LIVE
logo hd live | World War Z
Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Gamereactor France
tests
God Eater 3

God Eater 3

Avec God Eater 3, Bandai Namco piétine sur son concept...

La terminologie de God Eater 3 est dans un monde qui lui est propre et il est même un peu compliqué d'expliquer le titre avec nos propres mots. La licence décrit un conflit injuste entre la race humaine (faible) et une forme de vie biologique supérieure. Des cellules agissant de manière indépendante, qui décompose tout ce avec quoi elles entrent en contact, ont envahi la Terre et émettent des cendres toxiques qui répandent une corruption, cendres qui recouvrent maintenant les restes de notre monde mourant.

Ces cellules peuvent également se combiner pour former d'énormes créatures puissantes : mais comment pouvez-vous vaincre quelque chose qui ne peut même pas être touché ? Ceux qui ont survécu sont ceux qui ont trouvé une réponse à cette énigme. Les soi-disant AGE - Adaptive God Eaters - sont eux-mêmes le résultat d'une série d'expériences inhumaines. Nous incarnons l'un des membres de cette unité spéciale dans le dernier jeu d'action de Bandai Namco.

God Eater 3God Eater 3

En ce sens, God Eater 3 raconte l'histoire classique du héros qui transcende les capacités de son espèce et devient l'espoir de tous. Malheureusement, le titre ne semble pas vraiment se soucier de raconter sa propre histoire, ce qui explique pourquoi il n'y a que peu de gros points narratifs à montrer pour un titre qui offre environ 25 à 30 heures de jeu.

Une grande partie de la narration est complètement ignorée par les mécaniques de jeu. La raison en est la conception de la mission à l'ancienne qui vient tout droit des premiers jeux de Monster Hunter. Il existe un seul type de mission qui, malgré un certain niveau de variance, ne peut être joué que dans une mesure très limitée. Alors que God Eater 3 tente de raconter une histoire émouvante avec des problèmes trop humains, le jeu nous empêche de tuer des monstres géants appelés Aragami ; il existe un décalage entre l'histoire et le gameplay.

God Eater 3God Eater 3

Le récit est divisé à plusieurs endroits par des missions de chasse implantés au hasard. Vous connaissez ce sentiment quand des tonnes d'ennemis vous agressent alors que vous ne désirez que continuer l'aventure principale ? Bah voilà. Dommage que God Eater 3 ne veuille pas offrir une expérience de jeu cohérente et fasse si peu avec ses propres forces. Le jeu réussit rarement à transmettre une tension, et quand il le fait, ces moments ne durent jamais longtemps. Le mélange trop fragmenté de gameplay et d'histoire est irrémédiablement divisé, ce qui pourrait même laisser les fans les plus assidus insatisfaits.

Les aficionados de la série en savent sûrement déjà l'essentiel, l'histoire a toujours été un déguisement pour attirer les nouveaux venus. La recette fonctionne toujours cependant : tuer des bêtes assignées au hasard, trouver les emplacements de ressources prédéfinis, un chronomètre et un ensemble de récompenses de mission en cas de succès (qui aboutissent à la création ou à l'extension de notre arsenal).

God Eater 3God Eater 3
God Eater 3God Eater 3