoire et les lieux sont prenants. Le concept sandbox permet de nombreuses options dont on a du mal à faire le tour.
-
Ne change pas beaucoup des anciens Hitman. Assez court. Quelques problèmes techniques.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Hitman 3Score

Hitman 3

TEST. Written by Ben Lyons

IO Interactive souhaite termine sa trilogie World of Assassination en beauté.



Chargez le contenu suivant


Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.