Cookie

Gamereactor utilise des cookies. En fait, notre site ne fonctionne pas sans eux. Nous ne recueillons pas de données personnelles et vous pouvez lire plus ici.

Français
Première page
tests
Gears 5

Gears 5

The Coalition ressuscite la licence et fait de Gears 5 l'un des meilleurs jeux d'action de l'année.

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Cela fait quelques années que Gears of War est ... fatigué. Gears of War : Judgment proposa un gameplay plus dynamique ainsi que des nouveaux défis, mais fut sans ambition. Gears of Wars 4 a prouvé sa puissance en intégrant un mode multijoueur phénoménal accompagné de solides fondations techniques. Néanmoins, l'absence de personnages nerveux (dont l'attitude rappelle celle des personnages d'Uncharted) et une campagne inintéressante ne parvenait pas à faire de Gears 4 un opus aussi inspiré que ces prédécesseurs. Avec Gears 5 (la suppression du "of War" dépasse notre entendement), The Coalition a travaillé dur pour refaire de la licence Gears un must-have.

Certains d'entre-vous voient Gears of War comme cette licence représentée par des hommes bodybuildés, gonflés à la testostérone, se frayant à chemin à coups de poings à travers des ruines de guerres mais la série a plus à proposer que cela. Outre la violence suggérée par les titres, Gears a toujours offert un gameplay soigné accompagné de cinématiques mémorables. Si à travers Gears 5, The Coalition reprend les mêmes ingrédients, le studio donne au jeu ce qu'il lui fallait depuis longtemps : quelque chose de neuf.

Concernant l'intrigue, Gears 5 se place juste après le 4 (oui oui je suis d'une grande aide) : l'Humanité a besoin d'une solution pour survivre à l'Essaim, la nouvelle menace. Kate, la nouvelle protagoniste, est par ailleurs bizarrement liée à ce nouvel ennemi. Un gros méchant et une intrigue mystérieuse accompagnés d'un gameplay toujours aussi nerveux : le décor est planté pour ressusciter la gloire de l'ancienne saga.

Le mode solo commence - comme d'habitude - de manière linéaire, en exposant les différents environnements du jeu à travers un groupe de soldats. De fait, nous n'avons pas boudé notre plaisir de jouer sur Xbox One X : la 4K et les 60 FPS rendent un fier service au jeu de The Coalition. Accompagnateur de premier ordre de l'escouade, Jack, un drone déjà présent dans les opus précédents : il a un plus grand rôle à jouer que celui de figurant. De fait, dès les premières minutes de jeu, Jack nous a aidés à récupérer des armes en plein combat, ou fait l'éclaireur pour avertir des ennemis cachés dans les ombres. Par ailleurs, de nouvelles capacités et des améliorations seront disponibles pour lui plus tard dans le jeu.

Gears 5

Changement majeur pour la série qui ravira les fans : les joueurs auront moins la sensation de faire de la ligne droite qu'auparavant. De fait, de grandes zones se traversent au moyen d'un flotteur, qui permet de divaguer et rendre l'aventure plus agréable. Alors oui, ne vous attendez pas à Grand Theft Gears ou Red Dead of Wars : il rappelle plus l'exploration possible dans Metro Exodus. Par exemple, les sommets enneigés aperçus dans les trailers permettront de trouver des meilleurs équipements pour Jack ou des indices pour l'histoire. En d'autres termes, le monde de Gears 5 est plus ancré, immersif qui ne l'a été dans les derniers.

Autre changement majeur : une meilleure sensation de liberté durant les batailles. Par exemple, lors de batailles sur des sommets enneigés contre l'Essaim, il est possible de se cacher derrière des colonnes de glace ou encore de shooter dedans afin qu'elles roulent, offrant une nouvelle dynamique de couverture. Combinée aux techniques de Jack - améliorables via son arbre de talent - cette nouvelle mécanique rend le jeu aussi engageant que Gears of War 2.

Gears 5Gears 5

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces

Alors c'est bien beau tout ça, mais le jeu n'est pas parfait. Notre majorité de temps de jeu s'est effectué en Expérimenté, soit 2e niveau de difficulté le plus haut. Il y a un sentiment de punition de jouer tout seul, sans co-op : l'IA est loin d'être aussi efficace que nous, ce qui rend les batailles horriblement dures. De fait, il peut arriver de perdre 30 minutes dans une zone à cause de dynamites qui nous explosent en un coup. Alors, le sentiment de satisfaction de réussir à traverser ces passages difficile est cool, mais on vous mentirait si on vous disait que ça en vaut la peine.

Par ailleurs, certains bugs peuvent forcer le joueur à retourner au dernier point de sauvegarde. Néanmoins, pas de doute quant à la correction rapide de ces défauts mineurs.

Gears 5

Le mode solo de Gears 5 est bien rythmé, avec des nouveaux ennemis forts "sympatiques" comme le Troupeau (un essaim d'insectes qui peut contrôler des machines) et des armes inédites. Par ailleurs, le gameplay est excellent et s'intègre bien dans l'histoire. De plus, les personnages mis en scènes sont autrement plus attachants que Kait et Snarky JD Fenix de Gears of War 4.

Outre le mode campagne, le mode multijoueur a aussi fait peau neuve. Dans Escape, mode inédit, trois joueurs devront infiltrer l'Essaim afin d'y planter une bombe pour repartir aussi sec. Hormis le gaz délivré par la bombe, le groupe devra aussi éviter de se faire tuer par la horde de monstre à leur trousse. Axé pour les perfectionnistes, le mode Escape offre un large de choix de combinaisons, tant les personnages se diffèrent par leur pouvoir : Keegan pourra laisser une caisse de munitions, tandis que Mac déploiera un bouclier devant eux par exemple.

Tous ces personnages peuvent monter de niveau et débloquer des cartes spéciales : par exemple, Sarah Connor - Terminator - peut accéder à des grenades supplémentaires. Ces cartes sont aussi améliorables, comme les Star Cards de Battlefront 2. Même si plus de personnages et plus de capacités de personnages seront disponibles, le mode Horde intégrera un système identique.

Gears 5Gears 5

Le mode Horde met en scène 5 joueurs qui devront faire face à des vagues d'ennemis plus difficiles les unes que les autres. Avec un roster de personnage plus varié que le mode Escape, il propose globalement un style de jeu plus agressif et plus nerveux. Même s'il reste très divertissant, il ne faudra pas que flinguer nos adversaires puisqu'il faudra prendre le contrôle de générateurs afin d'étendre la zone à défendre.

Gears 5, comme un phénix qui renaît de ses cendres, est de retour au plus haut niveau. Depuis la sortie des deux derniers jeux par Epic, The Coalition a ajouté les ingrédients qu'il manquait à la série. Les combats sont immersifs, les environnements sublimes et franchement, on en redemande. Si vous hésitez à passer à l'acte après Gears of War 4, on vous comprend. Mais ce serait bête de passer à côté d'un des meilleurs jeu d'action de l'année.

Gears 5 est prévu pour le 10 septembre sur PC et Xbox One.

Gears 5Gears 5

Vous regardez

Preview 10s
Next 10s
Annonces
09 Gamereactor France
9 / 10
+
Des améliorations à tous les niveaux; beaucoup de chose à faire (solo ET multi); jeu sublime
-
Quelques bugs et un équilibrage nécessaire.
overall score
La moyenne de Gamereactor. Quelle note lui attribueriez vous? La moyenne est établie à partir des notes accordées par les différentes rédactions européennes de Gamereactor

Sur le même sujet

Gears 5Score

Gears 5

TEST. Written by Adam Holmberg

The Coalition ressuscite la licence et fait de Gears 5 l'un des meilleurs jeux d'action de l'année.



Chargez le contenu suivant